Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
tests
Destroy All Humans!

Destroy All Humans!

Lorsque les extraterrestres débarqueront, espérons qu'ils ne se comporteront pas comme Crypto.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Les extraterrestres sont pour le moins présents dans la pop culture moderne, qu'ils soient belliqueux ou pacifiques comme dans E.T. En 2005, Pandemic s'était essayé à ce sujet en proposant Destroy All Humans! 15 ans plus tard, le titre est de retour au top de sa forme dans un remake du même nom.

Très fidèle à l'original, Destroy All Humans! est cette fois développé par Black Forest Games et nous propose de suivre l'histoire de Cryptosporidium-137, Crypto pour les intimes. Destroy All Humans! demandera donc à ce petit bonhomme gris d'infiltrer l'Amérique des années 60, conformément aux plans d'Orthopox-13 (ou Pox), tout en étudiant et punissant le peuple américain, responsable de la mort de Crypto-136. La conquête du monde ne sera cependant pas chose aisée.

Destroy All Humans!Destroy All Humans!

La campagne du titre nous fera voyager à travers tous les Etats-Unis, où nous pourrons créer une sacrée pagaille. Les missions y sont variées, allant de la soumission du peuple à la récolte d'échantillons ADN en passant par la destruction pure et simple. Plusieurs objectifs sont donc proposés, tandis que les manières de les remplir sont diverses.

Crypto lui-même n'est pas allé sur Terre les mains dans les poches, puisqu'il est armé jusqu'aux dents, équipé d'un jetpack et de nombreuses armes toutes plus farfelues les unes que les autres. Malheureusement, il faut parfois faire preuve de subtilité, ce qui nous prive alors de nos ustensiles les plus destructeurs.

A l'aide de son cerveau disproportionné, Crypto peut manipuler les objets, lire dans les pensées et donner des ordres aux humains. De plus, il est également capable de prendre l'apparence de ceux qu'il rencontre. Nous sommes donc ici en présence d'un extraterrestre plein de ressources pouvant s'infiltrer où bon lui semble.

Destroy All Humans!
Destroy All Humans!Destroy All Humans!Destroy All Humans!

Crypto traverse donc les Etats-Unis, prêt à faire connaitre la peur aux primates que les Furons souhaitent réduire en esclavage. Son vaisseau est également des mieux équipés, offrant de nombreuses possibilités sur la route de la domination de l'humanité. Petite confidence, le Destructeur Quantique est sans aucun doute ce que nous avons préféré.

Enfin, il est également possible d'améliorer le kit de Crypto, ce qui vous coûtera des points d'ADN que vous pourrez acquérir en accomplissant des missions, en explorant, ainsi que dans les cerveaux humains. Cela vous permettra de devenir encore plus puissant et rapide, ce qui ne sera pas du luxe à mesure que vous avancerez dans l'histoire.

Destroy All Humans!Destroy All Humans!

Au cours de son voyage, Crypto devra faire face à des adversaires bien différents allant de simples fermiers à l'armée américaine. Bien entendu, les premiers seront plus faciles à vaincre que les seconds, alors soyez prudents.

De la même manière, de nouveaux ennemis apparaîtront au fur et à mesure de l'histoire, à commencer par les mutants ou les boss que vous rencontrerez à certains moments. Sans trop en dire, nous pouvons tout de même vous indiquer que les boss seront redoutables et qu'il vous faudra aborder ces combats différemment du reste de la campagne. En effet, en dehors de ces moments, le jeu peut parfois donner l'impression que vous êtes invincible, et c'est à ce moment là que les limites du gameplay se font ressentir.

Destroy All Humans!
Destroy All Humans!Destroy All Humans!

Il est cependant possible de retourner faire un tour dans les lieux déjà visités pour en profiter en mode sandbox, répandant à nouveau le chaos sur notre passage. Chaque zone propose plusieurs missions optionnelles qui vous offriront des points d'ADN, la quête principale n'est donc qu'une partie du voyage de Crypto.

Si vous faites partie des ces joueurs qui aiment terminer les jeux à 100%, Destroy All Humans! devrait vous occuper un moment. Certains skins seront d'ailleurs offerts en récompense d'accomplissement de certains objectifs. Le titre propose de nombreuses façons de s'amuser, et c'est exactement ce qu'on lui demandait.

Destroy All Humans!

Une question demeure cependant : Destroy All Humans! est-il à la hauteur de son prédécesseur ? Si nombre de remasters manquent en effet d'un petit quelque chose, ce n'est pas le cas ici. Il préserve l'identité de l'original tout en le modernisant. Les nostalgiques et les nouveaux venus en profiteront autant les uns que les autres tout en se payant le luxe d'y jouer avec les graphismes et la jouabilité de 2020.

L'humour de Destroy All Humans! a sans doute un peu vieilli et le format des missions est parfois un peu répétitif, mais il ne s'agit pas là d'un nouveau jeu. C'est un remake d'un titre de 2005, qui fait ce que l'on attendait de lui, en plus de ça. Black Forest Games a réalisé un travail remarquable sur ce projet.

Pour conclure, nous dirons simplement que Destroy All Humans! est un excellent remake. Il conserve ce qui rendait l'original si brillant et le met à jour, offrant ainsi une expérience toujours aussi folle et jouissive. Il donne aux fans ce qu'ils attendaient, reste désormais à voir s'il s'agit là de la première étape d'un reboot de la licence ou non. Une chose est certaine, nous avons pris beaucoup de plaisir à accompagner Crypto.

Destroy All Humans!Destroy All Humans!Destroy All Humans!

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
08 Gamereactor France
8 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Destroy All Humans!Score

Destroy All Humans!

TEST. Written by Ben Lyons

Lorsque les extraterrestres débarqueront, espérons qu'ils ne se comporteront pas comme Crypto.



Chargez le contenu suivant