Français
Gamereactor
lifestyle

SpaceX est payé près d'un milliard de dollars pour faire s'écraser la station spatiale internationale.

Un crash contrôlé, bien sûr, pour éviter les zones habitées.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Bien qu'elle soit un élément essentiel de notre ciel nocturne depuis 25 ans, il est presque temps pour la station International Space Station d'être mise hors service et de mettre fin à sa période d'activité. L'installation cosmique sera mise hors service en 2030 et, dans cette perspective, la NASA devra la retirer de son orbite.

Comment va-t-elle s'y prendre pour accomplir cette tâche ? C'est simple. Elle va faire s'écraser l'ISS dans l'océan, au cours d'une descente contrôlée conçue pour éviter les populations civiles. La NASA n'assumera pas elle-même la responsabilité de cette tâche, car elle a fait appel à l' agence commerciale et rivale SpaceX pour mener à bien cet objectif.

Dans le cadre de ce travail, SpaceX créera un véhicule de désorbitation américain qui "fournira la capacité de désorbiter la station spatiale et de garantir l'évitement des risques pour les zones peuplées."

La NASA versera 843 millions de dollars à SpaceX pour s'attaquer à ce problème, même si la responsabilité de s'assurer que l'ISS est prête à être désorbitée incombera aux cinq agences qui l'utilisent régulièrement, à savoir la NASA, le European Space Agency, le Canadian Space Agency, le Japan Aerospace Exploration Agency, et le State Space Corporation Roscosmos (Russie).

Ceci est une annonce:
SpaceX est payé près d'un milliard de dollars pour faire s'écraser la station spatiale internationale.


Chargez le contenu suivant