Gamereactor follow Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國 / Indonesia / Polski
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
PlayerUnknown's Battlegrounds

PlayerUnknown's Battlegrounds 1.0, le test

Voici notre verdict de la version optimisée du shooter sensation de ces derniers mois.

Facebook
TwitterRedditGoogle-Plus

Si nous ne l'avons désigné comme étant notre jeu de l'année, PlayerUnknown's Battlegrounds est assurément LE jeu de 2017. Bien qu'il ait passé la plus grande partie de son temps dans un état inachevé en accès anticipé, il a encore écoulé un pu... de nombre d'exemplaires, tout d'abord sur PC et plus récemment sur Xbox One. Nous avions sauté à bord du navire PUBG dès ses débuts et nous étions résolus à y retourner maintenant qu'il a été peaufiné.

On le dit comme ça, parce qu'on a le sentiment que comme de nombreux jeux en ligne de nos jours, en particulier les plus populaires, le support sera constant, même si ce n'est pas en accès anticipé. Cette nouvelle version contient une version bien finie de la map de l'île Erangel, ainsi que de Miramar, la carte désertique teasée depuis des semaines. Au moins une nouvelle map sera proposée au cours de ces prochains mois.

PUBG offre une expérience vraiment basique : vous sautez d'un avion avant de vous diriger vers votre cible. C'est vous contre le reste du monde. C'est tuer ou être tué. Un peu comme dans DayZ pour ceux qui connaissent. Mais le succès de PUBG est déjà plus important encore...

PlayerUnknown's Battlegrounds

Là où DayZ et ses disciples ont exploré la profondeur et le détail, PUBG est plutôt allé vers quelque chose d'accessible et d'explosif. La dynamique de chaque jeu change constamment au fur et à mesure l'on se rapproche de l'action, elle canalise les joueurs autour d'une cible commune et d'un conflit inévitable, l'action se déplaçant autour de la map à chaque nouvelle tentative. Vous ne fuyez pas ici, à la place, vous vous dirigez vers le bâtiment le plus proche et vous choppez les armes que vous trouvez. Il y a assez de choix et les armes sont distancées les unes des autres et assez loin pour s'assurer que les tentatives répétées ne soient pas trop ressemblantes. Il existe des modes d'armes pour améliorer encore plus l'équipement que vous trouvez dans les bâtiments, ce qui signifie que vous ne saisissez pas la même corpulence à chaque fois et que vous devez plutôt vous adapter à ce que vous trouvez.

Trouver un fusil de chasse et un pistolet par exemple et vous jouerez un jeu qui sera différent de celui où vous auriez trouvé un fusil et un scope (lunette de tir à longue distance). Si tout ce que vous trouvez est une poêle à frire, et bien, vous êtes probablement foutu dans ce cas. Les map sont encore plus variées, ce qui est énorme. On apprenait tout juste à connaître Erangel quand Miramar est arrivée et les deux map débordent de détails. Ce n'est pas un détail particulièrement intéressant et de nombreux atouts sont surexploités, mais ce sont de grands niveaux que vous pouvez rencontrer encore et encore et toujours localiser de nouvelles choses. Ceci est encore amplifié par le parachute initial au début de la mission, quand tout le monde se jette d'un avion à mesure qu'il traverse la map (encore une fois, chaque match suit un nouvel angle d'approche).

PlayerUnknown's BattlegroundsPlayerUnknown's Battlegrounds

La plupart des problèmes audio qui ont tourmenté le jeu au cours des premiers mois ont presque tous été corrigés, certaines bizarreries demeurent. Le pop-up longue distance est par exemple toujours un problème et les serveurs peuvent de temps en temps laguer (être à la traîne). Sans parler du temps de chargement au lancement de la partie.

PlayerUnknown's Battlegrounds
PlayerUnknown's Battlegrounds
PlayerUnknown's Battlegrounds
PlayerUnknown's BattlegroundsPlayerUnknown's Battlegrounds