Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Darksiders III

Darksiders III

Les cavaliers de l'apocalypse reviennent après 6 années d'absence.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

La bien-aimé franchise Darksiders est enfin de retour après six longues années d'absence. Le troisième jeu de la série donne au joueur la possibilité de découvrir le pouvoir d'un "nouveau" cavalier puisque le principe de la série est de vous faire incarner les 4 chevalier de l'apocalypse, un différent par épisode. Ainsi nous avions commencé cette grande épopée avec Guerre puis enchaîné avec Mort. Cette fois-ci, c'est au tour de la très agile Fury, la seule protagoniste féminine parmi les cavaliers. Fury se déplace comme une acrobate lorsqu'elle annihile ses ennemis, elle brandit un fouet fait de ce qui semble être des barbelés et arbore des pouvoirs magiques que ses frères ne possèdent pas.

Au début du jeu, le joueur monte sur le trône de feu du conseil. On peut voir Guerre enchaîné à un rocher pour un crime qu'il affirme ne pas avoir commis. Ce crime était l'ouverture du septième sceau, ce qui a eu pour effet de troubler l'équilibre du monde. Fury a pour mission de trouver et de récupérer les âmes des sept péchés capitaux qui ont été libérés. Guerre est enchaîné, Mort a disparu et Discorde a visiblement d'autres choses à faire. Fury est donc la seule qui puisse aider à rétablir l'équilibre. Elle est accompagnée d'un observateur, une sorte d'espion contrôlé par le conseil, pendant qu'elle traque les pécheurs du bas monde. Cet esprit plane aux côtés de Fury alors qu'elle voyage dans un monde en ébullition, donnant des conseils utiles en cours de route.

Darksiders III

Une fois dans l'arène, le joueur se familiarise avec les mécaniques du jeu et les caractéristiques du gameplay de base. Presque instantanément, Fury s'attire des ennuis. Une bande de serviteurs démoniaques errent dans les rues de la ville ravagées par le chaos. Le combat est assez facile et intuitif. Une touche pour attaque au corps à corps, une pour les attaques à distance, les sauts, les attaques chargées, les esquives, tout est réuni pour ne pas déboussoler le joueur aguerri, ni décourager les nouveaux venus. Le jeu propose aussi quelques finesses dans le timing, comme la possibilité de ralentir le temps, ce qui permet de rajouter une (petite) couche de technicité au gameplay.

Les mouvements de combat de Fury sont très différents de ceux de ses frères, particulièrement dans sa nature acrobatique. La porté de son fouet convient parfaitement à son set de mouvement et les attaques de saut, ainsi que la mécanique d'esquive, font que tuer des démons relève du jeu d'enfant. Plus tard dans le jeu, Fury acquiert le pouvoir du feu, ce qui lui donne un ensemble de compétences entièrement différentes ainsi que la possibilité de sauter plus haut. Dans cet état elle peut également marcher sur la lave et obtient un nouvel ensemble d'armes appelées les Chaînes du Mépris, qui ont une portée plus courte mais peuvent embraser des ennemis. En dehors de cette forme (et d'autres), elle peut aussi entrer dans la forme Havoc, ce qui fait d'elle une véritable force de la nature pendant une courte période.

Les armes que Fury manie, bien qu'elles soient sujettes à des changements optionnels en cours de route, semblent être comme une extension naturelle de notre héroïne. Elles peuvent être améliorées à mesure que l'on progresse dans le jeu en utilisant des objets trouvables un peu partout dans le monde (notamment avec de l'adamantium). Les améliorations peuvent à leur tour être améliorées, mais il faudra trouver des fragments angéliques ou démoniaques, puis choisir sa voie.

Le monde offre de nombreuses énigmes environnementales ainsi que des séquences de platforming et des sections de type Metroidvania. Toutes les compétences de Fury sont mises en application. Les puzzles sont généralement très intéressants à résoudre et offrent de belles récompenses (améliorations, âmes ou objets de collection). Tous les objets de collection ressemblent à des orbes jaunes et brillants qui peuvent être vus de loin. Différents types d'orbes existent et ont toutes une utilité différente évidemment. Les orbes bleus servent de monnaie et les orbes jaunes remplissent votre barre de colère. Contrairement aux jaunes des orbes de collection, ils sont aspirés par Fury après avoir tué des ennemis, au lieu de devoir être ramassés manuellement.

Nous arrivons maintenant aux principaux méchants du jeu : les Péchés Capitaux. Le premier péché que le joueur rencontre est Envy, une gamine mi-oiseau, mi-humanoïde, qui veut que tout soit à elle et à elle seule. Elle se moque du besoin des cavaliers de protéger les humains. Évidemment, Envy doit mourir pour ce blasphème et elle mourra. En tant que boss, Envy est intéressant mais prévisible.

Darksiders III

À la fin du combat, Fury obtient un talisman. Il lui permettra de traquer les péchés restant en affichant des symboles sur votre boussole, le crâne étant le péché le plus proche tandis que les points indiquent les autres cibles que vous devez encore aller tuer, à vous de choisir quand. Chaque péché, ainsi que certains ennemis, laisseront derrière eux leurs restes cristallisés que le joueur peut revendre au marchand Vulgrim Plinth, que vous rencontrerez au début du jeu. En échangeant des âmes, vous obtiendrez des points d'attribut pour améliorer sa santé, son attaque ou sa magie des arcanes. Après avoir rencontré Vulgrim pour la première fois, un réseau de sentiers s'ouvrira à Fury, lui permettant de voyager rapidement entre les points découverts.

En arrivant à Haven, le repère massif de l'arbre sur la carte, le joueur rencontrera Ulthane, un forgeron nain, sa famille ainsi que quelques réfugiés. Ils vous diront de leur envoyer tous les humains que vous rencontrerez puisque Haven est le seul refuge de ces pauvres âmes. En leur donnant accès au "Pont", un dispositif de téléportation, les humains peuvent alors être téléportés directement vers Ulthane (pas de missions d'escorte ennuyeuses, donc). Ulthane, même s'il demande beaucoup, est un allié utile car c'est évidemment à lui qu'on s'adresse pour améliorer nos armes.

Darksiders IIIDarksiders III

La chose la plus surprenante avec Darksiders III, c'est sa difficulté. Ce jeu est vraiment impitoyable, même si vous avez joué à de nombreux hack n' slash auparavant. Nous avons fini par jouer sur "Story", le plus facile des niveaux de difficulté pour pouvoir terminer le jeu et le combat nous posait quand même problème. Rien d'insurmontable cependant, la pratique aidant on finit par y arriver, mais les nouveaux venus pourraient avoir quelques difficultés.

L'autre point négatif (même si celui mentionné précédemment n'en est pas forcement un) relève de la technique. Darksiders III n'est pas vraiment un beau jeu quand on y regarde de près. Les textures et le design des personnages ont l'air datés. La Direction Artistique sauve l'ensemble, mais les quelques problèmes de fréquence d'images par seconde et des plantages aléatoires viennent tout de même gâcher l'expérience. Les combats de boss sont également assez décevants, ou plutôt "inégaux". Certains des combats contre les péchés sont merveilleux, avec beaucoup de mécaniques intéressantes utilisées (particulièrement le premier boss) tandis que d'autres ressemblent à des ennemis de base, ce qui est incroyablement décevant dans certains cas.

Tout cela mis à part, Darksiders III est un jeu charmant avec beaucoup de choses à faire, un monde varié et bien conçu, avec un bestiaire qui l'est tout autant. Il y a quelques problèmes cependant, comme la fréquence d' affichage d'images et les crashs parmi les plus importants, mais en tant que fan des Darksiders, nous ne sommes pas déçus par cet épisode. Un DLC est prévu pour plus tard et nous sommes déjà impatients d'en savoir plus.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Une nouvelle protagoniste très intéressante, Un gameplay nerveux, Un design cool, Les puzzle à la Metroid, Le système d'amélioration.
-
Un niveau de difficulté trop élevé pour les novices, Les problèmes de framerate, Des combats de boss inégaux, Graphiquement en retard.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Related texts

Darksiders IIIScore

Darksiders III

TEST. Written by Lisa Dahlgren

Les cavaliers de l'apocalypse reviennent après 6 années d'absence.

Chargez le contenu suivant