Français
Gamereactor
previews
Valheim

Valheim, un early access plein de promesses

Survivrez-vous au monde des Vikings ?

Les jeux de survie comme Rust, Ark, ou 7 Days to die sont extrêmement populaires sur Steam, encore plus depuis qu'il est possible de les sortir en accès anticipé. Si L'"early access" est sujet à pas mal de polémiques pour plusieurs raisons : des jeux qui y restent bien plus longtemps que prévu ou bien même des jeux qui y sont complètement abandonnés, avec aucune possibilité de remboursement, d'autres en tire pleinement profit, c'est notamment le cas du très prometteur Valheim.

Valheim a très rapidement rencontré un large succès, comptant un million de copie vendues dans sa première semaine de commercialisation. Le jeu est disponible sur PC, sans aucun projet de portage sur d'autres supports pour le moment. Il est également bien plus complet que beaucoup de ses compères au même stade.

Le jeu vous propose d'incarner un Viking dont l'âme a été transportée dans le dixième royaume. Votre objectif sera d'y survivre tout en affrontant des boss tirés de la mythologie nordique. Le monde est généré procéduralement et comporte beaucoup d'environnements variés : plaines, Forêt Noire, montages, océans et plus encore. Le parti pris graphique est...au moins intrigant car la résolution des textures est assez proche de ce que l'on pouvait trouver sur des jeux PS1, en revanche, ces textures sont couplés à de magnifiques effets de lumière et de particules qui donnent au jeu un style visuel unique. La bande-son change également en fonction du biome dans lequel vous vous trouvez.

Valheim n'est pas le genre de jeu qui vous tient la main. Le seul guide dont vous disposez est un corbeau du nom de Mugin, qui apparait de temps pour vous expliquer comment utiliser un établi ou bien pour vous aiguiller, sans oublier les quelques tablettes de pierre dispersées dans le monde comportant des messages critiques. Le premier but concret est de trouver l'autel de Eikthyr pour le terrasser.

Valheim propose également de jouer en multijoueur, jusqu'à 10 joueurs. Jouer à plusieurs facilite grandement les combats contre les boss et permet de collecter plus de ressources. Et puis, jouer avec ses amis, c'est toujours sympa.

ValheimValheim

Le titre reprend beaucoup de mécaniques classiques des jeux de survies, modifiées pour ne pas tomber dans les mêmes écueils évidemment. La fabrication se fait via un menu simple et les multiples établis vous permettront de mettre au point outils, armes, armures et structures. Manger n'est techniquement pas nécessaire puisque vous ne pouvez pas mourir de faim mais la nourriture sert à augmenter vos statistiques d'endurance et de vie. Enfin, soyez particulièrement sur vos gardes la nuit il s'agit du moment ou de nombreux monstres apparaissent, sans oublier le froid qui debuff votre endurance.

Un des éléments les plus uniques de Valheim est son système de compétences, étrangement semblable à Runescape et Final Fantasy II. En effet, les compétences s'améliorent au fil de leurs utilisations. Par exemple, couper des arbres fera monter votre compétence de bûcheronnage, sauter fera monter votre compétence de saut, etc. Comme on pourrait s'y attendre, les progrès se font rapidement au début, donnant un vrai sens d'accomplissement.

Les combats sont assez basiques au début, chose normale étant donné le peu de resistance qu'opposent les premiers ennemis. Vous pouvez bloquer, parer et éviter les attaques ennemies. Tout ces mouvements et attaquer consomment de l'endurance. Le blocage est sûrement le plus simple. La parade exige de bloquer pile lorsque vous recevez une attaque et permet d'étourdir l'ennemi, ce qui est particulièrement fort lorsque vous jouez en groupe puisque tout vos coéquipiers peuvent sauter sur le monstre.

ValheimValheim

La construction n'est pas très pratique, comme c'est souvent le cas dans ce genre de jeu. Vous devez d'abord construire un marteau qui permettra par la suite de choisir les murs ou objets que vous voulez faire. Les toits sont particulièrement compliqués, surtout lorsque l'on réalise qu'il faut utiliser de la chaume et non pas placer du plancher en l'air. Élaborer un bon système de ventilation pour vous empêcher de suffoquer à cause de la fumée tout en faisant en sorte que la pluie épargne les structures les plus importantes est un vrai défi, surtout avec la caméra qui est très proche de votre personnage dans les bâtiments.

L'early game est un peu ennuyeux, comme c'est souvent le cas pour ce genre de jeu. Il vous faudra amasser de considérables quantités de bois pour construire un abri décent avant d'affronter le premier boss. Le deuxième boss est beaucoup plus dur et nécessite plus de préparation.

Le sens d'émerveillement que procure l'exploration de Valheim est unique en son genre et capture parfaitement ce qu'un jeu de fantasy devrait proposer. Les mises à jour prévues pour le jeu ne feront que le renforcer et la richesse qu'il propose déjà justifie son statut d'accès anticipé.

Valheim
ValheimValheim

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.