Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
The Division 2

The Division 2 - Warlords of New York - Aperçu

De nouveaux boss, le retour de factions, de nouvelles compétences...Voici nos impressions sur la première extension de The Division 2

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Après avoir libéré Washington DC, la première extension de The Division 2 nous ramène là où tout a commencé : New York City. Manhattan et plus précisément Coney Island. Même si le temps passé à Washington a ravi la plupart des joueurs, tout le monde a réagi de la même manière lorsque Massive a annoncé que notre lutte finirai par nous ramener sur la côte Est. Nous avons eu la chance de jouer à Warlords of New York et l'extension est prometteuse.

Être en mesure de pouvoir arpenter les allées étroites d'un Manhattan ensoleillé diffère grandement de Washington, mais ce qui nous intéresse ici est le gameplay. Et Warlords of New York nous régale dans ce domaine.

Premièrement, il faut noter que Massive s'est inspiré de la structure des missions de Ghost Recon : Wildands. La linéarité du jeu de base a été remplacée par une approche plus ouverte qui vous laisse choisir l'ordre dans lequel vous voulez faire les choses. Votre objectif sera d'éliminer Aaron Keener mais pour ce faire, il faudra que vous trouviez et que vous vous débarrassiez de ses quatre lieutenants. Débusquer ces derniers sera facile, de courtes missions vous permettront de trouver des infos et d'en apprendre plus sur eux. Nous avons particulièrement apprécié le fait d'apprendre petit à petit pourquoi ces agents renégats de la Division se sont tournés vers le côté obscur, un bon moyen de donner de l'intérêt à ces mission secondaires.

Trouver les trois morceaux de renseignements affichera la position du lieutenant sur votre carte, ce qui se traduit dans le jeu par une mission complète qui se termine par un combat contre un boss. Sans être très varié, les affrontements ont été retravaillés après les retours des joueurs. L'un d'entre eux proposera une séquence d'énigmes par exemple. Pendant que nous poursuivions Theo Parnell, l'un des lieutenants de Keener, il nous a fallut trouver des zones cachées débloquables en trouvant des boutons ou des boites de fusibles. Un bon moyen de varier l'expérience.

The Division 2

Les boss ont chacun leur équipement et leurs compétences, compétences que vous pourrez par ailleurs acquérir après les avoir vaincu. Il en existe un total de 4 (peut être 5 si Aaron Keener en a une), dont l'une marque le grand retour des bombes collantes. De plus, non seulement les récompenses sont intéressantes mais le combat en lui même est étonnamment divertissant.

Là où la plupart des boss de The Division 2 ne sont que des sacs de PV, les Seigneurs de New York sont beaucoup plus uniques. Quelques minutes après avoir lancé la mission de Parnell, il apparait dans l'encadrement d'une porte. Bug ou occasion d'en finir plus rapidement que prévu ? Après que nous ayons vidé un chargeur sur lui, il ne bronche pas puis disparait soudainement avant de nous railler via notre radio. La raison ? Il s'agissait d'un hologramme. Il se trouve que le lieutenant est un génie technologique ayant mis au point des appareils holographiques ultra-réalistes.

The Division 2

Le combat se déroulait dans une zone entourée de tours de surveillance inaccessibles. Plusieurs fois avons-nous gaspillé des munitions à tirer sur des hologrammes du lieutenant. La stratégie était simple : se mettre à découvert juste suffisamment de temps pour que notre ennemi nous révèle sa position en nous tirant dessus. Mais l'exécution du plan restait relativement compliquée. Parnell changeait régulièrement de place et appelait également souvent des renforts pour détourner notre attention. Bien que cela ne fasse que retarder l'inévitable en normal, la mission en mode difficile sera un vrai défi. Espérons que les autres lieutenants seront aussi uniques.

De nouveaux environnements, une accent renouvelé sur l'exploration et les secrets, des boss avec leurs propres mécaniques, cela devrait suffire à passer plusieurs dizaines d'heures sur la prochaine extension de The Division 2. Mais il serait criminel de ne pas évoquer les changements et améliorations qui sortiront avec la mise à jour Episode 3. Le système d'équipement sera revu et rendu plus simple à optimiser pour les vétérans tout en étant plus accessibles pour les nouveaux joueurs. Le système de loot a été amélioré, un Battle pass a été mis en place, des mini-campagnes sortiront à chaque saison en plus d'événements spéciaux, les Dark Zones ont aussi droit à des améliorations et le niveau maximum a été augmenté de 10. Et ce ne sont là que les principaux ajustements d'une longue liste qui visent à améliorer l'expérience du jeu. Une chose est sûre, nous ne sommes pas prêt de ranger The Division 2 lorsque Warlords of New York sortira le 3 mars prochain.

The Division 2

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant