Français
Gamereactor
tests
Total War: Warhammer II

Total War: Warhammer II - Notre test de The Silence & The Fury

Les dernières (et peut-être les meilleures) mises à jour gratuites et payantes du jeu sont maintenant disponibles.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Creative Assembly est toujours parvenu à faire en sorte que son jeu reste au goût du jour, en ajoutant principalement du contenu via des mises à jour peaufinant et améliorant l'expérience stratégique. Cette fois-ci, ils sont allés encore plus loin avec de nouvelles mécaniques de jeu, deux factions gigantesques et une révision du gameplay.

HQ


On commence avec la mise à jour gratuite

Il existe en réalité plusieurs petites mises à jour des factions telles que des ajustements au niveau de la fenêtre des technologies, de la manière dont les buffs passifs et les temps de récupération s'affichent. Il y a aussi un nouveau héros vampire mais surtout un énorme patch pour "Hammers & Herdstones". C'est essentiellement un remaniement complet de la manière dont les runes naines fonctionnent, du patch hommes-bêtes, la résolution automatique a aussi été grandement améliorée (on sait enfin ce qu'il se passe véritablement). Enfin, les cartes d'unités des deux derniers DLC ont été améliorées.

Les runes naines constituent maintenant des sorts. Le besoin de ressources a été remplacé par un temps de récupération qui peut être réduit par les maîtres des runes. Plus intéressant, vos personnages et vos troupes pourront équiper les runes forgées avec des sermandors. On peut maintenant vraiment spécialiser ses armes mais aussi choisir et créer exactement les objets qu'on veut. Vous voulez un expert en traque avec un déploiement d'avant-garde, lancer des missiles explosifs depuis votre baliste ou une catapulte très précise ? Faites-vous plaisir. Mais si vous avez suffisamment de sermandors, vos troupes deviendront alors surpuissantes. Attention cependant, il n'est pas possible de forger un nombre illimité de runes par régiments, pour l'artillerie et vos personnages. Il faut donc être prudent...

Cette mise à jour a redonné vie au système de magie runique, qui est maintenant davantage diversifié et personnalisable lorsque vous jouez la faction naine. Le système du livre des rancunes a été rééquilibré. Vous pouvez à présent vous concentrer sur la campagne au lieu de passer votre temps à rectifier tous les maux qui ont été infligés à votre noble race. En revanche, plus la sévérité des rancunes est importante, plus vous risquez de voir apparaître des Tueurs disponibles au recrutement.

Il est cependant possible de rapidement diminuer la sévérité des rancunes insatisfaites en réparant les injustices subies par chaque seigneur qui vous propose une rancune légendaire. Il est aussi désormais possible de fêter en ivresse une victoire à la façon traditionnelle des nains. Les héros ont également été retravaillés. Il semblerait qu'un développeur de Creative Assembly voulait vraiment recommencer une partie avec les nains ...

Total War: Warhammer II

Le système de horde des hommes-bêtes a également été entièrement remanié. Leur monnaie est désormains l'effroi qui leur permet d'améliorer leurs unités. Les pierres des hardes jouent maintenant un rôle central dans le gameplay de la faction car elles permettent aujourd'hui au joueur d'établir un camp de base. Ça semble plus complexe que ça ne l'est en réalité, mais cette nouvelle fonctionnalité donne la possibilité de transférer la mécanique de combat rythmé à la carte de campagne vous permettant de recruter des seigneurs légendaires. Comme il n'y a pas besoin d'entretenir ses unités, vous devrez avant tout accumuler de l'effroi pour augmenter le nombre d'unités du même type à votre disposition et pour déverrouiller de nouvelles unités plus puissantes. La phase de la lune du jeu a également des effets. Les capacités des seigneurs ont aussi été remaniées. Le sorcier Malagor Mauvais Présage a maintenant une paire d'ailes qui fait désormais de lui un sorcier homme-bête volant. Il y a même un nouveau seigneur sorcier, le Grand Chaman Bray disponible avec deux options de chars.

Pour la plupart d'entre vous, les Ogres sont les plus amusants. Vous n'êtes sans doute pas familier avec les Ogres mercenaires, mais, il y a quelques temps déjà sortait le jeu de figurines "Dogs of War" qui donnait la possibilité aux joueurs d'ajouter des mercenaires à leur armée. Cette fonctionnalité a été ajoutée au jeu qui vous donne parfois la possibilité après plusieurs batailles de recruter des Ogres. Ces ogres viennent en paires prédéfinies et sont soit de la cavalerie, de l'infanterie ou de l'infanterie avec des fusils, donc, oui, des pirates-ogres. Cela permet aux Nains d'aligner de la cavalerie lourde, ou aux Skavens d'avoir une infanterie de première ligne qui peut réellement combattre.

Ce qui nous émeut par-dessus tout, c'est l'arrivée de Thorek Tête-en-fer. De longues nuits se sont écoulées sans voir de nains dans la campagne Œil de Vortex mais le plus grand maître des armureries est désormais prêt. Il renforce la magie runique et ses troupes, permettant ainsi de multiples améliorations de runes, de portée, d'armure et de la production de sermandors. C'est un nain conservateur (même selon les standards nains) et colérique. Un traditionaliste dans tous les sens du terme.

Dans le jeu, cela signifie que vos loyaux arbalétriers, vos balistes et vos catapultes sont considérablement boostés, tandis que les engins plus modernes ne le sont pas. Ses objets uniques en font un personnage lent, mais brutal et quasi indestructible. Il est très agréable à utiliser. En revanche, sa campagne n'est pas la plus difficile ni la plus complexe. Elle vous permet de vous comporter comme l'amateur de runes réac' que vous êtes. Et rien ne dit "je vous déteste" autant que plus de 500 lanceurs de rancunes avec missiles à tête chercheuse, plein de munitions, protégés par une infanterie complètement armurée saturée en bouclier.

Total War: Warhammer II

Pour ce qui est du contenu payant ...

Commençons par vous parler de ces hommes hirsutes. Comme toujours, deux seigneurs s'affronteront. D'un côté, il y aura Taurox Taureau d'Airain bénis par les Dieux des Ténèbres, au corps de cuivre (pourquoi pas ?). Une machine à tuer qui adopte la forme du Seigneur Minotaure, comme son nom l'indique un minotaure gigantesque qui ne pourra s'arrêter que face à un adversaire à sa taille. On note l'arrivée d'un nouveau héros, le Wargor à la capacité anti-infanterie, qui peut être attelé au nouveau char Bestigor. Il y a aussi Ghorgon, un genre de minotaure mutant massif aux capacités anti-large et guérison.

Enfin, on a le Jabberslythe, un cracheur de venin, mi-crapaud, mi-gros cochon qui ne fera qu'une bouchée de votre infanterie. Si vous vous sentez moins aventureux, vous pouvez faire appel à une manticore à la place. Tauros a, sans surprise, été conçu pour le nouveau gameplay des hommes-bêtes. Il peut effectuer de longues distances sur la carte de campagne. Comme vous devrez massacrer les autres armées pour amasser des fragments de pierre de hardes (nécessaires à la fabrication des pierres), de l'Effroi(pour améliorer votre armée), des objets magiques ainsi que des étendards, vous voudrez avancer le plus rapidement et violemment possible.

Heureusement, il est possible de réinitialiser les mouvements de Taurox grâce à une de ses capacités qui constitue une nouvelle mécanique du système des hommes-bêtes. Il y a également des défis pour chaque seigneur légendaire. Et devinez quoi ? Taurox, c'est avant tuer le plus d'ennemis possibles en un seul tour.

Total War: Warhammer II

Son adversaire, c'est tout le contraire. Il s'agit du chasseur furtif Oxyotl, un Skink qui a passé un millénaire au royaume du Chaos où il s'est accompli en tant que chasseur pour ne pas devenir une proie.

L'intérêt de ce personnage n'est pas seulement d'améliorer vos Skinks au point qu'ils puissent être utilisés en fin de partie, mais aussi de vous permettre d'aligner une armée de tireurs d'élites, de traqueurs, d'éclaireurs et de spécialistes de l'embuscade. Ainsi, vous pourrez donner à votre armée une véritable apparence de commando. Pour vous aider, Oxyotl a accès aux Sanctuaires secrets. Il peut récupérer des missions sur la carte. En cas de succès, il peut construire des sanctuaires cachés qui peuvent donner différents bonus. Oxyotl peut s'y rendre en un instant, ce qui le rend extrêmement mobile. On aurait simplement souhaité que cette mécanique soit plus complexe, car ça devient très rapidement répétitif.

HQ
Total War: Warhammer IITotal War: Warhammer II
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Beaucoup de plaisir, notamment les nouveaux personnages...
-
Les campagnes manquent un peu de profondeur...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.