Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Super Mario Odyssey

Test de Super Mario Odyssey

L'un des tous meilleurs épisodes de la série. Voire même le meilleur !

A l'inverse de la Wii U, la Nintendo Switch a eu d'emblée le droit à un épisode d'une saga indispensable à la réussite de toute console de Big N, à savoir The Legend of Zelda. Avec une réussite retentissante puisque Breath of The Wild restera comme l'un des tous meilleurs opus de l'incomparable série d'Action/Aventure. Un peu plus de sept mois après les premiers pas de Link sur la console hybride, c'est au tour d'un autre personnage imaginé par le brillant Shigeru Miyamoto de pointer le bout de son nez. Et de sa moustache.

Ce vendredi 27 septembre en effet, la mascotte emblématique du constructeur nippon tentera de faire aussi bien que son homologue hylien. Autant vous le dire tout de suite, le très attendu Super Mario Odyssey est une pure merveille. Il sera lui aussi considéré par beaucoup d'amateurs de la licence comme l'une des meilleures aventures de la franchise apparue il y a maintenant plus de trente ans. Nostalgie mise à part, il pourrait même apparaître aux yeux de beaucoup comme étant un ton au-dessus de tous ses prédécesseurs. C'est dire !

Super Mario Odyssey

Comme avec Super Mario 64 dans les années 1990, Nintendo a su parfaitement s'adapter à sa plateforme du moment, avec l'introduction de nombreux mécanismes bienvenus. L'odyssée proposée ici comporte d'ailleurs plusieurs similitudes avec l'épisode de Nintendo 64. A commencer par sa campagne principale qui opte pour une progression non-linéaire et qui est répartie à travers différents royaumes. Ces mondes distincts et de taille relativement moyenne nous voient accomplir nos différents objectifs dans l'ordre que l'on aura choisi. Même si évidement plusieurs segments de l'aventure devront être abordés de manière linéaire, ils s'inscrivent dans une vision plus vaste et on ne se sent presque jamais enfermé dans une routine préétablie. Une approche que l'on a appréciée et qui a déjà fait ses preuves par le passé, et tant pis si elle est en aucun cas novatrice.

Comme toujours, notre pauvre princesse s'est faite kidnappée par Bowser, qui va jusqu'à la forcer à l'épouser. Un début d'aventure plus ou moins classique que notre cher ex-plombier bedonnant (il n'est plus plombier selon le site officiel de Nintendo) entame au Pays des Chapeaux C'est ici que Mario va faire la rencontre d'une créature atypique, ressemblant étrangement à un chapeau et qui sera partie prenante de notre aventure : Cappy. Grâce à ses pouvoirs magiques, ce dernier peut non-seulement prendre l'apparence de n'importe quel couvre-chef, mais permettre aussi à notre héros de prendre le contrôle d'autres protagonistes rencontrés. Tout aussi déterminé que Mario qui s'en va délivrer l'élue de son cœur, Cappy doit de son côté retrouver sa sœur, qui est au fait le chapeau de Peach...

Super Mario Odyssey

Lancés à la recherche de l'odieux Bowser, les deux nouveaux acolytes embarquent à bord d'un vaisseau. Ce dernier étant propulsé par des lunes de pouvoir, il vous faudra donc en récolter suffisamment pour le faire voler. Pour ce faire, vous devrez vous débarrasser de vos ennemis, notamment les boss des différentes parcelles de royaumes parcourues. L'exploration constitue elle aussi un moyen de faire le plein puisque des astres sont parsemés ci et là sur votre chemin.

En ce qui concerne les boss, ceux-ci prennent la forme de lapins maléfiques et sont prêts à tout pour permettre à Bowser de poursuivre ses noces forcées. Pas vraiment difficiles à surmonter, comme d'habitude serait-on tenté de dire, ils débordent d'imagination et s'avèrent particulièrement divertissants. Une fois vaincus, ces lapins reviendront sous une forme plus évoluée, mais pas pour autant insurmontable non plus. Les boss les plus difficiles à vaincre sont eux encore plus plaisant à affronter, mais on préfère ne pas vous spoiler leur découverte.

Revenons à la structure du jeu. Chaque royaume se compose ici de plusieurs sections de plateformes, toutes regorgeant de secrets en tous genres. L'exploration est au cœur de votre progression et il faudra souvent faire preuve de malice et d'une grande attention pour dénicher certaines lunes bien cachées dans le décor. En comptant par moments sur la réussite consécutive à un saut raté ou à une chute pas toujours malvenue. Pas besoin cependant de toutes les trouver dans un premier temps, juste ce qu'il faut pour permettre à votre vaisseau de reprendre sa route. Libre à vous évidemment de revenir sur vos pas par la suite, une fois l'aventure arrivée à son terme. Croyez nous, vous ne le regretterez pas !

Super Mario Odyssey

Mises à part lesdites lunes de pouvoir, les différents niveaux sont également remplis de pièces. Outre les dorées rencontrées sur tous les opus précédents, d'autres spécifiques à chaque environnement sont également présentes. Si les premières vous permettront principalement d'améliorer le niveau d'énergie de Mario, en achetant directement un cœur en boutique (ou encore des lunes), les pièces spéciales seront quant à elles utiles pour acquérir des costumes adaptés au lieu dans lequel vous vous situez, voire des objets décoratifs permanents. Il faut garder à l'esprit qu'il ne suffit pas de retourner sur vos pas pour les voir réapparaitre, contrairement aux piécettes jaunes...

Super Mario Odyssey
Super Mario Odyssey
Super Mario OdysseySuper Mario OdysseySuper Mario Odyssey