Gamereactor follow Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國 / Indonesia
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
tests
Gang Beasts

Gang Beasts, le test

Arpès un long moment en early access, le brawler de Boneloaf est prêt à livrer bataille.

Facebook
TwitterRedditGoogle-Plus

Cela fait un certain nombre d'années que, de temps à autre, nous avons l'occasion de jouer à Gang Beasts. Nous y jetions un œil à chaque fois que le jeu était présenté durant les évènements et depuis quelques temps via l'early access sur Steam. Désormais le jeu est terminé et sort sur PC et PlayStation 4, et c'est sur la console de Sony que nous y avons joué une dernière fois pour écrire ce test.

Pour les non-initiés, Gang Beasts est jeu multijoueur en arène où des figurines en plastique se mettent sur la tronche, se jettent du haut d'un immeuble tout en essayant d'éviter tout suicides intempestifs. Dans un sens, c'est party-game parfait : il peut provoquer de grands moments lorsque les amis deviennent des ennemis ou simplement grâce au level design excentrique conçu pour contenir le chaos général. Avec trois copains et quelques bières modérément consommées, c'est une séance de fou rire garantie.

Mais si le jeu propose beaucoup de fun, il ne propose pas grand-chose d'autre. A chaque fois que vous retirez un joueur le chaos diminue, le plaisir qu'il provoque avec lui. Notre dernière session de jeu s'est faite à deux joueurs en alternant les cartes et les costumes. Même si on a parfois beaucoup ri autant à s'encourager qu'à se battre, nous n'étions a pas aussi captivés que lorsque nous étions quatre.

Moins il y a de combattant, plus les défauts du jeu apparaissent. Le plus gros problème c'est le combat en lui-même, imprécis et imprévisible. Peu importe le nombre de fois où vous appuyer sur le coup de poing, le coup n'ira pas là où vous l'aviez prévu. Mais c'est pourtant cette mécanique qui est essentielle. Gang Beasts est très accessible et c'est principalement parce que le skill du joueur passe au second plan. Une fois que vous avez compris les contrôles basiques il n'y a plus grand-chose à faire à part agiter ses bras, essayer de s'accrocher à quelque chose et jeter sans cérémonie ses adversaires du haut d'un building ou par-dessus une rembarde.
La plupart du temps vous agripperez vos adversaires et entamerez une lutte sans merci pour jeter l'autre par-dessus bord en espérant qu'il ne puisse pas s'en sortir ou qu'un autre adversaire ne vienne s'en mêler et vous mette dans une situation précaire par soucis d'équité.

Gang BeastsGang Beasts

La plupart des niveaux ont été conçus pour encourager ce genre d'action et ça marche plutôt bien même si les mouvements qui vous sauvent miraculeusement d'une mort certaine est plus dû au hasard qu'à votre agilité.

Le jeu possède quelques modes de jeux pour couronner le tout. Le Football par exemple où il faut attraper le ballon et le jeter dans les cages protégées le gardien de but. Le mode Vagues est un mode PvE qui vous permet d'affronter en coopération des vagues d'ennemis. Le mode Gang quant à lui fait s'affronter deux équipes et vise la gloire collective. Mais le mode principal reste le Mêlé où les joueurs s'affrontent sur des arènes plus classiques. Aucun de ces modes n'est particulièrement compliqué mais encore une fois, ils n'ont pas besoin de l'être.

Même si les angles de caméras peuvent parfois être frustrantes, les temps de chargement sont plus que décents et il y a assez de niveaux pour pouvoir les enchaîner sans se lasser. Que vous soyez sur le toit d'un camion en marche ou accroché à des hachoirs à viande il y a un flux d'action constant grâce aux environnements riches et variés. Certains sont piégeux, il faut constamment garder un œil sur ce qu'il se passe autour et prendre en compte les dangers dont regorgent les arènes. Quoi qu'on en dise, la sélection de niveau est très solide et en plus certains d'entre eux sont même destructibles.

Gang Beasts

Le plus gros atout du jeu est son esthétique, très simple, déshumanisant ce qui sont en fait des actions très violentes. Les personnages argileux et leurs mouvements mous et erratiques sont hilarants et en font des protagonistes vraiment originaux. Avec le temps, beaucoup d'objets cosmétiques ont été rajoutés mais peut-être plus d'options de customisations auraient permis une plus grande variété. Tout comme le nombre d'arène, il y a un nombre honnête de costumes et de styles mais vous savez bien, on en veut toujours plus.

Vous pouvez jouer en ligne si cela vous fait plaisir mais honnêtement le charme de Gang Beasts c'est d'enrager/d'humilier ses adversaires à côté de nous. Comme tout bon party game, il s'agit d'un bon jeu lorsque vous avez du monde chez vous et si vous cherchez quelque chose aussi bien accessible que divertissant. Le problème c'est qu'à part dans ce cas précis, le titre de Boneloaf n'a pas grand-chose à offrir et nous ne pouvons pas le recommander à un joueur solo (ou un chasseur de trophée, il n'y a pas de platinium). Cependant si vos amis sont partant, Gang Beasts peut être vraiment très efficace. Si vous avez quelques potes et suffisamment de manette, ce jeu est un bon choix mais ne vous attendez pas à ce que le jeu soit fun une fois que tout le monde est rentré chez soi.

06 Gamereactor France
6 / 10
+
Un party game amusant.
-
Modes peu variés, contrôles exigus, plus on est de fous moins on rit...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor