Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
esports
Counter-Strike: Global Offensive

SK Gaming écrase Cloud9 et remporte l'ESL One Cologne

Les génies brésiliens ont encore décidé de sortir le rouleau compresseur...

  • Erwan LancelotErwan Lancelot

L'ESL One Cologne 2017 s'est terminé ce week-end avec, comme on le pressentait, la victoire des Brésiliens de chez SK Gaming, toujours considérée comme la meilleure équipe du monde. Ils se sont imposés 3-0 en finale contre les Américains de Cloud9, qui malgré leur très beau parcours n'ont pas réussi à endiguer la progression des SK. Ces derniers repartent donc avec un nouveau trophée et 100,000$ dans la besace.

Jouée en BO5, cette finale promettait un très beau spectacle. Les maps furent pick : Cobblestone, Train, Inferno, Mirage et Cache. Dans une excellente dynamique depuis le milieu de la phase de poules, on pensait que Cloud9 pouvait peut-être le faire. Il est vrai qu'après avoir sorti Ninjas in Pyjamas en quarts et surtout Na'Vi en demi, les Américains semblaient prêt à renouer avec le succès. Et il fallait aussi compter sur la présence de Stewie2k dans les rangs des Cloud9, complètement on fire depuis le match contre Na'Vi.

Mais c'était sous-estimer la machine bien rodée que forme les Brésiliens. Victorieux d'Optic Gaming et surtout de Faze en demie-finale, complètement sur-classé (vic. 2-0), SK n'allait pas faciliter les choses aux Cloud9. Cobblestone a été une démonstration, surtout de la part de Marcello 'Coldzera' David. L'excellent départ pris par SK n'a pas facilité les choses, et ce malgré l'ace de Stewie2k pour offrir un 9eme round à son équipe à 9-13 qui aurait pu les relancer. Train était ensuite plus équilibré, mais ce sont les SK qui ont réussi à prendre le meilleur, après avoir remporté 10 rounds de suite sans réponse du côté de Cloud9, qui avait pourtant la possibilité d'égaliser dans le BO.

Dernière carte : Inferno. On sent que Cloud9 peut se relancer, car les joueurs prennent le large 9-1 dès l'entame. Mais Joao 'felps' Vasconcellos a décidé de prendre les choses en main et a permis à son équipe de recoller un peu au score grâce à plusieurs actions individuelles. Les deux équipes se sont ensuite rendus coups pour coups, avant que Cloud9 ne parvienne à breaker et à être à deux rounds de forcer une quatrième carte. Et encore une fois, SK a décidé de se sortir les tripes, terminant le match sur cinq rounds remportés à la suite, enterrant définitivement les rêves des Américains sous l'arène de Cologne.

Score final : 3-0 (16-9 ; 16-12 ; 16-14) après cette petite remontada, permettant à SK de rafler un énième titre. Le MVP de cette finale est comme souvent le capitaine de cette formation Brésilienne, Gabriel 'Fallen' Toledo, qui affiche des statistiques forcément impressionnantes : 67 kills, 47 morts, 85,4 d'ADR et un rating à 1,34.

Pensez-vous que SK peut continuer sur sa lancée et remporter dans la foulée la PGL Major Krakow 2017 ?

Counter-Strike: Global Offensive
Photo: ESL

Related texts

Chargez le contenu suivant