Français
Gamereactor
tests
Final Fantasy XV

Final Fantasy XV

Après une décennie d'attente, voici (enfin) notre verdict concernant FFXV...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Cela fait maintenant dix ans que Square Enix a annoncé Final Fantasy Versus XIII à l'E3 2006, et ce fut depuis un véritable ascenseur émotionnel entre espérance et désespoir. À l'époque, il était plutôt inhabituel de voir des spin-off de Final Fantasy (FFX était alors le seul à être doté d'une suite, nommé X-2).

Nous n'avons pas vraiment été convaincus par Final Fantasy XIII, et notre intérêt pour Final Fantasy en a été fortement impacté, presque réduit à néant. Quand Versus XIII fut annoncé, la PlayStation 3 n'était même pas encore sorti, c'était une toute autre époque. Les choses avancèrent silencieusement avant que le projet ne change finalement de nom. Final Fantasy XV est alors apparu dans toute sa splendeur.

Final Fantasy XV
Les personnages sont vite attachants (la version japonaise étant toutefois fortement recommandée).

Mais l'histoire proposée, celle d'un boys band japonais embarqué dans un road trip ne s'approche pas vraiment de nos attentes d'un Final Fantasy et n'a pas suscité tout notre intérêt. Du moins jusqu'au printemps dernier, lorsqu'on a enfin compris combien le titre allait être vaste et quelles étaient les ambitieux - élevées - de Hajime Tabata.

Derrière tout cela se cache au fait une aventure qui a bien plus en commun avec les numéros volets précédents qu'on ne l'aurait soupçonné. C'est un retour à une approche plus légère à travers laquelle les protagonistes se retrouvent impliqués dans quelque chose de plus grand, devenant à leur dépend des héros avec une tâche ardue à accomplir.

Final Fantasy XV
Un open-world, avec un système de combat idéalement pensé en conséquence.

Les quatre protagonistes à première vue peu appréciables gagnent à être connus plus en profondeur. Que ce soit Gladiolus Amicitia et ses faux airs de catcheurs, l'amusant Prompto Argentum, ou l'ingénieux cuisinier Ignis Scientia. Les interactions entre eux ajoutent énormément à l'expérience. Même lors des déplacements de notre première aventure nous sommes divertis par leurs conversations, les cris d'encouragement, et le groupe se comporte comme quatre véritables amis proches et heureux d'être ensemble.

Avant de commencer notre voyage en leur compagnie, nous vous recommandons de jeter un œil à l'anime Brotherhood, ce qui accentuera votre immersion dans l'expérience. Connaître la personnalité de chaque personnage principal ou encore comprendre leurs réactions est en effet grandement appréciable.

Final Fantasy XV
Encore un personnage nommé Cid. Il s'agit ici du grand-père de la mécanicienne Cindy...

Une autre chose que vous devriez faire et de vous exercez via le mode d'entraînement. Malheureusement, vous y serez rapidement gavées d'informations, mais cela ne s'avéra pas inutile du tout si vous parvenez à faire le tri...

La bande-son est sans surprise un véritable régal pour les oreilles. La série Final Fantasy est indiscutablement l'une des meilleures en la matière, et cet épisode ne déçoit pas de ce côté-ci. Avec le passage de relais de Nobuo Uematsu, le successeur se voyait accablé d'une lourde responsabilité, et Yoko Shimomura, pour notre plus grand bonheur, a réussi à nous livrer une atmosphère musicale touchante. Et surtout dans l'esprit de la saga...

Final Fantasy XV
Les paysages soient magnifiques, bien que le monde proposé ne soit finalement pas si riche que cela...

Vous pouvez écouter la radio en voiture, et notamment des classiques de Final Fantasy. Ce qui rend les nombreux et souvent long voyages plus agréables, comme le fait que Noctis et sa bande s'occupent (en lisant des livres, jouant à des jeux, pensant à hautes voix) qui offre encore plus de réalisme à la situation.

Un monde de toute beauté nous a été offert afin qu'on l'explore. Partout où vous irez, vous pourrez admirer des monstres énormes et de tranquilles herbivores qui vous attendent pour vous fournir quelques doux XP. Cependant, vous ne pouvez pas aller partout, contrairement à The Elder Scrolls par exemple. Au lieu de ça, vous débloquerez le monde petit à petit, révélant progressivement plus de contenu, et il y aura toujours une raison de revenir à d'anciennes aires pour faire face à des choses que vous auriez manquées (ou étiez trop faible pour combattre).

Final Fantasy XV
Assurez-vous de collecter des ingrédients et de manger régulièrement, la nourriture procurant des bonus de combat...

C'est un système qui colle parfaitement à Final Fantasy et qui nous rappelle un peu Final Fantasy IV (pour les plus vieux), mais en infiniment amélioré évidemment. Par exemples, vous devrez parfois faire face à des combats que vous ne pourrez gagner. Comme par exemple celui face à Daemon durant un trajet tardif en voiture. Nous réalisons rapidement que nous n'avions aucune chance de gagner, décidant de prendre la fuite pour nous échapper.

Depuis que Final Fantasy abrite des monstres dans un monde ouvert, vous pouvez théoriquement fuir les combats, mais forcément y parvenir, puisque le monstre peut tout simplement vous poursuivre. C'est comme le fameux Active Time Battle pour des anciens opus, où nous essayions de fuir, en vain...

Combattre est une tout autre histoire. Final Fantasy s'est largement penché sur la notion de combat en temps réel. Square Enix a eu beaucoup de temps pour l'expérimenter durant la dernière décennie, mais il n'a jamais réellement réussi malgré de gros changements à chaque nouvel épisode. Néanmoins, dans Final Fantasy XV le système de combat est une résussite, grâce à de bonnes contre-attaques, des sélections fluides entre les différents styles de combat et les magies, ainsi qu'aux attaques spéciales parfois jouissives...

Le système de magie nous rappelle vaguement celui de Final Fantasy VIII, en tirant des ressources magiques de notre environnement (au lieu de nos ennemis). Vous pouvez lancer de faibles attaques, mais si vous en utilisez plus (jusqu'à 99), vos attaques peuvent devenir bien plus puissantes. Cela vous amènera à fouiller dans les menus pour pouvoir utiliser les sorts à votre convenance, mais en général c'est un système très fonctionnel. Quelques vielles règles de Final Fantasy ont par ailleurs été préservées, comme l'attaque par derrière qui, par conséquent vous permettra de prendre le temps de planifier votre attaque sans danger de représailles immédiates. A condition de rester discret...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Cela ne veut pas dire que tout est parfait ici, loin de là. Il y a en effet au moins deux failles majeures qui nuisent au plaisir du combat. Le premier est que le jeu semble avoir des difficultés à comprendre quand des combats sont en cours. Il arrive souvent que lors d'affrontements visant à récolter des XP ou des items, des soldats ennemis arrivent par navette au-dessus de nous. On se retrouve alors avec deux combats distincts mais simultanés, chose que le titre ne parvient pas toujours à assumer...

Final Fantasy XV
De nombreux secrets sont à découvrir au cours d'une épopée d'au moins 40 heures de jeu.

L'autre problème est plus embêtant et concerne la caméra. Comme dans la plupart des jeux japonais, le jeu gère lui-même la caméra. Ce qui fonctionne souvent très mal. Ne soyez pas surpris si contre un soldat de niveau supérieur qui requiert une parfaite planification de vos attaques et combos, la caméra pense qu'il est préférable de vous montrer un mur ou de zoomer dans sur de la verdure à proximité. Cela peut vite s'avérer frustrant....

L'histoire est difficilement explicable sans spoils, et on ne voudrait pas commettre l'irréparable... Dans l'ensemble, elle n'est pas aussi capitale que dans les précédents opus, chose en grande partie due au monde ouvert et la variété des quêtes annexes. Personnellement, nous pensons que le scénario sert plus de cadre à l'aventure et n'est pas forcément le but principal du jeu (même si c'est les choses s'intensifie en seconde partie). Dans son ensemble, c'est une bonne histoire, sans faire partie des meilleures de la série...

Final Fantasy XV
La voiture est un élément récurrent dans l'aventure et peut facilement être personnalisée.

Nous avons eu l'occasion d'accomplir de nombreuses quêtes annexes. Celles-ci peuvent prévisible voire simpliste, comme donner une potion à une personne dans le besoin. Ou s'apparenter à une mini-aventure avec une histoire qui lui est propre. Il y a également de nombreux mini-jeux, tel que le fait que Noctis soit un expert de la pêche. La pêche est également un divertissement qui vous occupera à l'occasion...

On peut remarquer que Hajime Tabata s'est beaucoup inspiré des RPG occidentaux pendant le développement de Final Fantasy XV. Bien que les RPG japonais aient été les ténors du jeu vidéo, aujourd'hui ils réussissent plus difficilement en dehors des frontières du pays des joncs. Mais attention, FFXV reste un jeu de rôle japonais dans la plus pure tradition, avec toutes les connotations que cela implique, comme un système de menu un peu archaïque, des contraintes artificielles, etc...

Final Fantasy XV
Vous contrôlerez Noctis mais pouvez utiliser les capacités de votre équipe à l'occasion...

Nous avons eu l'occasion d'accomplir de nombreuses quêtes annexes. Celles-ci peuvent être prévisibles voire simplistes, comme donner une potion à une personne dans le besoin. Ou s'apparenter à une mini-aventure avec une histoire qui lui est propre. Il y a également de nombreux mini-jeux, comme celui où Noctis doit démontrer qu'il est un pêcheur hors-pair. La pêche étant par ailleurs un divertissement qui vous occupera à l'occasion...

On peut remarquer que Hajime Tabata s'est beaucoup inspiré des RPG occidentaux pendant le développement de Final Fantasy XV. Bien que les RPG japonais aient été les ténors du jeu vidéo, aujourd'hui ils réussissent plus difficilement en dehors des frontières du pays des joncs. Mais attention, FFXV reste un jeu de rôle japonais dans la plus pure tradition, avec toutes les connotations que cela implique, comme un système de menu un peu archaïque, des contraintes artificielles, etc...

Final Fantasy XV
La pêche, une activité assez plaisante...

Fort heureusement son aspect JRPG lui apporte aussi plusieurs points positifs, une fantaisie teintée de réalisme. Avec par exemple, Prompto mitraillant son appareil photo tout au long de l'aventure, augmentant ainsi son niveau de photographe. A chaque fois que vous camperez, vous pourrez admirer ses œuvres, sauvegarder celles qui vous ont plu, et même les partager via Facebook et Twitter. Les images sont uniques et représentent souvent les héros dans des décors magnifiques ou en train de poser en laissant transparaître la joie de vivre de la jeunesse malgré parfois le sérieux de la situation. Evidemment, il immortalise aussi de superbes moments de combat ou la vie de tous est en danger.

Final Fantasy XV
Final Fantasy XV propose comme prévu de nombreux combats inoubliables.

Les tentes (ou caravane etc...) sont aussi nécessaire pour grimper de niveau, un système qui permet de ne pas perdre de temps continuellement dans les menus, en vous laissant tout faire en une fois. Pendant les moments de camping, Ignis préparera aussi le repas récolté, ce qui octroiera des bonus temporaires divers le jour suivant selon la recette choisie.

Vous débloquerez progressivement des zones les unes après les autres, et découvrirez de plus en plus de lieux intéressants. A chaque fois, nous avons été impressionnés par l'incroyable architecture des lieux jusque dans les moindres détails. De la petite station d'essence perdue en plein désert, aux géantes mégalopoles, vous voyagerez à travers pléthore d'environnements différents aux tailles immenses.

L'histoire est de bout en bout cohérente et bien structurée, et le voyage est bien plus important que chaque partie qui la composent. Le jeu revient à ses fondamentaux, tout en les adaptant notre époque. En ce sens, le travail effectué par Hajime Tabata est à saluer.

Final Fantasy XV est à la fois épique et immense, offrant des moments touchants et d'autres plus légers, des combats d'anthologie, sans parler de sa bande-sonore... Un bon titre qui mérite d'être découvert, et surtout qui respecte la tradition de la prestigieuse saga de Square Enix.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Un immense contenu, une bande-son génale, un gameplay varié, des combats épiques, du contenu à débloquer, des protagonistes attachants, une difficulté bien dosée, un monde merveilleux, un doublage japonais superbe...
-
Des soucis de camera, des menus pas assez intuitifs, le doublage français (comme souvent)...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Final Fantasy XVScore

Final Fantasy XV

TEST. Written by Jonas Mäki

Après une décennie d'attente, voici (enfin) notre verdict concernant FFXV...



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.