Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Insurgency: Sandstorm

Insurgency: Sandstorm

Le jeu de tir de New World interactive vient juste d'être lancé officiellement sur PC, en attendant la version console prévu pour l'année prochaine.

Facebook
TwitterReddit

Insurgency: Sandstorm est un jeu qui ne fait pas de bruit et qui n'accorde aucune importante à la façon dont vous mourrez : pas de kill-cams ou de célébration ici, pas de mécanique pour glorifier une série ininterrompue. Bref, c'est un jeu de tir qui vous plonge dans l'enfer de la guerre, là où les combats sont féroces, mais à cause des joueurs eux-mêmes.

Incarnant un rebelle insurgé ou un soldat américain, les joueurs se lancent dans des batailles tactiques où ils doivent prendre possession de point au fur et à mesure de leurs avancées dans la ville, tous résistants aux vagues d'ennemis. Il y a trois modes principaux, un classé, un pour les parties occasionnelles et un où il n'y a pas de bot pour remplacer un autre joueur (qui quitte la partie en cours par exemple). Le gameplay est plus important qu'il n'y paraît : c'est de la tactique et du travail d'équipe ainsi qu'une exploration attentive lorsque vous recherchez un bon point de vue.

Le positionnement est la clé de ce jeu. Prenez par exemple les joueurs qui ont participé à la béta : ils sont capables de vous abattre avant même que vous ne réalisiez où ils étaient. La connaissance des cartes est donc importante dans Insurgency: Sandstorm, et il faut quelques heures avant de connaître correctement les environnements du jeu. Jusqu'à ce que vous connaissiez chaque carte comme votre poche, nous vous recommandons d'avancer avec prudence : une bonne moitié de nos décès ont été causés parce qu'on s'éloigné trop de la ligne de front.

Les environnements correspondent d'ailleurs au titre du jeu, basé au au Moyen-Orient, cette série de cartes en grande partie poussiéreuses est remplies de structures et de détails intéressants. Une accroche supplémentaire dans l'immersion qu'offre ce jeu. Les cartes sont loin d'être des arènes symétriques construites autour de l'équilibre et de l'égalité; ils présentent plutôt des défis uniques, aussi bien pour les attaquants que pour les défenseurs, ce qui confère au combat un rythme si intense.

Insurgency: SandstormInsurgency: Sandstorm

Les joueurs doivent assumer un grand nombre de rôles sur le champ de bataille : vous pouvez incarner un commandant qui dirige le champ de bataille, un spécialiste des explosifs ou bien un tireur d'élite. Mais si vous désirez quelque chose de plus chirurgical, là aussi vous avez encore de nombreuses options. Les équipes qui disposent de variété dans leurs classes ont généralement des configurations plus propices à la victoire : bref, ne vous contentez pas de jouer encore et encore à la même classe.

L'arme que vous emportez au combat est tout aussi importante que votre rôle dans le jeu. Nous avons un peu bricolé avec nos options jusqu'à ce que nous ayons choisi quelque chose qui soit satisfaisant. Le recul est une préoccupation réelle dans ce jeu, par conséquent, des rafales nettes et courtes sont la clé pour un tir réussie. Si vous souhaitez sacrifier un peu de puissance pour quelque chose avec plus de stabilité et de précision, vous le pouvez également. Au-delà de la sélection de base, il existe une gamme de pièces et d'accessoires qui peuvent encore améliorer votre choix de pistolet. Insurgency: Sandstorm dispose d'un arsenal qui laisse sans voix par les nombreux choix qu'elle met à notre disposition pour configurer notre matériel à notre façon de jouer.

Maîtriser votre arme est absolument essentiel dans Insurgency. Comme nous l'avons mentionné plus tôt, ce jeu est dur. Très dur. C'est une mécanique essentielle du jeu d'être aussi punitif, car il se veut le plus proche de la réalité. Ici, une balle est une balle. Vous n'allez pas pouvoir en prendre plusieurs sans en payer les conséquences.

Insurgency: Sandstorm
Insurgency: SandstormInsurgency: SandstormInsurgency: Sandstorm

La tension dans Insurgency provient des vagues d'ennemis. De plus, à moins que l'un de vos équipiers réussisse à vous réanimer, généralement : il faut attendre le début de la vague suivante pour réapparaître, ce qui rajoute une pression supplémentaire au jeu. Parfois, vous devrez même attendre que l'objectif soit atteint pour que votre équipe puisse réapparaître, et nous avons passé pas mal de temps à regarder nos coéquipiers jouer pendant que nous suivions notre hâte imprudente. Cette configuration, ainsi que le nombre de vagues disponibles pour chaque équipe (le nombre de vagues dépendant du mode joué), garantit que chaque nouvelle vie est précieuse. De plus, cela sonne également comme un rappel pour les joueurs un peu trop téméraires.

Le fait que même ceux qui portent une armure lourde puissent mourir facilement ne contribue certainement pas à soulager la tension omniprésente. Il suffit d'une courte rafale de tirs bien placés pour faire abattre un adversaire. La vie dans ce jeu est fragile et vous force à faire attention.

New World Interactive a créé un jeu de tir stressant et engageant qui récompense les joueurs habiles et tactiques, mais qui n'est pas parfait. Notre principale critique est probablement le manque de vernis. Malgré tous les aspects positifs, il est difficile de ne pas être distrait par la façon dont certaines choses semblent brutes. Bien que la plupart des animations soient détaillées, il a du mal à rivaliser avec les gros opus en termes de qualité audiovisuelle. C'est normal compte tenu de la taille du studio : mais on ne peut s'empêcher de se demander ce que l'équipe aurait pu fournir avec un budget plus important et un peu plus de temps.

Insurgency: Sandstorm

Un peu plus de temps aurait certainement permis à NWI d'optimiser le jeu. Nous aurions peut-être eu moins de temps de chargement léthargique pour les textures et des mouvements plus lisses lors des cadrages, par exemple. Nous avons également noté quelques bugs, bien qu'aucun d'entre eux n'ait eu d'impact sur notre jeu. Sur le plan du contenu, on peut dire que c'est un peu léger et qu'un autre mode aurait été le bienvenu, au moins pour offrir un peu de variété.

Cependant, les problèmes techniques sont relativement inexistants dans l'ensemble, et nous avons été très impressionnés par les réalisations de New World Interactive. Sandstorm est un jeu de tir à la première personne induisant des tensions et une atmosphère qui le propulse aux côtés de certains des plus grands noms du secteur. Il n'a pas le même niveau de finition que Battlefield et Call of Duty, et ce n'est certainement pas pour les débutants en raison de sa nature exigeante, mais si vous recherchez un fps qui vous oblige à jouer sérieux, ce nouveau titre de la série est fait pour vous.

08 Gamereactor France
8 / 10
+
Action tendue et engageante, atmosphère immersive, maniement correct des armes, modes de jeu intelligents pour favoriser la coopération...
-
Manque de vernis, un peu bugué, aurait pu avoir plus de contenu au lancement...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor