Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
articlesler

Steam Deck : Un point sur les nombreux jeux proposés par la Switch-like de Valve

La console sera commercialisée ce lundi.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Le Steam Deck représente peut-être un moment très important : le premier appareil portable, d'un constructeur fiable, sur lequel jouer aux plus gros AAA du marché sans compromettre ni fluidité, ni fidélité graphique.

Nous avons testé l'aspect hardware de la bête dans un autre article. Nous y évoquons les méthodes de commandes, la qualité des boutons, les matériaux et le SteamOS et son interface en touchant rapidement mot sur certains titres optimisées pour la console.

Cet article vient compléter ce premier test en nous mettant dans la peau de la vie de tous les jours d'un utilisateur du Deck. Pour savoir combien il est nécessaire de bidouiller l'appareil sur certains jeux. ProtonDB nous laisse savoir le niveau de compatibilité du catalogue Steam avec le Steam Deck, allant de Platine s'il vient de sortir comme Expeditions : Rome, jusqu'à Lost Ark qui a simplement droit à un tag voulant dire "n'arrivera jamais. Tag que vous ne retrouverez que rarement mais certains jeux populaires comme Fall Guys : Ultimate Knockout, Halo Infinite ou Dead by Daylight sont souvent un peu mal notés à cause d'un problème récurrent de menus ne réagissant pas ou même ne se lançant juste pas. Voici la vie d'un utilisateur d'OS Linux, open source et donc ouvert au modder qui se feront un plaisir de vous faciliter la vie.

HQ
Ceci est une annonce:

Presque tous les jeux dont la compatibilité est médiocre sont multijoueurs, et ce n'est pas une coïncidence puisque les jeux multi Windows n'ont généralement pas de version Linux, ni même ne se lanceront avec Linux pour éviter les triches. Si le développeur de ces jeux mal notés ne s'emploie pas à travailler sur une version Linux, alors il ne seront pas jouables sur le Steam Deck, du moins pas de suite...

La base de données Proton permet d'examiner si vos goûts seront compatibles avec le Deck. L'outil CheckMyDeck permettra aussi de scanner votre bibliothèque pour tester sa compatibilité : voyons notre échantillon :


  • Alien: Isolation - Natif

  • Control - Platine

  • Red Dead Redemption 2 - Or

  • Deathloop - Argent

  • Just Cause 2 - Bronze

Notons, une fois de plus que certains cas d'usages sont différents. Si vous préférez les RTS et que vous voulez exploiter les pads haptiques sur Baldur's Gate III ou bien des jeux plus relaxants comme Stardew Valley, vous pouvez toujours utiliser les outils mentionnés plus haut. Allons-y :

Ceci est une annonce:
Steam Deck : Un point sur les nombreux jeux proposés par la Switch-like de ValveSteam Deck : Un point sur les nombreux jeux proposés par la Switch-like de Valve
Steam Deck : Un point sur les nombreux jeux proposés par la Switch-like de ValveSteam Deck : Un point sur les nombreux jeux proposés par la Switch-like de Valve

Alien : Isolation
Ce jeu est naturellement compatible avec Linux, Proton et donc le Steam Deck, autrement dit, Creative Assembly s'est employé à le rendre jouable sous Linux.

En une heure de jeu, les contrôles sont assignés automatiquement et nous n'avons vu aucun crash ni même de vrai défaut de fluidité.

Le jeu tourne sans aucun problème en 1280x800 à plus de 70fps avec les graphismes en "Haut", si certaines chutes ont eu lieu, l'expérience portable frôle la perfection sans compromis.

Control
Ici dans son édition Ultimate, Control est noté Platine sur ProtonDB. Comme pour Alien : Isolation, nous n'avons vu aucun crash ni de vrai problème sur le Steam Deck. Les commandes assignées de base sont bonnes et tout est fluide.

En 1280x800, le jeu orbite autour des 60fps en "bas", mais comme mentionné dans le test complet, le jeu reste très beau en "bas" dû à la taille de l'écran. Les détails, la fluidité, la réactivité, tout est très impressionnant.

Steam Deck : Un point sur les nombreux jeux proposés par la Switch-like de Valve

Red Dead Redemption 2
RDR2 est noté "Or", ce qui sera le du de beaucoup de AAA. C'est là que nous rencontrons les premiers crashs et quelques problèmes. Premièrement, en utilisant le mode graphique "équilibré, les FPS tournent autour de 40 mais ceci avec presque tout le hardware dédié au jeu, ce qui peut influer sur la batterie également. Malgré cela, la performance générale est bonne et le rythme du jeu, 40-50fps suffiront.

Cependant, le jeu a crash deux fois pendant notre session et a même freeze pendant une dizaine de secondes. De plus, les images par secondes ont parfois chuté jusqu'à 20 avant de remonter.

Deathloop
Avec sa notation Argent sur Linux, nous nous attendions à ce que le dernier titre d'Arkane soit en piètre forme, mais l'expérience fut très fluide. Le jeu tourne en 1280x800 en 60fps. Nous avons eu un crash et un freeze mais le jeu était finalement plus agréable que Red Dead Redemption 2, pourtant noté Or, et ce sans aller toucher aux réglages. Nous avons également testé God of War, noté Or, qui proposait une performance bien moins agréable, ne dépassant pas les 35fps.

Cependant, Deathloop est le premier jeu à mal appliquer les patterns de contrôles, demandant d'utiliser, le pad haptique de gauche comme une souris. La même chose est arrivée sur Half-Life 2 : Episode 1. Cela nécessitera un peu de bidouillage dans les contrôles.

Steam Deck : Un point sur les nombreux jeux proposés par la Switch-like de Valve

Just Cause 2
Nous sommes là face à un vieux jeux dont la notation ne correspondra pas vraiment aux retours de la communauté, car l'expérience est déplorable. Atteindre les 60fps est impossible, le son bug et craque, la sensibilité des contrôles se réinitialise toute seule et les glitches graphiques sont très fréquents.

Si les utilisateurs de ProtonDB installeront évidemment les outils cruciaux que son ProtonTricks et Wine, l'utilisateur lambda du Steam Deck ne s'en encombreront probablement pas.

Un bref regard sur ProtonDB suffira à réaliser les innombrables possibilités du Steam Deck. Avec plus de 4500 jeux recommandés par trois ou plus utilisateurs et 700 vérifiés et jouables. Est-ce assez pour un lancement et des performances battant tous les records ? Impossible à dire. L'appareil est impressionnant et si Linux et Proton le rendent un peu moins accessible, il peut facilement faire tourner parmi les meilleurs AAA du marché en mode portable moyennant certains compromis...



Chargez le contenu suivant