Gamereactor follow Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
tests
Resident Evil Revelations Collection

Resident Evil Revelations Collection (Switch)

Le test de la version Switch du survival horror de Capcom.

  • Textes: Kieran Harris
Facebook
TwitterRedditGoogle-Plus

Arrivant après Halloween, la Resident Evil Revelations Collection associe 2 spin-offs récents à format épisodique de la franchise avec un package inédit sur d'autres plateformes. Ici, les fans de Nintendo ont enfin un accès complet à la saga Revelations, puisque le second titre est arrivé sur Wii U lors de son lancement en 2015. Les deux titres arrivent avec tous leurs DLC respectifs et incluent l'ajout de l'amibo et du Joy-Con.

Resident Evil Revelations était sorti en exclusivité sur 3DS en 2012 avant de de débarquer sur toutes les autres plateformes en HD. Le titre se situe entre les événements de Resident Evil 4 et Resident Evil 5. Une grande partie de l'aventure se déroule à bord du Queen Zenobia, un navire délabré où l'un de vos amis est soupçonné d'être retenu en captivité. S'aventurer à bord du navire s'avère être terriblement tendu, en particulier, lorsque vous marchez dans l'eau qui vous arrive à la taille et qui est remplie de créatures avec des dents aiguisées comme des rasoirs ou bien lorsqu'on vous chasse avec frénésie dans beaucoup de ses couloirs exigus. Conçu pour la 3DS, le titre se semble terriblement linéaire comparé à sa suite, mais il offre encore beaucoup de moments tendus et angoissants dans son cadre claustrophobe.

Revelations 2, comme nous l'avons mentionné plus tôt, est sorti en 2015 et a eu une portée beaucoup plus large en raison du hardware plus avancé avec lequel il a été développé. Dans le titre, on vous voit vous éveiller dans une cellule de prison d'un établissement délabré après une soirée organisée par l'agence de prévention des risques biologiques Terra Save qui a été envahie par des assaillants masqués. Revelations 2 présente la même structure épisodique que le premier titre, mais le principal changement ici, c'est l'accent qui a été mis sur le travail d'équipe. L'aventure entière peut être jouée en co-op avec le joueur qui brandit une lampe de poche et un pied de biche et l'autre qui manie l'artillerie lourde. Jouer avec un ami, c'est très amusant, mais en mode solo, ça peut être ennuyeux de passer fréquemment d'un caractère à l'autre pour effectuer une action ou ramasser le bon objet. L'atmosphère ne nous semble pas aussi glaciale, mais le co-op local et le mode raid amélioré compensent largement.

Resident Evil Revelations Collection

Les deux épisodes supplémentaires de Revelations 2, The Struggle et Little Miss, sont inclus dans la collection. Dans The Struggle, on vous voit jouer en tant que Claire après les événements du premier titre, et c'est un mode de survie à part entière. L'épisode entier peut être terminé en environ une demi-heure, mais on peut y jouer entre amis en écran partagé pour aider à améliorer la rejouabilité. Dans le deuxième épisode, Little Miss, on vous voit prendre le commandement de Natalia et de son sinistre moi diabolique, Dark Natalia, alors qu'ils partent à la recherche d'un ours en peluche manquant. Le hic, c'est que vous serez forcé de revenir au début si Natalia est vue par des monstres mutants. C'est peut-être là où le co-op local est à son apogée dans Apocalypse 2.

Le mode Raid offre une autre fête du bonheur en multijoueur et agit comme un mode d'arcade autonome où vous pouvez gagner des objets de collection en accomplissant des objectifs basés sur des points. Débarquant sur Switch, le mode raid comprend toutes les maps, les personnages jouables et les options personnalisables de la saison passée de Revelation 2, ce qui signifie qu'il est rempli de contenu dès le début. C'est un mode qui est génial pour sauter sur écran partagé avec des amis, car il vous embarque immédiatement dans l'action et c'est super facile de se familiariser avec. Le support Amibo est également inclus et peut être utilisé pour débloquer BP et accélérer votre progression, vous aidant à débloquer des armes et des avantages supplémentaires.

Si vous cherchez à acheter la collection en version numérique (ce qui est la seule option en Europe), alors vous pouvez envisager d'acheter une nouvelle carte Micro SD. Le premier titre est un 13gb lourd et le second, c'et le double, un 26gb (si vous avez fait le calcul de base, vous vous rendrez compte que cette combinaison représente plus que le stockage de base de la Switch 32gb). C'est compréhensible lorsque vous transférez de gros titres sur la Switch (Doom et L.A. Noire ont des tailles de fichier similaires), mais c'est quelque chose à savoir, surtout si vous arrivez à la fin de la capacité de stockage de votre Switch. A noter également que les deux titres peuvent être achetés séparément, ce qui est génial si vous en avez joué à un auparavant.

Resident Evil Revelations Collection

L'utilisation des Joy-Con ne pose ici aucun problème. Le titre utilise également la fonction rumble de la Switch, qui est très utile lors de la recherche collectibles notamment. Cependant, l'inconvénient que nous avons eu en ce qui concerne les contrôles, c'est que le système est différent dans chacun des deux titres. Les actions générales comme la prise de vue restent les mêmes, mais la guérison et le ramassage des objets sont différents, ce qui a causé un peu de confusion quand on a joué en simultanée aux deux.

Les épsiodes Revelations 1 et 2 tournent à 30 FPS et en 1080P verrouillés en mode amarré et en 720P avec le même taux de framerate verrouillé en mode portable. Bien que le premier Revelations soit sorti trois ans plus tôt et est techniquement inférieur sur le 3DS, comparé à sa suite sortie sur les consoles récentes, le saut entre les titres ne semble pas trop indécent d'un point de vue visuel. Cependant, ce qui est problématique, ce sont les longs écrans de chargement dans les deux titres, qui peuvent durer plus de 30 secondes et apparaissent dans tous les modes.

Resident Evil Revelations Collection ne représente peut-être pas la série à son niveau le plus imparable, mais elle offre encore deux aventures solides qui ont été améliorées en ce qui concerne le jeu en local. Le mode Raid et la campagne de Revelation 2, ainsi que des missions supplémentaires, sont de la dynamite pour jouer avec un ami et les deux titres de structure épisodique se prêtent parfaitement au mode portable sur la Switch. Le stockage est comme toujours un sujet de préoccupation mais on a là la meilleur expérience de survival horror disponible sur la console hybride de Nintendo.

07 Gamereactor France
7 / 10
+
Le contenu des DLC est là; la fluidité des contrôles, le format épisodique des deux titres convient bien à la Switch...
-
Des contrôles différents sur les deux titres, des temps de chargement à rallonge, le poids à supporter pour votre console (une nouvelle carte SD serait la bienvenue)...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor