Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Assassin's Creed Valhalla

Test : Assassin's Creed Valhalla - Le Siège de Paris

Dans cette deuxième extension, Eivor va prendre part à la conquête de la France et affronter de nouveaux ennemis puissants.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Assassin's Creed Valhalla est, de loin, le jeu le plus long de la série d'Ubisoft. Les aventures d'Eivor nous ont emmenés de la Norvège jusqu'à l'Angleterre, Vinland, l'Irlande et même Asgard. Maintenant notre clan et tout ce que nous avons construit en Angleterre sont menacés par une France récemment réunifiée. Eivor a pour mission de s'y rendre avant qu'il soit trop tard.

Le conflit qui oppose les nordiques aux chrétiens ne peut qu'aboutir à un affrontement et Paris est l'endroit idéal pour cela. Eivor est impliqué dans cette intrigue politique entre le clan et Charles III dit "le Gros", l'arrière-petit-fils de Charlemagne et un des personnages principaux de cette extension. Il y a aussi Bellatores Dei, une secte maléfique et secrète au sein de l'Église que vous devrez affronter comme on l'a déjà fait avec d'autres sociétés auparavant (comme l'Ordre des Anciens). Vous devrez démasquer chacun de ses membres un par un et les traquer.
On pourrait croire que rien ne pourrait nous surprendre à ce stade-là du jeu en ce qui concerne les mécaniques mais Le Siège de Paris nous a montré deux nouvelles fonctionnalités pour améliorer le système de combat ainsi que les quêtes secondaires avec les missions de rébellions et la Peste des Rats.

Assassin's Creed Valhalla

Les missions de rébellions sont des quêtes secondaires inédites qui vous permettront d'aider un groupe à se rebeller contre l'armée du Roi. Il y a de petits objectifs de quête quotidiens similaires à ceux qu'on a faits pour les Mille Regards de Reda et le Clan du Grand Corbeau. Pendant ces quêtes, vous devrez exécuter une tâche avec une escouade et les renforts pourront nous aider en combat rapproché et en combat à distance. Compléter ces missions permet de recevoir la nouvelle monnaie du jeu, le denier, pour acheter de nouvelles armes, armures et cosmétiques. Vous pourrez également renforcer votre groupe de rebelles en augmentant leur nombre et en améliorant leurs compétences de combat. On dirait que la Résistance existait déjà du temps des Vikings.

La peste des rats constitue la deuxième principale nouveauté. Des rats circulent un peu partout et sont particulièrement pénibles. La première fois qu'on les a rencontrés, on a tout de suite pensé à leurs homologues de Plague Tale: Innocence car ces ennemis se comportent de façon quasi identique à ceux du jeu d'Asobo Studio. Ubisoft a poussé l'hommage encore plus loin.
En effet, dans les zones infestées de rats, il faut taper à gauche et à droite pour les faire fuir. Il y a parfois des objets qui bloquent la sortie des égouts depuis lesquels les rats sortent pour attaquer.

Si on entre furtivement dans une zone et si on casse l'objet silencieusement (par exemple avec une flèche), les rats attaqueront tous les ennemis qu'ils rencontreront. C'est une épée à double tranchant, encore plus si on considère le type de combat chaotique d'Eivor mais ça nous a bien sauvé la mise à plusieurs reprises.

Assassin's Creed Valhalla

Les missions d'infiltration font également leur retour et sont conçues pour rendre plus intéressent les assassinats. Vous devrez compléter une série de petites quêtes secondaires pour débloquer des options d'assassinats et des opportunités pour la quête finale. Il n'est pas obligatoire de les compléter (du moment que la cible meurt bien évidemment) mais elles ajoutent un nouveau rebondissement au jeu.

Il y a moins d'endroits différents à voir en France que dans La Colère des Druides. Pourtant, il y a le même nombre de lieux mais la carte est manifestement plus petite et les points d'intérêts sont plus proches les uns des autres. Les couleurs sont plus tamisées et la campagne française est moins belle que les champs de l'Île d'Émeraude. Il y a toujours des événements du monde qu'il faut trouver et compléter, dont certains qu'on connaissait déjà à propos d'autels d'offrandes, d'animaux légendaires, de cairns et de petites histoires des résidents parisiens. Il y a un nouveau défi optionnel très adapté aux circonstances. Il s'agit des nobles francs.
Un peu comme les Drengrs de Ragnar Lodbrok que nous avons battus en Angleterre, ils sont très puissants, uniques, et surpassent notre niveau actuel.

Chacun d'entre eux possède un style de combat qui lui est propre. C'est incontestablement les ennemis les plus difficiles à battre du Siège de Paris. Ce sera également une de vos meilleures chances d'acquérir un nouveau type d'arme, la faux, dont les dégâts augmenteront au fur et à mesure que vous toucherez votre adversaire.

Assassin's Creed ValhallaAssassin's Creed Valhalla

Pour conclure, le Siège de Paris est la touche finale du premier season pass d'Assassin's Creed Valhalla. L'extension ajoute de nouvelles mécaniques de jeu et de nouveaux défis pour nous tenir en haleine. On ne pourrait pas demander plus sauf peut-être que l'aventure d'Eivor continue et peut-être aussi un peu plus de contenu car douze heures de jeu ce n'est pas suffisant pour nous satisfaire.

09 Gamereactor France
9 / 10
+
De nouvelles mécaniques de jeu, plus d'armes, de nouveaux types de missions...
-
Une petite carte et une extension moins longue que la première. Quelques bugs des évènements saisonniers et du jeu de base n'ont toujours pas été résolus...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant