Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Fire Emblem Warriors

Test de Fire Emblem Warriors

Probablement le meilleur Musou proposé depuis des années !

  • Textes: Jonas Mäki/Islem Sharouda

Fire Emblem Warriors est un jeu dans lequel on incarne un personnage masculin ou féminin pour fendre des légions d'ennemis. Et ce uniquement à l'aide d'un seul bouton permettant de faire grimper un compteur afin de déchainer une attaque dévastatrice. Bref, en un mot, un Musou ! Mais pas n'importe lequel puisqu'il est le premier à être issu de la franchise Fire Emblem et sa myriade de héros célèbres. Il est vrai que le genre s'est beaucoup popularisé ces derniers temps à travers diverses licences, comme Berserk ou encore The Legend of Zelda. Mais heureusement, le titre ne repose pas uniquement que sur son casting.

Avant de rentrer dans le détail, il est important de souligner que Fire Emblem Warriors offre une expérience particulièrement amusante, peu importe le personnage incarné. Ses contrôles intuitifs n'y sont pas étrangers, bien que ces derniers ne manquent pas pour autant de profondeur. Les fans de la série apprécieront le fait d'y retrouver de nombreuses références et/ou hommages aux précédents opus de la saga, à commencer par une version pixellisée de tous les héros.

Fire Emblem Warriors

Le Musou se lie aussi au reste de la licence à travers son gameplay, notamment grâce à la relation de points forts/points faibles qui régira vos affrontements. Pour faire simple, les épées battent les haches, les haches prennent le dessus sur les lances et, bien évidemment, les lances explosent les épées. Ce concept insuffle une certaine stratégie en vous obligeant à bien choisir votre arme, ou de définir lequel de vos combattant doit attaquer tel ou tel ennemi, comme dans le RPG en somme.

Au début de chaque bataille, vous pouvez placer vos alliés de manière à ce qu'ils soient le plus à leur avantage. Vous devez aussi penser à choisir la personne à vos côtés pour les attaques combinées, pour vous procurer des soins par exemple...

Fire Emblem Warriors

Pour faciliter la prise en mains, de nombreuses indications seront affichées à l'écran, prodiguant explications et autres conseils sur les diverses options d'actions à votre disposition. Car il faut préciser que Fire Emblem Warriors délivre un gameplay plus profond que les autres productions du genre Musou. Sans doute en raison de la franchise dont il est issu...

Malheureusement, nous aurions aimé que les menus soient un peu moins fouillis et qu'ils apportent davantage de clarté. C'est tout le contraire des combats ici, les explications sont rares, en ce qui concerne la possibilité notamment d'améliorer votre équipement grâce à divers objets, ou encore pour connecter deux consoles pour se lancer dans l'aventure en coop.

Evoquons le mode deux joueurs justement, celui-ci se déroule en écran splitté, impliquant une inévitablement baisse du framerate Ce qui n'est pas trop gênant même lorsque les attaques spéciales sont lancées simultanément. Une offre bienvenue que nous avons autant apprécié que l'expédition solo.

Fire Emblem Warriors

Nous aimerions aussi accorder une mention spéciale aux graphismes. Les personnages sont très joliment retranscrits en 3D avec un design de toute beauté. La qualité de l'affichage est très soignée grâce à un bon anti-aliasing et un framerate étonnement stable, même lors d'une douzaine d'attaques d'ennemis en même temps. C'en est presque encore plus jouissif en mode portable. Voir les batailles épiques s'animer sur l'écran de la console accorde une sensation que seule la Switch peut nous offrir à l'heure actuelle.

Hélas, cette qualité ne se retrouve pas dans les cutscenes qui sont assez moches et ennuyeuses, en raison principalement de dialogues à rallonge. Fort heureusement, l'histoire est aussi racontée à l'aide de cinématiques bien plus intéressantes. Ces dernières permettent de remarquer une nouvelle fois que le doublage non-original laisse en général à désirer. On se réjouit donc que les voix japonaises soient disponibles (en téléchargement). Les bruitages et le background musical sont quant à eux excellents, les premiers étant d'ailleurs issus de la branche principale de Fire Emblem.

Fire Emblem Warriors

L'histoire des deux personnages reste assez limitée mais on sait que, en général, le genre Musou ne délivre jamais les trames les plus imaginatives. Nous avons toutefois adoré voir tous ces visages familiers au cours de notre aventure et il a souvent été difficile de réussir à poser la manette, ou la console lors de nos sessions nomades. Un signe qui ne trompe généralement pas : Fire Emblem Warriors est tout simplement un excellent titre. En dépit d'un rendu visuel qui aurait pu être légèrement peaufiné, il s'agit peut-être du meilleur Musou proposé depuis des années !

Fire Emblem WarriorsFire Emblem WarriorsFire Emblem Warriors
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Des batailles épiques. Des contrôles intuitifs. Un super fan service. Des visuels parfaitement conçus. Un framerate solide. Une réelle replay value. Une musique frénétique...
-
Des menus frustrants. Un doublage local au rabais (comme souvent). Des cutscenes à rallonge...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor