Gamereactor France. Watch the latest video game trailers, and interviews from the biggest gaming conventions in the world. Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Dreams

Dreams

Après presque un an d'early access, Dreams est enfin là et réalisera vos rêves les plus fous.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Il était jusqu'alors difficile de saisir ce que Media Molecule tentait de créer avec Dreams. Qu'est-ce ? Pourquoi existe-t-il ? Pourquoi Sony a-t-il permis à l'équipe de peaufiner son jeu pendant une éternité alors qu'ils auraient pu dédier ce argent à quelque chose de plus vendeur comme, je ne sais pas, un jeu sur un homme, la trentaine, tirant sur ses ennemis à la troisième personne ?

Dans une interview, Media Molecule a répondu aux premières questions. Ceux qui ont grandi dans les années 80 savent que les consoles ont mis longtemps à se démocratiser en Europe, et que l'on jouait alors sur ordinateur. Il s'agissait d'une période durant laquelle les gens ne dépensaient pas beaucoup d'argent en jeux vidéo. Le piratage était alors la norme, et il était possible de coder directement sur presque chaque système. C'était une époque où n'importe qui pouvait proposer un titre créé dans son garage. La voie était alors ouverte, ce qui explique pourquoi la fine fleur des jeux provient souvent d'Europe.

Il n'était pas possible de créer à partir de rien sur console, à l'exception des éditeurs de niveaux. Little Big Planet a par exemple montré que les joueurs console aussi souhaitaient créer, mais il y était nécessaire de manipuler le platformer si l'on souhaitait en faire quelque chose de nouveau. Dreams a répondu à cet appel de la créativité, proposant un véritable langage de programmation déguisé en jeu vidéo. En plus de cela, il vous permet également de vous amuser avec le modeling, le son, l'animation, ainsi que le coeur même du jeu, d'une manière cohérente. En bref, Dreams vous permet de créer vos propres modèles, vos cinématiques, bref, des jeux entiers.

Ceci est une annonce:
DreamsDreamsDreams

C'est à cela qu'ont eu accès les joueurs de l'early access ces 10 derniers mois. Dreams est enfin sorti, affichant une qualité impressionnante. Prenons par exemple The Watergardens d'HalfUp. Il s'agit d'un platformer très simple avec quelques éléments de puzzle. Bien qu'il se termine en une demi-heure, il s'agit là de 30 minutes de pur bonheur. Root, de GK-S, vous permet de contrôler une petite fée au coeur de mondes tout à fait charmants, et de combattre quelques boss. Un autre jeu japonais, Echu Meikyu 32 Omote, est quant à lui un titre complexe, dont les contrôles sont difficiles à appréhender.

Si vous êtes à la recherche d'un jeu sur lequel vous passerez du temps, nous vous recommandons alors d'essayer une expérience multi. Battle Tops de Sumasshu est un jeu dans lequel vous contrôlerez une toupie, et devrez éjecter les autres de la plateforme. Creigame a quant à lui pris une autre direction avec Turn Left Duck. Dans ce petit jeu, vous contrôlez un canard rapide comme l'éclair, mais ne pouvant tourner que vers la gauche dans des courses vous opposant à d'autres volatiles. Aussi frustrant qu'amusant.

DreamsDreamsDreams
Ceci est une annonce:

Vous cherchez quelque chose de complètement différent ? Dreams a de quoi vous satisfaire. Prenez par exemple GridSlice, de C00kedturkey, ou Do Robots Dream of Electric Imps ? de Slurm MacKenzie, ou encore Akaoni, le souls-like de Tototidoppa. Nous avons trouvé tant de perles pour ce test qu'il est difficile de toutes les citer sans y passer des heures. Vous y trouverez même de petits films et clips musicaux ! Nous avons donc créé le nôtre: Aethyr: The Cursed Ball.

Il y'a des centaines, peut-être des milliers de jeux à essayer, et encore davantage d'expériences en général. Media Molecule a permis d'améliorer la visibilité des titres, car vous ne vous reposerez pas seulement sur la chance pour trouver à quoi jouer ! Toutes les aventures sélectionnées par le studio valent le coup d'être essayées. Des événements dans lesquels tous sont invités à proposer des titres répondant à un thème sont également fréquemment organisés. Le dernier en date étant la fantasy, nous avons donc planché sur Aethyr. Si vous souhaitez tester des millions de variantes de Sonic, vous pourrez également le faire. Seul le temps nous dira comment Media Molecule gèrera les problèmes de Copyright qui finiront par arriver, mais pour le moment, s'inspirer de jeux connus est un moyen efficace de se faire connaitre.

DreamsDreams

Lors de l'early access, le titre était déjà plutôt stable et complet. Depuis, des mises à jour ont été faites afin de le rendre encore meilleur. Il est maintenant possible de faire bouger un personnage en 2D, ce qui rend la création de jeux 2D bien plus simple. Avant cela, il était nécessaire de régler ce problème soi même en bloquant verticalement le personnage. Il est également désormais possible de naviguer librement entre nos angles de caméra préférés. Dreams, comme vous le savez probablement, a été créé dans le but de fonctionner en motion control, mais il est maintenant possible d'en profiter à 100% à la manette.

De plus, la création est également facilitée par l'ajout de tutoriels. Ces derniers commencent par les bases avant de s'attaquer à des points plus spécifiques. Vous passerez donc progressivement de la construction logique d'un jeu à comment faire cligner des yeux vos personnages.

DreamsDreamsDreams

Mais alors, Media Molecule a-t-il fait autre chose pendant tout ce temps ? Vous voulez dire en plus d'avoir proposé un moteur parfaitement opérationnel et construit une communauté solide au point de proposer des milliers de projets finis ? Ils ont travaillé sur Art's Dream, un jeu développé sur Dreams, avec les mêmes outils que ceux dont les joueurs lambdas disposent. Il s'agit d'un titre phénoménal, mélangeant différents genres, le tout accompagné d'une histoire bien écrite. En son coeur, il s'agit d'une aventure point & click avec quelques éléments de platformer. Vous y suivrez Art, un bassiste de jazz déprimé qui essaye de refaire partie du groupe en revisitant ses souvenirs d'enfance. C'est une excellente démonstration de ce qu'il est possible de réaliser avec Dreams. Une chose est certaine, ces gens qui étaient déjà derrière Little Big Planet et Tearaway savent ce qu'ils font. Le support VR n'est pas encore proposé, mais Media Molecule a jusqu'ici tenu ses promesses et le rêve ne fait que commencer.

Le "mode histoire" de Dreams n'a pas été conçu pour durer vingt heures, mais pour inspirer les joueurs et leur rappeler le but du jeu. Jouer à Art's Dream, c'est comprendre le coeur de Dreams. Le fait que les mots "jam" et "remix" soient autant utilisés lorsque l'on parle du titre de Media Molecule n'est pas une coïncidence. Les thèmes du jazz, ou de trouver sa place dans une communauté ne le sont pas non plus. Dreams est le jazz. Dreams est la création. Dreams est une communauté. Un solo de temps en temps, mais la symphonie doit rester cohérente. Dreams est une expérience, une expérimentation. Quelques fausses notes, mais tout ce que nous pouvons faire, c'est applaudir.

DreamsDreamsDreams
10 Gamereactor France
10 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
DreamsScore

Dreams

TEST. Written by Mikael Sundberg

Après presque un an d'early access, Dreams est enfin là et réalisera vos rêves les plus fous.



Chargez le contenu suivant