Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Destiny 2: Shadowkeep

Destiny 2 : notre test de Bastion des Ombres

Direction la Lune dans la dernière extension de Destiny 2.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Il est de plus en plus compliqué de tester et noter les extensions des jeux ayant complètement adopté la structure Season Pass, comme c'est le cas pour Destiny 2. La moitié du contenu pour lequel vous payez concerne l'extension Bastion des Ombres, tandis que l'autre est représentée par la saison actuelle et ses nouveautés. Cela signifie que vous pouvez commencer Destiny 2 gratuitement et profiter d'un temps de jeu assez conséquent mais pour poursuivre l'histoire, vous devrez mettre la main au portefeuille.

Si les tests ont pour but d'aider les lecteurs à décider si l'extension vaut réellement son prix, nous devons évoquer tous ses aspects, c'est pour cette raison que nous parlerons ici autant Bastion des Ombres que la nouvelle saison, la Saison des Éternels. Ces deux faces sont étroitement liées et il est pour ainsi dire impossible de parler de l'une sans amener l'autre sur la table. Nous précisons aussi que même si les prochaines saisons seront payantes, la saison des Éternels est inclue avec Bastion des Ombres.

Destiny 2: Shadowkeep

Nous sommes au tout début de l'An 3 de Destiny 2. L'état actuel du jeu n'est pas sans rappeler celui de son prédécesseur au même moment, sans compter que Bastion des Ombres renvoie en de nombreux points aux Seigneurs de Fer, son vis à vis de Destiny 1. Bastion des Ombres se déroule sur la Lune, où Eris Morn aurait réveillé quelque chose d'ancien. En tant que héros du jeu, votre devoir est d'aller enquêter puis de régler le problème.

La nouvelle destination est donc la Lune, un endroit que les vétérans du premier jeu n'auront pas de mal à reconnaître puisque... c'est plus ou moins le même endroit. Mais avant de hurler au scandale et au contenu recyclé, nous devons préciser qu'il y a beaucoup de nouveautés sur la surface de la Lune : nouvelles zones, secteurs perdus...et redécouvrir les cratères gris de notre satellite fut un vrai plaisir.

La campagne est plutôt courte - Bastion des Ombres n'est pas un ajout aussi conséquent que Renégats ne le fut - mais la nouvelle structure de cette campagne nous rappelle un peu le fonctionnement des RPGs en ligne. Entre les missions, vous devrez compléter des quêtes exigeant que vous tuiez certains ennemis avec un type d'arme précis par exemple. Cela aide à rendre la nouvelle destination vivante et importante et lui donne une dimension de plus que simplement "une nouvelle zone pour changer la donne" et nous pensons que cette manière de faire reviendra à l'avenir. Le rythme est équilibré. Le seul point négatif réside dans la fin de la campagne. Bien que cette fin doit préparer les évènements du raid et ensuite de la saison, nous avons trouvé la fin trop abrupte et quelques explication supplémentaires n'auraient pas été de trop.

Destiny 2: Shadowkeep

Concernant son gameplay, Destiny 2 est égal à lui même et brillant. Très peu de studios arrivent à la cheville de Bungie en termes de gunplay et de sensations de puissance. Bastion des Ombres capitalise sur cette force en y ajoutant une petite nouveauté : les finisseurs. Ce sont des coup très similaires aux coups de grâce que propose le Doom de 2016. Lorsqu'un ennemi a peu de PV restants, vous pouvez déclencher une animation pour l'achever avec panache. Plus tard, il vous sera également possible d'utiliser les finisseurs pour générer des munitions moyennant une portion de votre jauge de super et il sera intéressant de voir comment cette mécanique changera le jeu sur le long terme.

Ces additions mises à part, le jeu reste le même. Il n'y a pas de nouvel ennemi (la Ruche et les Vex de la Lune ont subis un petit relooking) ni de nouveau type d'arme. Le plus gros bémol provient du fait qu'il y a au final peu de nouvel équipement (et par équipement nous entendons armes + armures). Les loot pools de l'Avant-Garde, du Gambit et de l'Épreuve sont toujours les mêmes ce qui fait qu'il n'y a que peu de nouvelles armes et armures légendaires ou exotiques. Sans compter qu'il n'y a même pas de nouveaux ornements. En ce sens, Bastion des Ombres ne parvient pas vraiment à donner ce sentiment de "nouvelle année, nouveau jeu" que Renégat avait réussi à proposer à la perfection.

Bastion des Ombres (et de la Saison des Éternels) marque l'arrivé du nouveau système d'armure 2.0 qui revoit complètement la manière de gérer l'équipement et les mods. Le système n'est pas propre à l'extension mais le changement est si important que nous aurions été stupides de ne pas l'évoquer.

l'Armure 2.0 permet aux joueurs de plonger plus profondément dans les chiffres et les statistiques tout en personnalisant plus uniquement son personnage. Bungie a expliqué plus d'une fois vouloir verser plus dans l'aspect MMO de son jeu et désormais, vous pouvez toucher à des détails mineurs comme jamais auparavant. En plus de cela, Bungie propose une autre nouveauté en la forme de l'Artefact Saisonnier. Ce dernier vous permettra d'augmenter votre niveau de puissance et de gagner des mods qui ne seront actifs que pendant une saison, ce qui permettra au système d'évoluer tout en laissant Bungie libre d'expérimenter.

Destiny 2: Shadowkeep

Comme nous l'avons dit plus haut, la Saison des Éternels - première des quatre saisons qui tiendront les joueurs occupés jusqu'à l'automne prochain - est inclue avec Bastion des Ombres. La Saison des Éternels propose une nouvelle activité intitulée Offensive Vex. Les robots Vex débute leur invasion de la Lune, pour l'instant, elle ne fait que commencer mais elle évoluera au fur et à mesure de la saison jusqu'à ce que vous ayez trouvé un moyen de la stopper avant de disparaître complètement pour laisser place à la saison suivante. Certes, cela signifie que vous risquez de rater du contenu pour lequel vous avez payé si vous ne jouez pas assez. Mais pour celles et ceux qui (comme nous) jouent une vingtaine d'heures par semaine a Destiny, ce changement de formule est très intéressant et nous avons hâte de voir la suite des évènements. La Saison propose également de nouvelles cartes PvP, des patchs d'équilibrage et d'autres mises à jour plus générales.

Le centre d'intérêt de Bastion des Ombres (tout comme c'est le cas pour la plupart des extensions Destiny) reste malgré tout le raid, appelé Jardin du Salut. Il est étroitement lié à l'histoire et est absolument magnifique. Nous n'en dirons pas plus pour ne rien spoil mais pour résumer, ce raid s'élève sans mal aux standards fixés par la franchise au fil des ans et si vous avez 5 amis ayant la gâchette un peu rapide, nous vous recommandons chaudement d'y jeter un œil.

Au final, Bastion des Ombres nous a satisfait. La campagne, bien que courte, est très intéressante du point de vue de l'histoire et prépare correctement le terrain au raid. La Lune a été suffisamment revisité pour donner un sentiment de fraicheur mais le manque de nouvel équipement se fait malgré tout sentir. La structure MMO réussi à Destiny et en fait un meilleur jeu qu'il ne l'était. Bastion des Ombres marque le début d'une nouvelle ère pour Destiny 2, c'est le bon moment y jouer ou y rejouer.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
08 Gamereactor France
8 / 10
+
L'histoire, le raid incroyable et le nouveau contenu en général
-
Campagne qui se termine bien trop abruptement, manque de nouvel équipement (autant armes qu'armure)
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Chargez le contenu suivant