Gamereactor follow Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國 / Indonesia / Polski
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Shooty Fruity

Shooty Fruity, le test

Tirer sur des fruits, ça détend...

Facebook
TwitterRedditGoogle-Plus

Il y a une tendance croissante avec les jeux VR qui consiste à vous mettre dans la peau de quelqu'un qui fait une tâche subalterne (jetez un œil à Job Simulator, juste pour voir), mais pour une raison ou pour une autre, les choses deviennent chaotiques et hilarantes. Dans Shooty Fruity de nDreams Ltd et Near Light, vous êtes chargé de travailler dans un supermarché, mais il y a des gros fruits inexplicablement agressifs qui vous attaquent de toutes parts, alors au lieu de vous énerver, vous vous vengez, le tout, en travaillant.

Dans ce jeu règne un équilibre fragile, un équilibre entre travailler à la caisse et saisir des armes pour repousser des produits frais qui ne vous lâchent pas d'une semelle. Quiconque a joué VR sait que la toute 1re partie a ses propres défis, mais ça devient encore pire une fois que vous devez en priorité vous servir d'une arme et viser d'une main tout en tâtonnant votre poste de travail de l'autre.

Le premier poste de travail sur lequel vous démarrez dans Shooty Fruity vous demande simplement de scanner les articles à l'aide des manettes de détection de mouvement (nous avons joué sur PS4) et ensuite, vous éprouvez un faux sentiment de sécurité car vous n'avez plus qu'à saisir chaque article, les passer au scanner et les jeter dans un sac. Les postes de travail suivants augmentent la difficulté de manière exponentielle. Le second à lui tout seul est un cauchemar, vous devez trier des blocs de nourriture colorés et les faire correspondre à des plateaux et un autre poste de travail vous oblige à trier des produits spécifiques d'épicerie sur deux tapis roulants différents qui se déversent dans des sacs correspondants.

Mais à la fin de la journée, tous ceux qui jouent à Shooty Fruity ne se soucient de rien d'autre à part shooter dans des fruits, n'est-ce pas ? Vous commencez chaque niveau avec la première arme de poing du jeu et au fur et à mesure que vous progressez, vous gagnez du « Juice » que vous pouvez dépenser dans des armes perfectionnées. Le piège, c'est que certaines exigences de points sont nécessaires dans chaque niveau pour débloquer une meilleure puissance de feu (les armes apparaissent sur leur propre tapis roulant) et vous obtenez ces points qui proviennent des jobs en supermarché, donc vous ne pouvez pas ignorer votre devoir qui est de vous occuper de toute cette nourriture.

Shooty Fruity
Shooty FruityShooty FruityShooty Fruity

Les armes que vous débloquez vont du bizarre au merveilleux, comme les premiers sont vos fusils standard, revolvers et mitraillettes automatiques, mais quand vous avancez dans les royaumes des grenades et des lanceurs C4, ça remonte vraiment le niveau. Les gros canons sont nécessaires quand les pastèques et les oignons viennent en roulant parce que vos armes de poing ne les couperont pas. Ça met également l'accent sur le choix judicieux de votre chargement, car vous ne pouvez avoir qu'un maximum de six armes disponibles par niveau.
Cependant, nous devons avouer que la difficulté est venue rapidement pour nous. Dans les 10 premiers niveaux, nous nous sommes retrouvés à transpirer et nous avons lutté pour survivre à toutes les étapes qui ont suivi, ce qui signifie que nous devions en broyer un peu plus et investir notre « Juice » afin d'obtenir un arsenal plus costaud. Vous pouvez être le tireur le plus acharné de l'Ouest, mais si les provisions arrivent de la gauche et que 15 framboises entourent votre poste de travail, vous passerez un mauvais moment avec tout ça sur vous.

Chaque fruit a ses propres capacités uniques. Les cerises, par exemple, volent dans le ciel pour tomber sur vous et vous exploser dessus, tandis que les raisins, quant à eux, tirent des projectiles. Les pastèques s'apparentent beaucoup à des tanks, on doit leur infliger beaucoup de dégâts pour arriver à les tuer, et puis, les framboises sont faciles à expédier mais elles sont rapides et nombreuses. Savoir quoi prendre et quand le prendre, ça fait partie du plaisir et c'est particulièrement satisfaisant quand vous parvenez à effacer l'écran de fruits à un moment donné.

Shooty Fruity
Shooty FruityShooty FruityShooty Fruity

Nous avons trouvé les PS Move réactives et simples à utiliser. Tirer au loin sur une pomme était un sentiment génial, d'autant plus que vous obtenez un score plus élevé pour faire ça, mais rien ne correspond à la puissance brute de choses comme les grenades et les fusils de chasse. C'est aussi relativement facile de s'améliorer, car une tache orange (comme un point rouge) marque votre objectif et vous avez également une cible à atteindre.

En jouant assis dans notre pièce de taille moyenne, nous avons constaté que le repérage s'avérait parfois difficile. Au deuxième poste de travail, par exemple, qui vous demandait d'atteindre et d'attraper des colis de nourriture de différentes couleurs, c'était difficile de voir la caméra suffisamment loin pour enregistrer nos manettes de détection de mouvement en train de ramasser des choses aussi basses. Cependant, pour la plupart, nous n'avons rencontré aucun problème et nous nous sommes bien amusés en jouer avec.

De plus, le fait que le jeu ne se prenne pas trop au sérieux et que ça soit marrant, en particulier avec le narrateur avec l'accent de New York et le nez encombré qui vous fait sauter quand vous foutez le bordel ou que vous tirez accidentellement sur le magasin. Bien sûr, comme avec d'autres jeux de ce genre, la physique fournit son propre amusement, alors que vous vous battez pour lancer des courses là où elles doivent atterrir ou que vous vous retrouvez à vous disputer des armes qui vous dépassent.

Le principe simple de Shooty Fruity est bien exécuté. Il est engageant en dépit d'être chaotique et immensément difficile. Nous aimions manier la puissance des armes destructrices de fruits et c'était aussi difficile de se concentrer sur les tâches de votre supermarché en même temps. C'est un excellent choix pour ceux qui veulent un défi de VR facile et accessible et comme en arcade, vous pouvez toujours travailler pour vous améliorer à chaque fois.

Shooty FruityShooty FruityShooty FruityShooty Fruity
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Principe simpliste mais prenant, difficulté croissante, l'utilisation des armes, amusant...
-
Contrôles pas toujours optimums...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor