Français
Gamereactor
tests
The Invincible

The Invincible

Starward Industries présente son interprétation du roman de Stanisław Lem paru en 1964.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Arrivé plus tôt cette semaine sur PC, PS5, et Xbox Series, était The Invincible, une aventure narrative à la première personne qui est basée sur le roman de 1964 du même nom de l'auteur polonais Stanisław Lem. Les adaptations de romans dans les jeux vidéo ne sont pas un phénomène entièrement nouveau, plusieurs de nos franchises préférées telles que The Witcher, Metro, et Assassin's Creed ayant toutes leurs origines dans les pages de livres, mais celle-ci réussit-elle à atterrir ?

HQ

J'avoue d'emblée que je n'ai pas lu le roman dont s'inspire The Invincible, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier l'histoire. Vous incarnez ici une astrobiologiste nommée Yasna, qui part en mission pour retrouver les membres de son équipage disparus sur le monde aride et désolé de Regis III. Alors que vous commencez à découvrir le sort de ces membres disparus, un mystère plus large entourant la planète et ses origines commence à s'éclaircir.

Sans entrer dans les détails, j'ai trouvé que l'histoire était bien rythmée et qu'il y avait de nombreux rebondissements qui m'ont tenu en haleine. Les deux personnages principaux, Yasna et Novic, livrent également de solides performances chargées d'émotion, ce qui était très agréable à voir étant donné que leurs interactions en va-et-vient occupent la majeure partie de la durée de l'histoire. J'ai également trouvé que The Invincible n'était pas trop long, puisqu'il dure environ dix heures.

Ceci est une annonce:

Mon principal reproche à l'histoire de The Invincible est l'illusion de choix qu'elle tente d'injecter. À plusieurs reprises au cours de mon voyage, j'ai été confronté à un moment apparemment décisif, pour finalement découvrir que le choix que j'avais fait n'avait aucune conséquence sur la direction que prenait l'histoire. Dans une moindre mesure, on peut dire la même chose des options de dialogue. Lorsque vous répondez à Novic, vous avez le choix entre une poignée d'options, mais j'ai rarement eu l'impression que les options que je choisissais faisaient vraiment la différence.

The InvincibleThe Invincible
The InvincibleThe Invincible

En ce qui concerne le gameplay, le titre auquel je comparerais le plus The Invincible dans ce domaine est Firewatch. Tu passes le plus clair de ton temps à marcher à la surface de la planète, à résoudre des énigmes basiques et à rechercher ton équipage à l'aide d'une sélection de gadgets inspirés de la science-fiction des années 60. Ces gadgets comprennent un tracker qui te permet de tracer le signal des membres de ton équipage et une machine à rayons X qui peut te donner une vue de la surface de la planète.

Ceci est une annonce:

Ce que je dirai, c'est que si des jeux comme Firewatch ou What Remains of Edith Finch ne vous ont pas convaincu par le passé, celui-ci n'est probablement pas fait pour vous. La majeure partie du jeu se déroule sur un grand chemin linéaire et il n'y a pas de séquences d'action pour briser les choses. Personnellement, j'ai aimé m'imprégner des superbes images et écouter les conversations paniquées entre Yasna et Novic, mais je sais que cela ne plaira pas à tout le monde.

Plus tard dans l'histoire, vous obtenez un rover qui permet d'accélérer et de varier les déplacements, mais la majeure partie de votre voyage se fait à pied. La navigation dans l'environnement n'est pas non plus ce qu'il y a de plus fluide. Yasna ne peut pas sauter et tu dois chercher des indications dans l'environnement si tu veux grimper sur une corniche ou descendre. Ces messages ne sont pas toujours faciles à comprendre et l'animation qui les accompagne est péniblement longue.

The Invincible

Bien qu'il parvienne à raconter une histoire captivante, j'ai trouvé que The Invincible était un peu mitigé dans l'ensemble. Le jeu n'offre qu'une illusion de choix, les décisions du joueur n'ayant que très peu d'importance, et j'ai trouvé que la traversée de son monde manquait vraiment de variété. Si tu es un fan du matériel d'origine ou si tu aimes ces titres axés sur la narration, celui-ci pourrait t'intéresser, mais si tu ne fais pas partie de ces deux camps, je te recommande de le laisser de côté.

06 Gamereactor France
6 / 10
+
L'histoire est captivante. Ses acteurs offrent des performances solides. Les images sont impressionnantes.
-
Les choix manquent de conséquences. Les déplacements manquent de variété et sont maladroits.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
The InvincibleScore

The Invincible

TEST. Written by Kieran Harris

Starward Industries présente son interprétation du roman de Stanisław Lem paru en 1964.



Chargez le contenu suivant