Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
news
League of Legends

Riot réagit aux accusations de sexisme

L'entreprise ne réfute pas les faits mais s'oppose fermement à la discrimination et à la toxicité.

Nous vous en parlions il y a quelques heures, un article de Kotaku a dépeint un portrait bien sombre des développeurs de League Of Legends un peu plus tôt dans la semaine. Le studio a décidé de prendre la parole :

"Nous prônons une culture unique nous mettant dans la meilleure position possible pour proposer des expériences de jeu optimale à nos joueurs : obsédée par le joueur; dans laquelle chaque Rioter a l'opportunité d'être entendu, d'être épanouit, de progresser dans l'organisation et d'être au maximum de son potentiel; dans laquelle les retours nous aident à nous améliorer.

Aborder une femme lors d'une réunion, promouvoir / engager quelqu'un le méritant moins que quelqu'un d'autre et ne pas voir la différence entre assuré et agressif. Voilà trois exemples d'action qui sont explicitement opposés à notre culture. Dire que ces actions font partie intégrante de notre culture et non un affront à cette dernière serait faux. Nihs avons adopté une politique de tolérance zéro face à la discrimination, le harcèlement, les représailles, la maltraitante et la toxicité en général."

League of Legends

Riot Games ne nie pas en bloc les événements détaillés dans l'article et, espérons-le, ce sont la plus que de simples mots, bien que le mal ait sûrement déjà été fait.