LIVE
logo hd live | Google GDC 2019 Gaming Announcement
Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
Ashen

Ashen

Le combat entre lumière et ténèbres se poursuit dans ce Souls-like néo zélandais.

Notre personnage sans visage ni personnalité en a vu de toutes les couleurs dans Ashen. Ce n'est pas un jeu facile. Nous nous sommes fait transpercés par des lances, nous sommes tombés dans des gouffres, avons été battu à mort, mangé, plongé dans des bains d'acide - soyons francs, nous avons traversé l'enfer. Heureusement, vous voyagez rarement seul dans ce monde morne et assassin où tout semble être contre vous. Pour votre plus grand bonheur, d'autres personnes n'ont pas encore succombé aux ténèbres; des individus qui vous aideront à travers votre voyage.

Impossible d'écrire sur Ashen sans mentionner son inspiration évidente. Il suffit de prendre la manette et vous vous en rendrez compte : ce jeu doit beaucoup à Dark Souls. Un clone donc, mais un bon. Tout comme dans les titres de From Software, des ennemis vous attendent dans chaque recoin pour vous empaler. Si vous avez déjà touché à Dark Souls ou Bloodborne, vous vous sentirez vite chez vous mais les nouveaux arrivants seront probablement choqués par la brutalité de la difficulté. Il n'y a pas de raccourci, il faut encaisser et s'accrocher.

L'histoire est entendue. Un conte classique de lutte entre la lumière et les ténèbres. Le bien contre le mal. Le Dieu de la lumière est mort, ce qui explique l'ambiance morne. Le scénario n'est pas vraiment au centre du jeu, ce sont les personnages et l'environnement qui lui donne vie. Mais l'exécution laisse à désirer. Après plusieurs heures à jouer, il y a certains choix de design que nous ne pouvons pas cautionner. Il est très difficile de reconnaître quelqu'un étant donné que personne n'a de visage et quand les ennemis ne se distinguent pas vraiment par leurs personnalités. Dans Dark Souls, il y a une histoire derrière chaque ennemi, elle raconte les évènements tragiques qui ont mené au jeu. Dans Ashen, il n'y a rien de ça, nous tuons simplement pour sauver notre peau. Le doublage des personnages alliés est bon mais l'immersion est un peu brisée par le manque d'émotion.

Ashen

Le jeu prend toute sa substance lors des combats. La plupart des ennemis possèdent des capacités uniques et se comportent différemment, ce qui exige de vous que vous vous adaptiez en fonction de la situation. Pour cela, un large éventail d'arme est mis à notre disposition. Nous préférons un stuff équilibré qui nous permet d'attaquer rapidement mais aussi de vite nous replier si jamais nous prenons trop de coups. Au début, nous disposions d'un énorme marteau avec des pics, ce qui nous dispensait de bouclier. Ça a bien marché pendant un moment jusqu'à ce que le monde s'ouvre un peu plus et que de nouveaux ennemis apparaissent. Il n'aurait pas été impossible de persister mais étant donné la quantité d'équipement proposée, c'est idiot de se limiter. Il y une arme pour chacun et pour chaque situation.

La structure du jeu fait écho à Dark Souls. Mais elle fait moins écho que les contrôles, qui sont quasi identiques. La gâchette de droite lance une attaque lente et puissante, et l'autre enclenche une attaque plus rapide mais moins mortelle. Vous pouvez utiliser votre bouclier ou déviez les coups ennemis. Vous pouvez récupérer de la vie grâce aux Gourdes Cramoisies (l'équivalent des Fioles d'Estus). En mourant, vous perdez vos Scoria (les âmes de Dark Souls) et vous devrez aller les récupérer en réapparaissant. Les éléments sont si proches qu'ils témoignent d'un manque d'originalité. Ceci dit, concernant les quêtes, les choses sont très différentes.

Ashen

Comme nous l'avons déjà mentionné, vous rencontrerez plusieurs personnages au cours de votre voyage, et ces personnages ont des tâches pour vous. Ces missions sont divisées entre quêtes principales et secondaires et sont variées. Si vous acceptez les quêtes annexes, vous bénéficierez d'un compagnon. Toutes ces missions vous encouragent à aller voir sous chaque pierre pour être sur de ne rien manquer du jeu. Beaucoup de secrets vous attendent.

Ashen