Français
Gamereactor
esports
Overwatch

Avant Coca Cola, Kellogg's prend définitivement ses distances avec l'Overwatch League

Il s'agit de la première entreprise à arrêter de sponsoriser la scène esportive d'Activision Blizzard. D'autres devraient rapidement suivre le mouvement...

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Cette annonce fait suite à la plainte déposée contre Activision Blizzard pour des faits d'harcèlements sexuels et de discrimination à l'encontre d'employées, et pour avoir favorisé une culture sexiste dans ses locaux. La marque de céréales Kellogg's a donc officialisé son intention de se distancer de l'Overwatch League.

Plusieurs sources indiquent que d'autres sponsors majeurs songeraient à interrompre leur partenariat avec les deux ligues d'Activision Blizzard (Call of Duty et l'OWL). Mais c'est donc Kellogg's qui s'est exécuté en premier...

"Nous sommes troublées par ces accusations qui ne sont pas compatibles avec notre engagement pour l'équité, la diversité et l'inclusion", a déclaré un porte-parole de Kellogg's à nos confrères de Polygon. "Bien qu'Activision Blizzard nous ait fait part de son intention de se confronter aux problèmes qui sont apparus, nous ne souhaitons pas mettre en place de nouveaux programmes cette année. En revanche, nous continuerons à observer de près les progrès faits par Blizzard".

Overwatch

D'autres marques importantes comme Coca-Cola, T-Mobile et State Farm ont également temporairement retiré leurs logos des diffusions des évènements des ligues d'Activision Blizzard. Mais comme The Esports Observer nous le fait remarquer, elles maintiennent leur relation avec l'éditeur américain pour l'instant. Mais jusqu'à quand ?

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.