Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Call of Duty: WWII

Test de Call of Duty : WWII

Un retour à la Seconde Guerre mondiale salvateur pour une série qui peinait à se renouveler dernièrement.

  • Textes: Ford James

Call of Duty a effectué il y a trois ans un changement drastique dans son rythme et son atmosphère. Sledgehammer Games nous avait alors transportés du stratégique Ghosts au plus vertical Advance Warfare, avec ses Jetpacks. Le cycle de développement est une nouvelle fois chamboulé cette année avec un retour très attendu à la Seconde Guerre Mondiale très attendu, qui débouche sur gameplay plus terre à terre.

Une période symbolique pour Call of Duty qui marque a un retour à ses débuts, mais qui n'avait plus été abordé depuis 2008. Treyarch a capitalisé sur le succès de Modern Warfare inauguré par Infinity Ward, que ce soit en utilisant le système de création de classe en multi, en délivrant une histoire bien ficelée et, surtout, en reprenant le mode Zombie devenu une marque de fabrique et un argument de vente à part entière.

Call of Duty: WWII

Disons le tout de suite : CoD est tout simplement exceptionnel, sans doute le meilleur opus de la saga derrière l'indétrônable Call of Duty 4 : Modern Warfare. Chaque aspect est une telle amélioration par rapport à ce que nous avions pu expérimenter ces cinq dernières années que ça en devient par moments presque déconcertant. Cet épisode apporte un vent de fraîcheur bienvenu à la saga et renouvelle certaines de ses mécaniques.

Annoncée en début d'année, la campagne a été fortement mise en avant, avec son récit plus émotionnel présentant les soldats de manière plus intimiste. Vous jouez la majeure partie de l'aventure en tant que Ronald "Red" Daniels, membre de la 1er Division d'Infanterie Américaine, pendant le débarquement en Normandie et la reconquête qui en suit. On est d'emblée saisit par l'authenticité et l'intensité de la guerre parfaitement reproduite. Dès la première mission où vous vous retrouvez dans les bateaux qui arrivant sur la plage du futur carnage.

Call of Duty: WWII

Une des parties du gameplay de la campagne se démarque de tout le reste, c'est l'absence de la régénération automatique. Vous aurez besoin à la place de trousses de soins pour récupérer de vos blessures. Elles vous sont fournies par des médecins et sont parfois trouvables dans les recoins des environnements.

Call of Duty: WWII
Call of Duty: WWII
Call of Duty: WWII
Call of Duty: WWII
Call of Duty: WWII
Call of Duty: WWII
Call of Duty: WWII
Call of Duty: WWII