Français
Gamereactor
lifestyle

Un scientifique yéménite veut emprisonner les criminels dans leur propre esprit.

C'est aussi terrifiant que ça en a l'air.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Un biologiste moléculaire et communicateur scientifique du Yémen a imaginé une méthode pour lutter contre la surpopulation carcérale et réduire la pression que les prisons et les établissements d'incarcération exercent sur la société. Le scientifique en question, Hashem Al-Ghaili, a mis au point un projet connu sous le nom de Cognify, dont l'idée est d'immerger les prisonniers dans une réalité virtuelle où ils seront forcés de vivre des souvenirs artificiels à l'aide d'un contenu personnalisé généré par l'IA, le tout dans le but de réhabiliter un prisonnier.

L'idée a du potentiel, mais la conception actuelle semble franchement terrifiante. Le concept semble être une sorte de mélange de The Matrix et The Outlast Trials, et c'est pourquoi il est probablement bon que les circonstances pour le mettre en pratique ne soient pas plausibles pour le moment.

Selon Wired, Al-Ghaili déclare : "La science qui la sous-tend existe déjà, mais les limites éthiques s'opposent à ce qu'elle devienne une réalité." Il ajoute qu'il a été inspiré par les "limites du système de justice pénale actuel et le rôle crucial que jouent les souvenirs vifs dans la formation du comportement" car "les prisons échouent souvent dans la réhabilitation comportementale efficace, comme en témoignent les taux de récidive élevés."

Ceci est une annonce:

Qu'en penses-tu ? Est-ce que cela te semble être un moyen efficace de réhabiliter un criminel ?

Un scientifique yéménite veut emprisonner les criminels dans leur propre esprit.


Chargez le contenu suivant