Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Dragon Quest Heroes II

Dragon Quest Heroes II

Square Enix et Omega Force nous délivrent un nouvel opus Dragon Quest/Musou...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

La formule Musou, que la plupart d'entre vous connaissent grâce à la série des Dynasty Warriors, s'est étendue à des séries bien connues et populaires comme One Piece, Berserk, Gundam et Dragon Quest. En ce qui concerne ce dernier, ce fut une réussite qui a désormais le droit à une suite, laquelle apporte comme prévu son lot de nouveautés...

Le plus grand changement concerne la structure du jeu désormais en open-world (du moins en partie). Les zones ouvertes dans Dragon Quest Heroes II sont appelées les Wild Zones (zones sauvages), et sont plus vastes que dans les autres jeux Musou. Ces Wild Zones sont habitées par de nombreuses sortes de monstres hostiles prêts à vous recevoir comme il le faut, en général en bande. La mention « Recherché » flottant même parfois au-dessus certaines têtes, ce qui signifie qu'ils sont recherchés par les autorités. Ceux-là, comme vous pouvez vous y attendre, sont un peu plus puissants que leurs congénères. Chaque Wild Zone présente des environnements différents, et tous se connectent à un champ de bataille et au monde hub.

Le monde hub de Dragon Quest Heroes II a changé et été amélioré. Fini le vaisseau étroit du premier opus grâce à l'introduction de la ville de Accordia, bien plus ouverte, colorée et vivante tout en conservant cependant de nombreuses fonctionnalités du premier monde hub, comme l'éventail de magasins et bureaux à visiter. De nouvelles fonctionnalités font également leur apparition, tel que le maître des arts martiaux qui vous offrira de nouvelles capacités et augmentera vos stats à mesure que vous améliorez un personnage et ses classes en l'utilisant au combat.

Mentionnons également les Quester's Rest. A travers votre avancée dans le jeu vous débloquerez des maps (donjon) qui peuvent être parcourues en solo ou en coop avec jusqu'à quatre autres aventuriers, ce qui nous amène parfaitement aux fonctionnalités multijoueur de Dragon Quest Heroes II. Vous pouvez jouer aux maps que vous avez débloquées (appelées les donjons dimensionnels) en coop en tenant une session ou en rejoignant une session déjà ouverte, mais nous y avons rencontré quelques problèmes. Lors de nos sessions en effet, il a fallu 5-10 minutes pour avoir une équipe complète, et l'un des joueurs s'est déconnecté une fois arrivé au deuxième étage. Frustrant. Bien que le jeu ait eu droit à de nombreuses mises à jour depuis son lancement et que sa fonction coop soit bien plus stable, ces inconvénients ont impacté notre plaisir de jeu, du moins de ce côté-là.

Dragon Quest Heroes II

Le comptoir Vocation est une autre addition au monde hub qui vous propose de changer la vocation (classe) de votre personnage. Ce changement offre à votre personnage l'accès à différents types d'armes et de capacités. Ainsi votre personnage principal n'est pas cantonné à un seul type d'armes comme dans le premier titre, permettant plus de variété et de choix.

Les combats sont similaires à ce que l'on a pu expérimenter dans Dragon Quest Heroes mais avec quelques modifications tout de même. Pour ceux qui ne se sont pas essayé au premier du nom, le gameplay est identique à Dynasty Warriors mais à la différence que vous pouvez activer des capacités et des sorts en maintenant R1 et en pressant l'un des boutons attribués. La tension est de retour comme elle était auparavant ; lorsque vous remplissez la barre de tension vous pouvez rentrer en hypertension qui vous rend invulnérable pendant un court instant tout en offrant la possibilité de déclencher des attaques spéciales dévastatrices. Tout comme le premier jeu, vous pouvez également voyager en groupe de quatre que vous pourrez constituer parmi une large sélection de personnages issus de la franchise Dragon Quest. Comme par exemple Torneko de Dragon Quest IV ou encore Tommy et Olivier (Terry et Carver en V.O.) de Dragon Quest VI...

Dragon Quest Heroes II

On retrouve par les nouveaux éléments du combat les 'Tag Tricks', lesquels vous permettent de vous allier à l'un des membres de votre équipe pour lancer des attaques combinées et infliger des dégâts supplémentaires (un peu à l'instar de Tekken Tag Tournament 2). Il y a aussi les breakneck bonuses qui offrent des points d'expérience bonus lorsque vous battez des ennemis imposants rapidement. Des ajouts qui apportent de la profondeur à un système de combats déjà bien pensé.

Les Monster medals ont elles aussi été améliorées. Les médailles Saviour and Sentry (Sauveur et Sentinelle) vous donnent ainsi la possibilité d'invoquer des minions et des monstres, mais désormais il y a aussi les médailles Substitute (de substitution) vous permettant de prendre l'apparence d'un monstre pour un temps limité. Vous pouvez vous transformer en un Golem pour attaquer vos ennemis ou encore en un bondissant Gluant. La capacité de jouer en tant que monstres emblématiques ravira certainement les fans de la franchise...

L'histoire quant à elle est encore plus mémorable que la précédente. Vous commencez en tant que garçon ou fille, et peu importe votre choix (nous avons choisi le garçon) l'autre personnage sera présenté comme un membre de votre famille venant vous rendre une petite visite. Les choses vont alors rapidement mal tourner avec le déclenchement d'une guerre dans cette région autrefois si paisible, et le début de votre aventure épique pour sauver le royaume. Ce qui entachera quelque peu le récit cependant sera votre antagoniste, qui se révélera trop fade et sans charisme.

Dragon Quest Heroes IIDragon Quest Heroes II

Mise à part l'histoire et les collectibles, il y a de nombreuses quêtes annexes à parcourir, procurant plus de variété aux missions l'épisode précédent. Cela s'applique aussi à l'histoire principale, avec, pour donner quelques exemples, une mission qui vous demande de la discrétion tandis qu'une autre vous missionnera de trouver un fantôme qui aime jouer de mauvais tours...

La musique de DQHII reste dans la tradition des Dragon Quest, donc elle s'intègre bien à cet univers. Chaque Wild Zone dispose ainsi de son propre thème appuyant la singularité de chacune tout en s'accordant parfaitement à leur atmosphère. Encore une fois, comme dans chaque Dragon Quest, le style graphique d'Akira Toriyama fait mouche. Tous les personnages, même le PNJ et les monstres, dégagent cette même aura artistique si particulière...

Dans son ensemble, Dragon Quest Heroes II est une vraie amélioration du premier volet, et les fans de Musou seront à n'en pas douter ravis d'y jouer. La partie coop est sympathique quand elle fonctionne. Et bien que le personnage principal ne soit pas inoubliable, l'histoire, elle, le sera. Les Wild Zones vous offrent une aire de jeu ouverte et amusante à explorer, et le hub world a été grandement amélioré. Il est plus ouvert, offre bien plus d'activité et semble bien plus vivant. Dragon Quest Heroes II est un incontournable pour ceux qui ont apprécié le premier opus, et ceux qui n'ont pas encore essayé cette jeune série devraient probablement lui accorder une chance.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Dragon Quest Heroes IIDragon Quest Heroes IIDragon Quest Heroes II
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Les Wild zones sont vastes. Le monde hub plus complet cette fois-ci. Le nouveau type de médailles de monstre. L'histoire est bonne. La variété de missions. Le style graphique d'Akira Toriyama
-
Le personnage principal un peu insipide. La fonction coop pas totalement au point...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Chargez le contenu suivant