Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
previews
Doom Eternal

Trois heures en Enfer : notre premier avis sur Doom Eternal

On a pu tester la version quasi-définitive de Doom Eternal. Quel pied !

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Après les trois heures de démo de Doom Eternal qui nous ont été accordées, les développeurs ont été obligés de nous interdire l'accès à la station de jeux... Trois heures peuvent sembler longues, mais vraiment les 180 minutes de jeux nous ont parues bien courtes et on aimerait déjà être au 20 mars. Il est peut-être trop tôt pour le dire mais, d'après notre première impression, on a envie de dire que ce nouvel opus surpasse son prédécesseur dans tous les domaines.

Doom Eternal entend être bien meilleur que son prédécesseur, une évidence pour Marty Shratton, Producteur Exécutif chez Id Software. Lui et son studio considèrent cette nouvelle production comme un jeu d'action et de puzzle, et comme on a pu le noter dans le passé, on y retrouvera de nombreuses mécaniques qui vous permettent d'avancer dans le jeu. Le jeu ne souhaite pas que vous vous cachiez dans un coin pour recharger. Non, il veut de vous que vous fonciez dans le tas pour récupérer ce que vous avez besoin auprès de vos ennemis. Les munitions tombent au sol après chaque ennemi tué, pareil pour le soin; et les ennemis qui sont aspergés de flammes vous lâchent des points d'armures. C'est un système qui encourage un style un tout petit peu agressif.

Dans la précédente démo, on nous a lâché dans une configuration brutale pour nous montrer cette mécanique du jeu, mais pas cette fois-ci. Ici, on a pu commencer au début de la campagne. On n'a pu compléter que deux missions en si peu de temps, surtout parce que ce n'était pas facile mais surtout parce qu'on explorait chaque niveau et qu'on cherchait des secrets. Doom Eternal semble nous proposer pas mal de contenu, et la déclaration de Stratton qui nous garantit qu'Eternal est un jeu brutal à l'extérieur et intelligent à l'intérieur semble véridique.

Doom Eternal

Ce n'est pas qu'un simple jeu de tir dans un couloir rempli de démons grotesques, mais bien un balai brutal où l'agressivité est récompensée. Le système de kill glorieux est une mécanique exécutable lorsqu'un ennemi atteint un niveau de santé assez bas pour que vous puissiez l'exécuter avec un coup létal spécial. Cela peut vous aider à vous sentir surpuissant puisque vous êtes invulnérable pendant l'animation.

Les armes sont au centre du jeu, et les fans de longue date savent très bien ce qui les attend dans cet arsenal. Chaque arme possède ses alternatives qui sont déblocables au fur et à mesure de votre progression, lorsque vous complétez des missions vous gagnez des points qui vous permettront de les améliorer. On a utilisé un lance grenade collante lors de notre partie et on peut vous dire que lorsqu'un gros groupe de monstres apparaissait, ce n'était qu'une question de secondes pour qu'il n'en reste qu'une poignée à ramasser avec des munitions normales. On a l'impression que toutes les armes ont leurs spécificités et leurs améliorations, et on a vraiment hâte d'explorer ce côté-là du jeu.

En plus de L'arsenal, il existe des Runes. Vous en ramasserez tout au long de votre aventure et elles servent à améliorer votre personnage pour rendre les combats plus faciles. Les runes vous permettent entre autre d'arrêter le temps lorsque vos points de vie sont bas, ou encore de faire une exécution à distance. Il y a trois emplacements à débloquer pour ainsi équiper plusieurs runes en même temps. Ensuite, il y a les 'Cristaux de Sentinels' qui sont aussi un élément important. Par exemple grâce à ces cristaux, vous avez la possibilité de regagner de la vie lors d'une exécution glorieuse. On a eu la sensation de ne jamais avoir assez de munitions donc on a utilisé ces cristaux afin d'augmenter le nombre de munitions lâchées par les ennemis.

Doom Eternal

Les démons sont vraiment affreux, et leur design est fantastique. id a toujours fait des jeux magnifiques et Doom Eternal ne déroge pas à la règle. Stratton nous a expliqué que la version PC possède les mêmes caractéristiques que les versions PS4 et Xbox One X. Même si on a pas pu vérifier cette information par nous-mêmes, on a vraiment été impressionné de pouvoir jouer en 1440p et plus tard en 1080p quand on a voulu enregistrer une partie de notre gameplay.

Une grande partie de l'expérience provient de la qualité des effets visuels, heureusement, car le jeu se base sur la destruction de monstre à la tronçonneuse. Le plus impressionnant est la façon de tuer un démon. Vous pouvez tirer sur les plus gros d'entre eux et voir où vous lui avez infligé les dégâts. Les démons majeurs ont des points faibles que vous devez viser, et une fois détruits, ils deviennent bien moins impressionnants. Viser ces points faibles devient vite crucial lorsque vous rencontrez un démon de grande envergure, car si vous échouez à détruire leur arme principale, c'est la mort assuré. En parlant de cela, les temps de rechargement sont vraiment très courts. On a vraiment l'impression qu'id cherche à ce que vous retourniez au combat le plus vite possible.
<bild<
Quand on pense à Doom Eternal, on a tout de suite en tête les armes et le sang, mais le jeu a quand même un scénario et ça, on tend à l'oublier. Pour ceux que ça intéresse, vous trouverez quelques débris du scénario disséminés ici et là, ainsi que des cinématiques qui vous expliqueront un peu de lore. Mais vous n'avez pas vraiment de raison de vous intéresser à cela - ce n'est pas le but du jeu après tout - mais il est bien présent. Au final, tout ce qu'on peut vous dire c'est qu'on a hâte de voir ce qu'id nous prépare pour l'avenir, mais d'après ce qu'on a pu essayer on peut dire que ce sera grandiose.

Voici notre ressenti général à propos de Doom Eternal, basé sur trois heures de gameplay, et on attend avec impatience sa sortie en mars. C'était difficile, c'est sûr, mais jamais trop, même si c'était parfois assez frustrant, pourtant la recharge rapide nous a permis de retourner dans la mêlée encore et encore. Le design de l'environnement est macabrement beau, les ennemis ont du charisme, et on a l'impression qu'il y a pas mal de secrets à découvrir, permettant aux joueurs de jouer au jeu encore et encore. Si vous ne l'aviez pas encore compris on attend ce jeu avec impatience car de ce qu'on a vu le jeu ne peut-être que sensationnel.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Doom EternalDoom EternalDoom EternalDoom Eternal

Sur le même sujet

Doom EternalScore

Doom Eternal

TEST. Written by Mike Holmes

Après le reboot réussi de 2016, id Software revient avec un nouveau FPS Infernal.



Chargez le contenu suivant