Français
Gamereactor
tests
Cozy Grove

Cozy Grove

Venez profitez de l'aspect "cozy" de cette nouvelle simulation de vie...

Cozy Grove est une simulation se situant quelque part entre Animal Crossing Où est Charlie?. Vous incarnez ici un scout ayant échoué sur une île abandonnée où ne vivent que des sortes d'ours-fantômes qui ont toujours la fâcheuse tendance à perdre les choses. C'est un joli petit jeu avec une très bonne direction artistique et une utilisation innovante des couleurs. Il souffre cependant d'un gameplay assez répétitif et un manque d'activités à faire chaque jour.

Tout d'abord, une note sur les performances du jeu. Cozy Grove a beaucoup de mal à tourner sur Switch, avec de grosses pertes de FPS lorsqu'on entre dans les quêtes et des lags lorsqu'on se met à courir un peu partout. C'est jouable, mais cela risque de vous agacer à la longue, surtout que le jeu tourne moins bien que ce qu'il ne devrait puisque qu'il n'est pas très gourmand graphiquement. En version portable, le jeu tourne globalement de la même façon.

Le jeu est décrit comme un "slow-burner", autrement dit, il faut avancer dans l'aventure pour y découvrir son plein potentiel. Il commence par la simple customisation non-genrée de son personnage puis vous donne votre première quête. Des quêtes, il y en aura beaucoup. En fait, le gameplay est articulé autour d'elles, car chaque ours que vous débloquerez vous donnera une mission, que vous pourrez réaliser quand vous le souhaitez. "Trouve le livre perdu", "rapporte moi trois poissons non-communs", "récupère ma carotte des mains de ce lutin" (des sortes de petits esprits habitant l'île), voilà le genre de missions que vous aurez à réaliser. Si vous aimez avoir une petite routine de jeu pour vous divertir, les petites missions quotidiennes de ce jeu feront très bien l'affaire.

Cozy Grove

Avant que vous ne disiez :"Bon c'est Animal Crossing : New Horizons quoi !", nous allons vous dire en quoi le titre de Spry Fox LLC est différent. Sur Cozy Grove, on n'a pas le sentiment que l'île nous appartient, avec les ours qui ne bougent pas et la palette de couleurs grises. Ce fonctionnement des ours est fait de sorte à ce que vous puissiez les retrouver facilement pour vos missions quotidiennes, néanmoins, cela affecte un peu l'immersion du joueur puisque les choses ne changent pas d'un jour à l'autre.

Les décors en couleurs grisées se transforment en couleurs vives lorsqu'une mission est terminée, mais se réinitialise le lendemain. On ne peut récupérer que certaines ressources colorées, c'est donc beaucoup plus facile de les repérer. Même si j'aime beaucoup la créativité derrière cette mécanique, ça reste peu divertissant et rend le gameplay ennuyeux.

Un autre problème que j'ai rencontré avec ce jeu, c'est les objets de collections inutiles. Il y en a des centaines mais aucun d'entre eux ne semble unique (à l'exception de certains poissons rares) et le simple fait de devoir les déposer au musée du jeu en fait un cauchemar. Tu ne peux en déposer qu'un à la fois, et il faut à chaque fois recommencer le dialogue entier, ce qui rend l'expérience de jeu beaucoup plus longue et ennuyeuse. Les objets remplaçables, eux, sont plutôt amusants et utiles pour la décoration, que ce soit les meubles ou les plantes en pot. Seul problème, on ne peut pas interagir avec et c'est bien dommage.

Cozy GroveCozy Grove

Le style artistique de Cozy Grove est vraiment son point fort, c'est un décor "dessiné à la main" à la Don't Starve https://www.gamereactor.eu/dont-starve/ mais avec un point de vue isométrique. Quand l'espace devient coloré, le contraste avec le noir et blanc est impressionnant, et le fait de "peindre" l'île à l'aide des lampes, par exemple, est assez plaisant. Malheureusement, les couleurs peuvent aussi créer des petits bugs mais pas assez pour impacter réellement le gameplay. Le sound design est aussi très bon, renforçant la sensation d'être en campement. Par contre, la musique est assez fatigante à la longue, donc il serait bien d'avoir plus de variété dans la musique.

Dans l'ensemble, Cozy Grove vaut son prix. C'est une bonne petite alternative à Animal Crossing mais je ne pense pas que les deux soient comparables en ce qui concerne l'immersion du joueur. Au-delà de ça, son style artistique unique ainsi que son utilisation originale des couleurs pourraient s'avérer suffisant pour vous faire rester, mais à force, son gameplay trop répétitif est devenu trop ennuyeux pour moi.

Cozy Grove
06 Gamereactor France
6 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Cozy GroveScore

Cozy Grove

TEST. Written by James Ward

Venez profitez de l'aspect "cozy" de cette nouvelle simulation de vie...



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.