Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
tests
The Elder Scrolls V: Skyrim

Test de The Elder Scrolls V : Skyrim (Switch)

L'un des meilleurs RPG de l'histoire maintenant disponible sur une console portable.

Facebook
TwitterRedditGoogle-Plus

Après les versions de The Elder Scrolls V: Skyrim sur PC, PS3 et Xbox 360, la Legendary Edition (PC, PS4 et Xbox One) puis la tentative en VR, le RPG de Bethesda est à présent disponible sur Switch. L'un des meilleurs RPG de l'histoire, vieux maintenant de six ans, aura donc su traverser les âges avec cette huitième version pensée pour la console hybride de Nintendo. Une première apparition de la franchise sur une machine Big N qui vient étoffer son catalogue déjà bien fourni depuis son arrivée sur le marché le 3 mars dernier. On regrettera évidemment l'absence de réel nouveau contenu, et à cet égard faire payer un jeu apparu en 2011 au prix fort aujourd'hui peut paraître inapproprié. Néanmoins, si vous n'avez encore la chance de mettre la main sur Skyrim jusque-là, c'est le parfait moment pour découvrir l'une, si ce n'est la plus grande aventure jamais proposée par le jeu vidéo.

The Elder Scrolls V: Skyrim

The Elder Scrolls V: Skyrim est un authentique RPG, dans le sens où vous allez participer à un véritable « Jeu de Rôle ». Vous allez façonner ici un personnage dans les moindres détails, sans passé afin de construire l'aventure à votre image. Vous pouvez participer à la guerre entre la Légion Impériale et les Sombrages, endosser le rôle d'Assassin pour le Confrérie Noire, piller des maisons et cryptes à la solde de la Guilde des Voleurs, ou encore tenter votre chance à la Guilde des Mages. Il est même possible de devenir Vampire ou Loup-Garou si vous le souhaitez. Les possibilités sont immenses et peu de titres modernes permettent une telle liberté de choix aux joueurs.

Une liberté qui se retrouve dans le gameplay. Vous pouvez choisir entre une approche de l'expérience plus discrète avec un arc, en optant pour des attaques furtives. Ou aborder l'es épreuves de manière plus directe avec une épée et un bouclier à la main, et encore plus franche avec une hache géante. Si vous être du genre mystique, l'usage de boules de feu et autres pouvoirs spéciaux pour également vous parler. Il est même possible ici d'invoquer des morts ou perturber les esprits pour les convaincre que vous êtes un allié.

The Elder Scrolls V: Skyrim

Si vous êtes déjà initié de la saga, peut-être êtes-vous plus curieux de savoir comment cet opus se comporte sur Switch. Comme vous pouvez le deviner, les graphismes ne valent pas ceux des PC, PS4 et Xbox One. Cette version est moins détaillée, surtout en ce qui concerne ses environnements. L'affichage sur Switch est également moins peaufiné avec une image beaucoup moins nette. Une différence paradoxalement amoindrie en mode portable, peut-être en raison de l'écran plus petit justement. Un point commun que le titre partage avec Doom. Pour autant, le jeu reste extrêmement fluide et stable, avec un framerate de 30fps. Nous n'avons rencontré aucun ralentissement et nous avons apprécié la vitesse des chargements.

The Elder Scrolls V: Skyrim
The Elder Scrolls V: SkyrimThe Elder Scrolls V: Skyrim