Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
The Surge 2

The Surge 2

Nous nous frayons un chemin dans le Souls-like SF de Deck13.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sans aucune introduction, The Surge 2 débute alors que l'avion dans lequel nous nous trouvons s'écrase dans la métropole de Jericho City. Après un coma de deux mois, nous nous réveillons dans un lit poisseux au cœur d'une prison, simplement vêtus d'une blouse de malade et de deux défibrillateurs greffés aux poings. À la recherche d'une sortie, nous apprenons l'existence d'une maladie appelée le virus Defrag, qui touche une grande partie de l'humanité et qui la rend extrêmement violente.

Warren, dont certains d'entre vous se rappelleront du premier opus (ou pas, il était assez oubliable), n'est pas sous les projecteurs cette fois-ci. À la place, nous créons et personnalisons notre propre personnage en choisissant son genre, son âge, les détails de son visage et sa tenue. Le souci est que cette feature semble un peu obsolète vu que les pièces d'armures du jeu cachent complètement ce que vous venez de créer. De plus, votre personnage n'a pas de voix, ce qui rend les dialogues un peu...bizarres étant donné que vous devez imaginer vos répliques plutôt que de les entendre.

The Surge était un titre spécial, nous devrions peut-être expliquer un peu plus de quoi il s'agit. Une des marques de fabrique de la série est que vous pouvez viser certaines parties du corps de vos ennemis afin de les arracher et obtenir de nouvelles armes ou pièces d'armure. Le combat est également assez proche de Dark Souls : vous devez gérer votre endurance. Sans oublier le côté risque-récompense puisque frapper les zones non-protégées de vos ennemis permettra de les tuer plus facilement mais vous ne looterez rien. La régénération a le même enjeu puisque vous devez frapper rapidement pour charger votre armure, vous empêchant ainsi d'être méthodique dans vos coups.

The Surge 2

Avant d'attacher les membres fraîchement arrachés à votre armure, vous devez vous assurer d'avoir suffisamment de cœurs d'énergie libres (vous en gagnez en montant de niveau). Chaque composant en prend un certain nombre, ce qui vous forcera à XP ou bien à faire certains compromis. Dans les deux cas, un gros grind est nécessaire si vous ne voulez pas vous faire ratatiner par le premier boss venu. Heureusement, le level-design permet de rendre la chose moins fastidieuse. Chaque zone propose plusieurs chemins à suivre pour rejoindre votre station médicale, donc pas besoin de devoir tout refaire à l'envers pour entreposer tout ce que vous avez ramassé.

La base du jeu n'a pas drastiquement changé mais The Surge 2 amène tout de même quelques nouveautés, l'une d'entre elles est que votre drone est infiniment plus utile.

The Surge 2

Votre ami volant peut désormais rapprocher vos ennemis grâce à un aimant, il peut également tirer des lasers ou jeter des grenades ainsi que des cocktails molotovs. Le drone est aussi en mesure de viser certains membres précis, ce qui donne un aspect stratégique à son utilisation. Un autre changement appréciable fut de voir que les morceaux de ferraille émettent une aura de soin qui est d'une grande aide dans certaines zones un peu tendues.

Le monde de Jericho City est bien plus vivant que l'ancien complexe CREO du premier jeu. Il y a plus de personnages avec qui discuter et de quêtes annexes à faire. De plus, il y a également une nouvelle fonctionnalité sociale via laquelle les joueurs peuvent laisser des indices sous la forme de graffitis (à la manière de Bloodborne).

Nous félicitions le premier opus de sa variété de zones même si ces dernières étaient malgré tout liées par la thématique industrielle du complexe CREO. The Surge 2 élargit le champ de vision en ce qui concerne les endroits à explorer et beaucoup de ses régions sont très ouvertes et vastes. Les rues de Jericho City contrastent avec le Rocher de Gideon, une zone de bois herbeux, par exemple. De plus, le jeu dispose également de zones sans combat comme un vieux centre commercial ou une boite de nuit, où se trouvent des vendeurs et de nombreuses quêtes annexes.

The Surge 2

Le tout nous semble plus abouti mais certains problèmes subsistent. Les animations d'assassinats en arrachant des membres bégaient et ne sont pas toujours fluides. La caméra a également toujours des soucis pendant les esquives. Les temps de chargements sont parfois interminables. De plus, nous n'avions, à aucun moment, accès à des cartes complètes des zones afin de prévoir un peu mieux où nous rendre ensuite. Ces défauts n'étaient pas fatals au point de nous faire arrête de jouer mais nous pensons que Deck13 aurait du s'attarder un peu plus sur eux dans cette suite.

The Surge fut pour nous un des Souls-like les plus sous-côté et sous-apprécié. Cette suite ne diffère pas, elle propose la même magie et la saupoudre d'améliorations. Les environnements sont plus ouverts et variés, les quêtes annexes facilitent le grind et les changements apportés au combat, en particulier au drone, sont vraiment bienvenus. La caméra est toujours problématique et le protagoniste muet brise un peu l'immersion dans l'histoire. Malgré tout, nous avons passé un bon moment sur cette suite inattendue et avons hâte de voir ce que nous réserve l'avenir.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Environnements variés, monde plus vivant, plus de PNJs et quêtes annexes, améliorations du combat
-
Caméra aux fraises, temps de chargements trop long, histoire plate
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Chargez le contenu suivant