Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Dishonored: Death of the Outsider

Dishonored : La Mort de l'Outsider

La saga des Kaldwin se referme de fort belle manière.

Tout doit avoir une fin. Après nous être fortement attachés au monde et aux habitants de la série Dishonored, il faut se faire à l'idée que nous ne les verrons plus. Arkane Studios a en effet tiré le rideau sur les aventures de Corvo, Emily, Jessamine, Daud, Bille et de la mystérieuse entité aux yeux sombres...

Billie Lurk, l'assassin plein de ressources à la vie difficile, a été un personnage clé tout au long de cette épopée. Après être passé par de nombreux rôles, elle est désormais la vedette de ce dernier chapitre, intitulé pour rappel « La Mort de l'Outsider ».

Dishonored: Death of the Outsider

Dans ce standalone, Billie se réveille dans un lieu familier. Il s'agit de la salle dans laquelle le joueur était retenu dans le précédent opus, une des calles du navire Dreadful Whale. Une fois sortie de là, vous réaliserez que le vaisseau est en piteux état, ce qui laisse présager ce qui est arrivé à ces terres après l'avènement de la déité connue comme l'Outsider. La mission de Billie est simple : elle doit aider son ancien mentor, Daud, et détruire l'entité à l'origine de vos pouvoirs dans les épisodes précédents.

Comme vous pouvez le concevoir, les pouvoirs de Billie ne viennent pas de l'Outsider, car elle ne porte pas sa marque. Ceux-ci auront donc certaines particularités par rapport aux épisodes précédents. Le joueur est invité à les utiliser comme bon lui semble - puisque le mana se remplit désormais automatiquement - mais aussi à les renforcer à l'aide de charmes éparpillés tout le long de votre progression.

Les pouvoirs qui sont les vôtres dans cet opus, Transfert Semblance et Prescience, sont très proches de ceux déjà rencontrés dans la série. Les joueurs habitués aux anciennes compétences ne risquent donc pas d'être perdus malgré les légères modifications apportées. En plus de ces pouvoirs, Billie est aussi dotée d'un arsenal conséquent aux effets offensifs ou tactiques utiles pour les différentes stratégies que vous devrez mettre en place.

Dishonored: Death of the Outsider

En plus du gameplay, la structure des missions a elle aussi été modifiée. Les cinq chapitres vous conduiront à travers une variété de maisons, de banques gardées par des robots et un manoir si souvent vu par le passé. Mais cette fois-ci, il ne vous sera pas demandé de tuer ou de traquer qui que ce soit, votre seul objectif est la mort de l'Outsider !

La marque de fabrique d'Arkane Studios est sans aucun doute son level design. Il est du niveau des épisodes précédents et la sensation de liberté semble toujours aussi absolue. Cette absence quasi-totale de restrictions à votre créativité procure un plaisir de jeu assez intense. Cela est surtout possible grâce au génie qu'il a fallu pour façonner les différents chemins menant au succès, en prenant compte les différentes options stratégiques et autres préférences des joueurs.

Dishonored: Death of the Outsider

Nous avons cependant été un peu choqué de voir que nos choix de tuer ou non n'ait aucune conséquences dans ce chapitre. Ceux qui étaient lassés de devoir rester discret peuvent certes y trouver un intérêt, mais cela entache grandement la rejouabilité. Heureusement, un mode permet de relancer une partie en bénéficiant de tous les pouvoirs des précédents opus. Mais est-ce que cela compense la disparition du système de karma ? Pas vraiment...

Malgré que la Mort de l'Outsider soit une expérience réduite par rapport aux autres Dishonored, il offre une aventure aux graphismes impressionnants, avec de nouveaux types d'ennemis, des chapitres spectaculaires et se veut plus accessible qu'auparavant. Il est évident qu'Arkane a voulu délivrer une action à la portée du plus grand nombre mais sans pour autant se séparer des éléments de liberté qui ont fait la réputation de la saga. Le standalone délivre également une superbe fin à l'histoire ainsi que les réponses aux questions concernant l'Outsider. Alors forcément, il apparait indispensable...

Dishonored: Death of the OutsiderDishonored: Death of the Outsider
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Un design magnifique, les questions sur l'Outsider ont enfin une réponse, une excellente conclusion, de nouveaux pouvoirs bien pensés...
-
Quelques soucis avec l'IA, le système d'upgrade a été supprimé, certains environnements semblent recyclés...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor