Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
previews
Space Hulk: Tactics

Space Hulk Tactics : Nos impressions

Un jeu qui adapte à merveille le jeu de plateau de Games Workshop.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

On avait déjà eu un aperçu de Space Hulk Tactics en début d'année, lors de l'événement What's Next organisé par l'éditeur Focus Home Interactive en France. Il y a quelques jours, nous avons de nouveau été invités dans leurs bureaux parisiens pour mettre la main sur les titres qu'ils s'apprêtent à sortir. Parmi eux, se trouvait donc le prochain jeu du studio Cyanide, qui nous plongera dans l'univers de Warhammer 40.000 en octobre prochain, sur PS4, Xbox One et PC.

Si vous êtes fan des jeux de tactique XCOM, de Firaxis Games, alors vous allez sans aucun doute apprécier ce titre et son gameplay au tour par tour. Vous avez ici le choix de diriger deux races, les Space Marines ou les Genestealers (qui ressemblent fortement aux Xenomorphs des films Alien), que nous n'avons malheureusement pas pu essayer durant cette démonstration. Chacun de ces deux camps se divise en plusieurs factions, comme les Bloods Angels, les Space Wolves ou les Dark Angels par exemple pour les Marines (d'autres seront rajoutés avec le temps annoncent les développeurs), et cherchent à prendre possession d'un vaisseau abandonné appelé la « Ruche » the hive

Les maps se présentent comme des salles et des longs couloirs où vous allez pouvoir faire avancer vos unités, afin de nettoyer les lieux ou bien d'atteindre des objectifs. Il y a vraiment un aspect de jeu de plateau, avec des cases. Vos soldats se dirigent et peuvent effectuer des actions à l'aide d'un système de cartes. Ces cartes permettent non seulement les déplacements et les actions à réaliser, mais également l'attitude à adopter (sur la défensive, prêt à faire feu). Elles ont cependant un coût en points qui se soustrait à ceux que possèdent vos unités, et qui se renouvellent au début de chaque tour. Vous êtes donc limités, et certaines actions sont parfois excessivement chères. On pense notamment au fait de se tourner sur la droite ou sur la gauche, qui coûte autant de point que de faire un pas en avant. On sait que nos Marines portent une énorme armure, mais ils donnent parfois l'impression d'être aussi agile que des hommes en scaphandre. Il est donc essentiel de bien choisir les positions dans lesquelles vous allez déployer vos pions en début de partie, et anticiper votre plan de jeu avant de commencer à jouer.

Space Hulk: Tactics

Pour donner vos instructions, vous disposez d'un peu plus d'une minute, ce qui est suffisant pour prendre en mains le jeu au début, mais qui devient vite long une fois que vous avez pris l'habitude des contrôles. Ces derniers sont assez basiques : vous pouvez mettre fin à votre tour avant la fin du compteur, sélectionner vos unités, choisir la carte d'actions à réaliser, et passer en vue FPS.

Space Hulk: Tactics

La vue subjective est d'ailleurs une des facettes clé de cet opus. Vous pouvez ainsi vous mettre directement dans la peau de l'unité que vous dirigez, ce qui rend le jeu un peu plus immersif. Vous avez ainsi malheureusement plus de mal à visionner le terrain dans sa globalité, à l'instar de la caméra aérienne et malgré la présence d'une vision à rayon X, qui vous permet de mieux voir les positions des ennemis. Cependant, il est clair que cela le rend le jeu un peu plus angoissant : vous vous retrouvez dans le silence pressant d'un vaisseau spatial en ruine, où un ennemi peut vous tomber dessus à tout moment.

Vous avez la possibilité de choisir les cinq membres qui composent votre escouade. Il y a différentes classes, comme le commandant, le sergent ou encore le libraire (sorte de prêtre de l'Empire disposant de compétences qui le placent entre la magie et la mécanique). Chacun d'entre eux possède des armes et des compétences qui leur sont propres, ce qui aura évidemment un impact sur les actions qu'ils pourront réaliser durant une partie. Mais ce n'est pas tout, puisque vous avez aussi la possibilité de personnaliser l'avatar de vos unités. Vous pouvez changer le style de leurs pièces d'armures, les symboles et les couleurs : cela n'a aucun effet dans une partie, et même si les changements esthétiques sont standards, il y a un vaste choix pour se faire une escouade à son image.

Les graphismes sont corrects, on reste proche de ce qu'on trouve dans un XCOM, même s'il y a sans doute plus de détails grâce notamment à la vue FPS. Il y a également une animation qui apparaît à chaque combat et interaction. Mais également au début du tour de votre adversaire, vous dévoilant les déplacements des unités ennemis. Durant les différentes campagnes, vous serez d'ailleurs amené dans des vaisseaux aux décors différents. Orks, Imperium et Eldars sont les environnements actuellement disponibles, même si d'autres sont à prévoir dans le futur. Toutefois, cela a encore une fois un simple aspect esthétique, et n'impacte que le design des murs, des sols et des lumières.

Space Hulk: TacticsSpace Hulk: Tactics

Il s'agit d'un choix que vous avez également l'occasion de faire lorsque vous êtes dans l'onglet de création de map. L'outil est simple et se prend rapidement en main. Vous pouvez poser des couloirs et des salles sur un quadrillage, et également ajouter des portes ou des consoles informatiques pour améliorer le gameplay du lieu. Vous avez également le choix de décider des zones de spawn de vos unités, mais aussi de vos alliés.

Nous avons principalement joué avec une manette, et nous pensons que c'est sûrement la façon la plus ergonomique de jouer à Space Hulk Tactics. Il s'agit d'un jeu dynamique avec des parties qui deviennent très vite rythmées. La difficulté reste accrue : si vous perdez trop d'unités, la partie est finie. Cependant, à force de faire et re-faire la même mission, et d'adapter sa stratégie, on se rapproche de plus en plus de l'objectif, jusqu'à l'atteindre et gagner. Il y a donc réellement un axe de progression dans ce jeu, comme dans un die and retry. Nous avons pu essayer Space Hulk Tactics pendant une heure, mais nous n'avons pas vu le temps passer, ce qui est sans doute une bonne chose. La vue FPS est une idée intéressante, mais n'est clairement pas la plus optimale pour visualiser la carte, sauf dans le cas où l'on voudrait rendre le jeu plus difficile. Le nombre d'actions réalisable par unités est cependant trop restreint, il faut parfois dépenser tous les points du tour d'une unité pour lui faire faire demi-tour, ce qui rend le jeu parfois frustrant. Néanmoins, c'est peut-être un point qui sera revisité par les développeurs avant la sortie du jeu, prévu pour le 9 octobre prochain. Le jeu sera toutefois présent à la Gamescom de Cologne, qui débute aujourd'hui, si jamais vous voulez l'essayer par vous-mêmes !

HQ

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant