Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
The Messenger

The Messenger

The Messenger est l'un des rares jeux auxquels nous ayons accordé une note parfaite sur Gamereactor. Réédité sur PS4, nous vous proposons de (re)lire nos impressions à sa sortie initiale.

  • Auteur: Kieran Harris

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

Vous pourriez penser à première vue que The Messenger n'est qu'un simple clone de Ninja Gaiden. Et bien cela serait bien dommage car vous passeriez à côté de l'un des meilleurs jeux indé de ces derniers temps ! La licence japonaise a certes eu une influence sur l'ADN du titre, mais son système de compétences façon RPG, sa mécanique de voyage dans le temps et son style graphique pixélisé suffisent à le démarquer de toute autre production existante. Arrivant pendant l'habituelle accalmie de l'été, The Messenger est disponible sur Switch et Steam depuis le 30 août.

Suite à la montée en puissance d'une armée de démons, il est de votre devoir, vous, The Messenger (le messager), d'apporter un rouleau sacré à un héros légendaire vivant au sommet d'une montagne lointaine. Endossant votre quête, vous partez pour un périple où la mort se cache à chaque détour, ne pouvant compter que sur vos capacités de ninja pour espérer accomplir votre mission. Malgré ce que ce synopsis pourrait laisser penser, The Messenger est un titre rempli d'humour et au charme certain.

Pour la majeure partie de l'expérience, l'aventure se déroule en 2D avec un scrolling horizontal. Vous devrez faire appel à vos talents de ninja en sautant, découpant et glissant pour vous frayer un chemin à travers les stages. Tout au long de votre progression vous serez gratifié de nouvelles compétences, comme la possibilité d'escalader un mur, vous balancer à des crochets suspendus ou encore planer tel un écureuil volant. Le fait de glisser le long d'un rebord avant de vous agripper à un mur pour lancer un shuriken dans l'œil d'un ennemi est incroyablement fluide (et classe !) et délivre une très grande satisfaction dans son exécution.

The Messenger

Un arbre de compétences dans le styles des RPG est accessible via les marchants afin d'améliorer vos compétence ou en obtenir de nouvelles. Cela va de la santé générale à la capacité de shuriken transportables en passant par des compétences comme le fait de nager plus vite ou pourvoir attaque en wingsuit. Les éclats temporels sont la monnaie de ces transactions, ces derniers sont dissimulés à travers les niveaux souvent dans des lieux périlleux ou au côté de montres redoutables.

Contrairement aux nombreux jeux auxquels The Messenger rend hommage, le titre ne se révèle jamais trop punitif. Il n'y a pas de Game Over ici, à la place un petit démon nommé Kazimodo vous ramènera dans le temps avant votre trépas. En contrepartie de ce geste salvateur, vous aurez une dette envers votre de protecteur, ainsi chaque éclat trouver après son action ira dans ses poches en tant que remboursement. En plus d'être un système très imaginatif, le petit démon est un personnage essentiel de l'aventure apportant par ses moqueries une touche d'humour supplémentaire.

The Messenger
The MessengerThe Messenger