Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Xcom: Chimera Squad

Xcom: Chimera Squad

On a pas été déçus. Notre test !

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Au cas où vous l'ignoreriez, ce qui est très probable, un nouveau XCOM a été annoncé il y a un peu plus d'une semaine. Si vous ne saviez pas cela, il est également très peu probable que vous sachiez qu'il s'appelle XCOM : Chimera Squad et qu'il est disponible pour seulement une vingtaine d'euros pendant la semaine de sa sortie, c'est-à-dire, là tout de suite. Que d'émotions ! Et ça n'est pas terminé. Pour la première fois dans l'histoire de la licence, vous contrôlez une escouade de personnages, humains et aliens. Une annonce et une sortie peu commune et plein de nouveautés. Qu'est-ce que ça donne ?

Les jeux XCOM sont considérés à raison comme une référence dans le genre du combat tactique au tour par tour, mais ils ne sont pas dénués de défauts pour autant. Le gameplay peut finir par être un peu monotone et l'histoire est souvent très lente. Il y a donc encore de la place pour améliorer la variété et le rythme pour Firaxis, le studio développant ce nouvel opus, qui semble avoir pris le taureau par les cornes avec la mécanique de l'escouade, visant à revoir le cœur du gameplay mais aussi de la narration.

Chimera Squad gère ce défi en vous faisant incarner le chef de l'éponyme Escouade Chimère, une division spéciale de XCOM. Votre rôle est d'aider les commissariats de la Ville 31, une paisible bourgade accueillant extraterrestres et humains après que XCOM ait gagné la guerre 5 ans auparavant dans XCOM 2 (désolé pour le spoiler mais celui-ci est vraiment compliqué à éviter). Vous y enquêterez sur des meurtres et devrez éliminer différents groupes criminels pour découvrir la vérité. Ce nouveau cadre amène des lieux et des objectifs rafraîchissants pour la série qui se détourne de son ton et de son contexte habituel. Une section du jeu va vous mettre à la poursuite d'une secte d'assassins qui excellent au combat rapproché, une autre vous verra affronter un gang de hors-la-loi plus axé sur les pouvoirs psi. Cette direction apporte donc une vraie bouffée d'air frais au jeu grâce à la ville et à ses nombreuses activités.

Xcom: Chimera Squad

Tout comme dans les opus précédents, vous devrez bien réfléchir avant d'accepter certaines missions, vous assurer que vous disposez des bonnes ressources. Il faudra également faire attention à ce que le niveau d'Anarchie de la Ville 31 ne dépasse pas le seuil critique, auquel cas vous perdez la partie. En avançant dans l'histoire, vous serez puni plus violemment pour avoir ignoré une quête ou un problème à régler dans un quartier précis, ce qui augmente la criminalité dudit quartier, et donc l'Anarchie. Dans le même temps, des "Dark Events" (évènements sombres / noirs) prendront place de plus en plus fréquemment, ce qui rendra certaines missions plus compliquées puisqu'elles incluront des aliens plus coriaces comme des très gros Andromèdes. L'augmentation de la difficulté est une bonne idée mais malheureusement, la courbe est mal gérée par moments. On enchaîne des petites missions extrêmement faciles avant une mission un trop relevée, en tout cas en difficulté normale. C'est dommage, surtout étant donné que le défi est une composante importante dans un jeu au tour par tour comme XCOM, il nous faut encore tester le mode difficile pour avoir un tableau d'ensemble.

Les changements les plus importants résident dans le combat et les personnages. L'Escouade Chimère est une équipe de 11 personnes que vous débloquerez au fur et à mesure du jeu. Autrement dit, les soldats créés aléatoirement ne sont plus, à la place se tiennent des personnages écrits, avec un passé, des personnalités et des capacités uniques. L'escouade inclut des humains, des hybrides, un sectoïde et même un Viper. Même si vous n'allez pas forcément plonger dans leurs personnalités respectives (là n'est pas l'objectif d'un jeu XCOM de toutes façons), les petits dialogues dispersés dans le jeu ajoutent une dimension chaleureuse qui colle au ton habituel de la série tout en appuyant la thématique de la coopération de Chimera Squad.

Xcom: Chimera Squad

Les nouveaux personnages vont de paire avec les nouvelles mécaniques. Lorsque vous envoyez quatre d'entre eux, GIGN-style, ils infiltrent les zones ennemies, via une brèche (genre bouche d'aération, fenêtre...). Les missions plus larges ont jusqu'à trois brèches différentes, ce qui leurs donnent un rôle bien plus important. Les brèches peuvent être exploitées par vos personnages et leurs capacités, par exemple avec le terminal de soin, qui rend 2 PV à votre équipe entière, excellent pour récupérer entre deux affrontements. Les plus agressifs comme le Muton Axiom peuvent activer une capacité qui fera paniquer les ennemis une fois que vous avez pénétré dans leur base.

Une fois que l'assaut est lancé, vous allez expérimenter le changement le plus ambitieux par rapport à la formule XCOM de base. Comme dans, disons, Donjons & Dragons, les tours de Chimera Squad sont basés sur les initiatives, donc tous vos membres d'escouade, ennemis et bombes prennent leurs tours en même temps. Un énorme contraste par rapport au style un peu "échec" que l'on connaissait des opus précédents, dans lequel chaque camp faisait son action après l'autre. Ce nouveau système donne une nouvelle dimension tactique intéressante qui complimente la maîtrise des capacités de vos personnages à la perfection puisque le timing est désormais très important. Si l'un de vos agents est en danger, vous pouvez toujours utiliser un terminal pour lui octroyer une action supplémentaire afin qu'il puisse bouger ou se soigner. Comprendre le timing peut faire pencher la balance pendant une bataille. Prenons l'exemple de Claymore, qui peut jeter des grenades. Il est maintenant crucial de savoir quand la grenade explosera. Les ennemis auront-ils le temps de sortir du rayon d'explosion avant leur tour ?

Xcom: Chimera Squad

La seule critique à faire sur le gameplay de Chimera Squad est l'absence de détails sur les ennemis, mis à part les dégâts que vous leur infligez et leurs attaques. Dans XCOM : Enemy Unknown, il était possible d'accéder à des informations détaillées en appuyant sur F1, et des mods remplissaient cette fonctionnalité dans XCOM 2. Pouvoir consulter ces infos d'un clic affichant la liste d'attaques et d'effets des ennemis aurait été un excellent ajout. Stratégiquement utile mais également intéressant pour mieux comprendre l'univers du jeu. Nous gardons malgré tout espoir que cette fonctionnalité sera implémentée plus tard.

Si nous apprécions les changements apportés au gameplay, nous sommes encore plus fans de ce que le jeu ne fait pas. Cet opus est bien plus uniforme que ces prédécesseurs et moins accablants lorsque vous n'êtes pas en combat. Dans le QG, vous pourrez débuter des projets, ajuster votre équipe, acheter de l'équipement et c'est à peu près tout. Dans les itérations précédentes, il était beaucoup plus simple d'être surmené par toutes les décisions à prendre et il est désormais plus simple d'avoir une vision d'ensemble de ce qu'il se passe, et de se concentrer sur les membres de l'équipe avec lesquels vous voulez jouer. En résulte un jeu plus amusant et moins complexe que XCOM 2.

Du côté technique, Chimera Squad est quasiment identique à XCOM 2 puisqu'il a été construit avec les mêmes outils. Il est beau et étonnamment détaillé pour un titre du genre. La performance est constante, les temps de chargements courts et le framerate stable. Le jeu bénéficie aussi de doublages et de musiques très bons.

Xcom: Chimera Squad

En revanche, les mêmes problèmes techniques que XCOM 2 sont aussi de la partie. Les angles de caméras sont parfois absolument improbables. Certains objets volent et des ennemis se bloquent quelques secondes pendant leur tour. L'interface donne parfois des informations erronées qui se corrigent ensuite. Le plus problématique reste les crash et freeze que nous avons rencontré à plusieurs reprises. Mais le jeu sauvegardant automatiquement, ces soucis ne devraient avoir aucune répercussion sur votre progression.

Alors, Chimera Squad réussit-il son expérience avec la franchise XCOM ? Pour nous, cet opus représente une amélioration dans presque tous les domaines. Le jeu est mieux rythmé et le cadre "enquêtes" est vraiment rafraîchissant. L'histoire n'étant pas la priorité ici, nous en attendons peu mais les cinématiques et le style visuel fonctionnent et nous donnent envie d'en savoir plus sur les personnages. La narration est sensiblement la même que ce que nous connaissons déjà, et tourne autour du combat au tour par tour et de la capture de criminels.

Avec 20-30 heures à écouler pour compléter la campagne, XCOM : Chimera Squad vaut largement son prix à l'heure actuelle et peut même être rejoué ensuite via les mods et les défis. Le jeu capitalise sur les qualités de ses grands frères tout en apportant des nouveautés très bienvenues, comme l'escouade et le nouveau système de tours en combat.

Xcom: Chimera SquadXcom: Chimera SquadXcom: Chimera Squad
09 Gamereactor France
9 / 10
+
Les personnages, le combat tactique, le QG accessible, le cadre, la narration et les dialogues améliorés par rapport aux anciens opus, beaucoup d'heures de jeu pour un petit prix...
-
Encore un peu trop léger en termes d'histoire, quelques soucis techniques, ennemis peu détaillés, pics de difficulté excessifs...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant