Français
Gamereactor
news
Crusader Kings III

Crusader Kings III introduira de nouvelles fonctionnalités

De nouvelles fonctionnalités vous permettront d'être un dirigeant encore plus taquin qu'avant.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

S'il y'a bien une chose que Crusader Kings sait faire, c'est nous permettre de nous comporter en tyran belliqueux, arrogant et prétentieux. Ses développeurs viennent d'ailleurs d'annoncer que Crusader Kings III vous offrira de nouvelles méthodes de manipulation afin d'accomplir votre dessein.

Pour commencer, les complots d'assassinat de Crusader Kings II changeront de nom, mais fonctionneront d'une manière assez similaire. Vous devrez sélectionner une cible, engager quelques agents afin d'augmenter vos chances de succès, avant de les envoyer en mission.

Par le passé, vous deviez pratiquement engager la moitié du pays pour avoir une chance de réussir. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Il ne sera nécessaire de sélectionner que quelques individus, à condition de les choisir correctement.

Le meurtre a beau être une solution évidente, vous n'êtes cependant pas obligé d'en arriver là ! Vous pourrez également tenter de séduire ou d'influencer votre cible. Les chances de réussite de ces opérations dépendant de différentes statistiques ainsi que des circonstances. Il n'est cependant pas possible d'utiliser deux de ces actions sur la même cible au même moment.

Bien sûr, un meurtre attire l'attention. C'est là qu'entrent en jeu les "secrets", qui changeront à coup sûr votre manière de jouer. Ils apparaîtront lorsque vous ferez quelque chose de vilain, qui pourrait dégrader votre image si cela venait à s'ébruiter. Votre espion, quant à lui, pourra récolter les secrets de vos alliés et rivaux afin que vous puissiez les dévoiler au grand jour, ou les utiliser pour les faire chanter.

HQ
HQ
Crusader Kings III

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.