Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Wolfenstein II: The New Colossus

Test de Wolfenstein II : The New Colossus

B.J. reprend son combat contre l'impérialisme Nazi. Et ça fait mal !

  • Textes: Mike Holmes/Islem Sharouda

Entre Call of Duty : WWII et Wolfenstein II : The New Colossus, les Nazis ont actuellement les « faveurs" du jeu vidéo. L'approche est néanmoins nettement plus violente et directe dans ce dernier. Après un Wolfenstein: The New Order qui n'était certes pas exempt de reproches mais qui avait démontré un potentiel extrêmement prometteur, cette suite devait reprendre le flambeau, En peaufinant évidemment ci et là les défauts de son prédécesseur tout en conservant l'essence. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle y est très largement parvenue.

L'histoire est toujours aussi dramatique et insensée qu'auparavant. Elle suit les aventures de combattants luttant pour leur liberté face à des Nazis dont la technologie avancée leur a permis d'assoir leur domination sur le monde. Dans cette réalité alternative où les croix gammées sont établies en symbole absolue, jusqu'aux États-Unis, la nervosité des combats et la qualité de la trame offrent une progression particulièrement savoureuse.

Dans ce second épisode, Machine Games a travaillé d'arrache-pied sur le scénario de sa production. Rarement une campagne de FPS n'aura su se montrer aussi enthousiasmante. The New Colossus offre absolument tout ce qu'on aime, des séquences nerveuses et captivantes, des moments d'infiltration, des explosions à gogo, des vilains particulièrement détestables qu'on se fait un plaisir de zigouiller, une artillerie lourde et des graphismes de toute beauté. Portés donc par une trame aussi immersive que bien ficelée malgré la folie de son écriture, impossible de décrocher et de se contenter de courtes sessions de jeu. A tout ceci s'ajoutent des répliques cinglantes et des personnages charismatiques...

Wolfenstein II: The New Colossus

Le succès de Wolfenstein repose aussi sur sa réalité alternative. L'Amérique dépeinte ici, bien qu'aux mains des Nazis, apparaît néanmoins plausible, l'ajout d'éléments historiques réels n'y étant sans doute pas étrangers. Et quand on s'y penche de plus près, l'aventure s'apparente à une sorte de satire politique.

En ce qui concerne notre héros, il combat pour la liberté, rejoint par des alliés de premier ordre. Le script est bien écrit et se retrouve valorisé par la performance. Les personnalités sont diverses et complémentaires, impossible de ne pas être capté par leur aventure...

Wolfenstein II: The New Colossus
Wolfenstein II: The New Colossus
Wolfenstein II: The New Colossus
Wolfenstein II: The New Colossus