Français
Gamereactor
tests
Calico

Calico

Le simulateur de gestion de café de Peachy Keen Games nous a déçu.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Calico est un jeu qui nous avait tapé dans l'oeil lors du Nintendo Indie World du mois dernier. Ce simulateur nous promettait en effet de prendre les commandes d'un vieux café abandonné et de lui rendre sa gloire d'antan. Sorti discrètement au mois de décembre, il s'agit là du premier projet du studio indé Peachy Keen Games, basé à Seattle.

Nous avons dès le début été déçus par le fait que nous ne gérions pas vraiment le café. Des clients entrent et sortent pour faire des achats mais notre présence n'est pas requise pour cela et aucune mécanique de simulation n'est au programme. Si notre réussite dépendait d'aspects comme le prix du produit, la diversité de l'offre et la décoration de l'endroit, le titre serait en tout cas bien plus attrayant.

Le coeur du gameplay est ici de parler aux habitants de la ville et de réaliser les quêtes qu'ils nous donneront. La plupart d'entre elles sont cependant répétitives, puisqu'elles consistent la plupart du temps à réaliser une recette ou à installer un nouveau meuble dans notre café. Les dialogues sont agréables et les résidents ont une personnalité intéressante, mais ces tâches deviennent tout de même vite laborieuses, d'autant qu'aucun véritable challenge ne nous barre la route.

CalicoCalico

S'il y'a bien quelque chose que le jeu réussit, c'est nous proposer un grand nombre d'objets afin que nous puissions décorer notre café comme il nous plaira. Que nous voulions quelque chose de beau, d'effrayant ou de mignon, l'offre est suffisamment vaste pour contenter tout le monde. En plus des tables basiques, des chaises et des poufs, nous avons également droit à des lits pour chat, des jouets et des décorations murales que l'on peut placer où l'on veut. Ce catalogue s'agrandit d'ailleurs encore à mesure que l'on accomplit des quêtes pour la population locale, ce qui nous pousse à les mener à bien.

L'ambiance relaxante que l'on attendait est elle aussi au rendez-vous. Le style visuel du titre n'est pas sans rappeler Okami (sans doute l'un des jeux les plus marquants visuellement) et sa soundtrack est un régal. Côté environnements, leur diversité fait plaisir et les zones sont très bien conçues. La première zone que nous visitons est par exemple une petite ville remplie de cerisiers en fleurs, tandis que la seconde est une montagne enneigée et qu'une ville avec des chats anthropomorphes.

En plus des quêtes et de la décoration du café, nous pouvons également recruter des animaux et cuisiner. La cuisine se fait dans un mini-jeu tout mignon dans lequel nous ne sommes pas plus grands que des fourmis et devons alors jeter les ingrédients dans un bol. Si cela est assez divertissant au début, le sentiment de nouveauté s'efface malheureusement assez vite pour ne laisser qu'une absence de challenge. Aucune limite de temps n'est en effet imposée et manquer le bol n'aura pas d'impact sur votre partie.

Calico

Le titre reste malheureusement trop brut sur plusieurs aspects. Le framerate est instable et beaucoup de glitchs visuels sont à déplorer. Il n'est en effet pas rare que notre personnage se coince dans les environnements. La fonction "Continue" du menu principal n'a jamais fonctionné et les fichiers sauvegardés que nous devions charger ne contenaient pas les informations telles que la date et l'heure. Aucun système de sauvegarde auto n'est proposé et vous ne choisissez pas non plus sur quel emplacement vous sauvegarderez. Cela cause de nombreux problèmes, à commencer par un manque de lisibilité.

S'il propose un concept que nous n'avions encore jamais vu ailleurs, Calico reste bien trop répétitif et souffre malheureusement d'un grand nombre d'autres défauts, ce qui nous empêche de le recommander. Les graphismes et la musique sont agréables, les options de personnalisation sont nombreuses, mais cela n'est malheureusement pas suffisant.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
04 Gamereactor France
4 / 10
+
Ses graphismes et sa musique en font une expérience relaxantes. Il offre de nombreuses options de personnalisation pour votre café.
-
Le titre est encore trop brut et souffre du grand nombre de quêtes répétitives. Aucun véritable aspect business ou management.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

CalicoScore

Calico

TEST. Written by Kieran Harris

Le simulateur de gestion de café de Peachy Keen Games nous a déçu.



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.