Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands /
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
The Elder Scrolls V: Skyrim

Test de The Elder Scrolls V: Skyrim VR

Une épopée encore plus immersive en réalité virtuelle...

The Elder Scrolls V : Skyrim a été lancé sur une multitude de plates-formes, que ce soit la première vague de commercialisation en 2011 sur PC, PS3 et Xbox 360 ou la version plus récente Switch et les éditions spéciales mais il débarque désormais sur un territoire totalement : la réalité virtuelle. Enfin, Skyrim VR est maintenant lancé sur PlayStation VR, et Bethesda le tease depuis longtemps, et ce projet ne manque pas d'ambition, déplaçant le RPG expansif (y compris tous les DLC précédemment sortis) dans le monde de la VR, avec quelques gros changements pour démarrer.

Quand nous disons tout le RPG, nous voulons dire le tout, parce que c'est exactement LE Skyrim dont vous vous souvenez. Maintenant, si vous préférez voir le verre à moitié vide, c'est vrai que tout a déjà été vu par le passé, des dragons, aux cris en passant par les flèches. Mais tout ceci pour être vécu d'une manière totalement nouvelle, dans un espace dorénavant pleinement immersif.

Nous n'avons jamais vu Skyrim dans ce milieu avant, donc les premiers moments seront un peu difficiles à ajuster. C'est vraiment un sentiment étrange de s'asseoir sur ce chariot en tant que prisonnier et de devoir pivoter pour s'assurer que vous êtes dans la bonne direction, en regardant autour de vous et en arpentant la terre pendant que vous entendez les marmonnements de votre compagnon criminel, mais rapidement vous vous y retrouverez. En fait, la première section d'ouverture n'introduit même pas de mouvement, puisque vous êtes téléporté d'un endroit à l'autre (un spoiler pour ceux qui n'ont pas joué à Skyrim), un dragon attaque et détourne les gardes de vos épaules.

The Elder Scrolls V: Skyrim

Une fois que les choses chauffent vraiment, on vous donne alors les rênes de vos propres mouvements. Nous avons commencé le jeu avec la manette, donc pour nous, c'était assez simple, mais il y a d'autres options de mouvement pour ceux qui utilisent les contrôleurs de mouvement. Par exemple, si vous aimez les options de mouvement de téléportation vues dans d'autres jeux VR, vous pouvez le faire en pointant où vous voulez aller (ceci est la valeur par défaut pour les contrôleurs de mouvements, mais pas du tout sur DualShock), mais il y a aussi le choix de marcher comme vous le feriez avec la manette, il y a donc beaucoup d'options pour ajuster vos préférences

The Elder Scrolls V: Skyrim
The Elder Scrolls V: Skyrim
The Elder Scrolls V: Skyrim
The Elder Scrolls V: SkyrimThe Elder Scrolls V: Skyrim
The Elder Scrolls V: SkyrimThe Elder Scrolls V: SkyrimThe Elder Scrolls V: Skyrim