Gamereactor France. Watch the latest video game trailers, and interviews from the biggest gaming conventions in the world. Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Ashen

Ashen

Le combat entre lumière et ténèbres se poursuit dans ce Souls-like néo zélandais.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Notre personnage sans visage ni personnalité en a vu de toutes les couleurs dans Ashen. Ce n'est pas un jeu facile. Nous nous sommes fait transpercés par des lances, nous sommes tombés dans des gouffres, avons été battu à mort, mangé, plongé dans des bains d'acide - soyons francs, nous avons traversé l'enfer. Heureusement, vous voyagez rarement seul dans ce monde morne et assassin où tout semble être contre vous. Pour votre plus grand bonheur, d'autres personnes n'ont pas encore succombé aux ténèbres; des individus qui vous aideront à travers votre voyage.

Impossible d'écrire sur Ashen sans mentionner son inspiration évidente. Il suffit de prendre la manette et vous vous en rendrez compte : ce jeu doit beaucoup à Dark Souls. Un clone donc, mais un bon. Tout comme dans les titres de From Software, des ennemis vous attendent dans chaque recoin pour vous empaler. Si vous avez déjà touché à Dark Souls ou Bloodborne, vous vous sentirez vite chez vous mais les nouveaux arrivants seront probablement choqués par la brutalité de la difficulté. Il n'y a pas de raccourci, il faut encaisser et s'accrocher.

L'histoire est entendue. Un conte classique de lutte entre la lumière et les ténèbres. Le bien contre le mal. Le Dieu de la lumière est mort, ce qui explique l'ambiance morne. Le scénario n'est pas vraiment au centre du jeu, ce sont les personnages et l'environnement qui lui donne vie. Mais l'exécution laisse à désirer. Après plusieurs heures à jouer, il y a certains choix de design que nous ne pouvons pas cautionner. Il est très difficile de reconnaître quelqu'un étant donné que personne n'a de visage et quand les ennemis ne se distinguent pas vraiment par leurs personnalités. Dans Dark Souls, il y a une histoire derrière chaque ennemi, elle raconte les évènements tragiques qui ont mené au jeu. Dans Ashen, il n'y a rien de ça, nous tuons simplement pour sauver notre peau. Le doublage des personnages alliés est bon mais l'immersion est un peu brisée par le manque d'émotion.

Ceci est une annonce:
Ashen

Le jeu prend toute sa substance lors des combats. La plupart des ennemis possèdent des capacités uniques et se comportent différemment, ce qui exige de vous que vous vous adaptiez en fonction de la situation. Pour cela, un large éventail d'arme est mis à notre disposition. Nous préférons un stuff équilibré qui nous permet d'attaquer rapidement mais aussi de vite nous replier si jamais nous prenons trop de coups. Au début, nous disposions d'un énorme marteau avec des pics, ce qui nous dispensait de bouclier. Ça a bien marché pendant un moment jusqu'à ce que le monde s'ouvre un peu plus et que de nouveaux ennemis apparaissent. Il n'aurait pas été impossible de persister mais étant donné la quantité d'équipement proposée, c'est idiot de se limiter. Il y une arme pour chacun et pour chaque situation.

La structure du jeu fait écho à Dark Souls. Mais elle fait moins écho que les contrôles, qui sont quasi identiques. La gâchette de droite lance une attaque lente et puissante, et l'autre enclenche une attaque plus rapide mais moins mortelle. Vous pouvez utiliser votre bouclier ou déviez les coups ennemis. Vous pouvez récupérer de la vie grâce aux Gourdes Cramoisies (l'équivalent des Fioles d'Estus). En mourant, vous perdez vos Scoria (les âmes de Dark Souls) et vous devrez aller les récupérer en réapparaissant. Les éléments sont si proches qu'ils témoignent d'un manque d'originalité. Ceci dit, concernant les quêtes, les choses sont très différentes.

Ashen
Ceci est une annonce:

Comme nous l'avons déjà mentionné, vous rencontrerez plusieurs personnages au cours de votre voyage, et ces personnages ont des tâches pour vous. Ces missions sont divisées entre quêtes principales et secondaires et sont variées. Si vous acceptez les quêtes annexes, vous bénéficierez d'un compagnon. Toutes ces missions vous encouragent à aller voir sous chaque pierre pour être sur de ne rien manquer du jeu. Beaucoup de secrets vous attendent.

Les quêtes peuvent être jouées avec un allié contrôlé par l'IA, mais vous pouvez aussi être rejoint par un ami. Une fonctionnalité co-op et un ajout très bienvenu. Plusieurs missions exigent deux personnages, naturellement, c'est beaucoup plus amusant de jouer avec quelqu'un. Malgré tout, les alliés IA ne sont pas stupides, au contraire, ils aident pas mal. Grâce à votre compagnon, vous pourrez accéder à des endroits autrement inaccessibles. Par exemple, en montant sur les épaules de celui-ci pour atteindre un coffre.

Ceux d'entre vous qui adorent le challenge sont peut être rebutés par la co-op forcée mais ne vous faites pas de souci pour le manque de défi. Même si la co-op est une part importante de l'expérience du jeu, elle ne facilite en rien le tout. Vous vous retrouverez souvent encerclé par plus de deux ennemis. Un allié équilibrera donc les chances. Cependant, nous vous recommandons de jouer avec un ami car il n'y a pas de moyen pour communiquer avec votre allié in-game. C'est pour cette raison que nous avons opté majoritairement pour des compagnons contrôlé par l'IA. Et croyez le ou non, il nous a sauvé la vie à maintes reprises.

Pendant les quelques 20 heures d'aventure, les défis les plus intéressants seront les combats de boss. La gratification et le sens de l'accomplissement à chaque fois que vous triomphez. Mais ce sens de la satisfaction ne s'arrête pas là puisque chaque quête ajoute des individus à votre campement qui ne cesse donc de s'agrandir. Ces nouveaux personnages vous offre de nouvelles améliorations, de nouvelles missions...Grâce à cela, il y a toujours quelque chose de nouveau dans Ashen et cela le démarque de son statut de simple clone de Dark Souls.

Ashen

Le jeu de Aurora44 a peu de surprises à offrir et c'est fort dommage. Ceci dit, nous ne nous sommes jamais ennuyé et pour un nouvel arrivant sur le marché, créer un jeu d'une telle envergure est un exploit. Le style artistique ne plaira pas à tout le monde mais en allant au delà, vous réaliserez que Ashen est un jeu divertissant qui grandit grâce à vous. Cavernes, forêts, tombes, villes en ruines : il y a beaucoup de lieux à visiter et chacun offre son propre panel d'ennemis et de récompenses.

Nous recommandons aux vétérans de Dark Souls de s'attarder un peu sur Ashen. Quand aux nouveaux arrivants, ils peuvent commencer leur périple avec le titre de Aurora44 également puisqu'aucune connaissance n'est pré-requise. Le jeu ne s'éloigne pas trop du chemin tracé par son inspiration mais il arrive tout de même à offrir une bonne expérience que nous ne sommes prêt d'oublier. Si vous êtes à la recherche d'un défi à affronter avec un ami, Ashen est un choix juste.

HQ
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Le combat, l'exploration et le doublage. Le bestiaire varié et le grand nombre d'armes à disposition
-
Design peu attirant, pas de chat vocal, pas particulièrement original.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
AshenScore

Ashen

TEST. Written by Henric Pettersson

Le combat entre lumière et ténèbres se poursuit dans ce Souls-like néo zélandais.



Chargez le contenu suivant