Français
Gamereactor
news
Fortnite

Fortnite retiré de l'App Store et du Google Play Store

Epic Games s'attaque aux taxes appliquées par Apple et Google sur leurs plateformes.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Une bataille opposant Apple et Google à Epic Games s'annonce, Fortnite n'étant plus disponible sur l'App Store et le Google Play Store, bien que les joueurs l'ayant mis à jour puissent toujours en profiter.

Epic n'est en effet pas ravi des taxes imposées par les deux géants nommés ci-dessus sur leur plateforme. Ils ont donc tenté de proposer à leurs joueurs de passer par des moyens de paiement alternatifs, proposant la même chose à prix réduit s'ils passaient directement par eux. Cette possibilité est cependant contraire aux conditions d'utilisation des deux plateformes, entraînant le retrait du jeu des stores.

Fortnite

Si aucun accord n'est trouvé, les joueurs mobile de Fortnite ne pourront plus accéder aux serveurs d'Epic lorsque le Chapitre 2 de la Saison 4 sera lancé. Epic Games se tourne cependant vers la justice face à Apple (et potentiellement Google), qui prendrait 30% de commission sur chaque transaction faite via l'App Store. Le modèle de Google est d'ailleurs similaire.

Afin d'augmenter la pression sur la marque à la pomme, Epic a demandé à ses joueurs de se joindre au combat contre Apple, faisant même référence au livre 1984. La réponse de l'entreprise était organisée, planifiée et soigneusement exécutée. Leur but est clair : ils veulent que leurs fans poussent Apple et Google à baisser leurs taxes.

Epic avait déjà causé des remous en tentant de briser le monopole de Steam sur PC, ce qui se passe d'ailleurs plutôt bien pour eux, l'Epic Games Store continuant de grandir. Il semblerait donc que leur prochain objectif soit de bousculer le status quo sur mobile.

Fortnite

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.