Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
previews
Devil May Cry 5

Devil May Cry 5 : Notre gameplay avec V et Dante

Nous avons joué avec deux des personnages du prochain et ultime épisode de DMC.

Nous avons passé un peu de temps sur ce nouveau personnage, suffisamment pour en apprendre un peu plus sur lui et sur sa personnalité. Avec V, Capcom a créé un gars au rythme lent et au comportement réfléchi, l'opposé de Nero et Dante. La conception des niveaux et des scènes jouées avec V était assez similaire au reste du jeu : plutôt linéaire.

Dante nous attendait un peu plus loin dans le jeu. Nous l'avons trouvé un peu vieillot et débraillé, mais toujours aussi arrogant. Son objectif est d'accomplir le travail pour lequel il a été embauché : peu importent les démons qui se tiennent devant lui. Nous manquions de temps, nous n'avons donc que rapidement jeté un coup d'œil à ses mouvements, mais il suffisait de comprendre que l'obsession d'Itsuno pour la beauté au combat atteint son apogée avec Dante. Des combinaisons plus simples combinant slash et tir avec quelques capacités spéciales. Dante propose également quatre styles (Trickster, Gunslinger, Swordmaster et Royal Guard) afin d'effectuer différentes actions et personnaliser sa propre forme du diable.

Devil May Cry 5Devil May Cry 5Devil May Cry 5

Après quelques heures à jouer à Devil May Cry 5, nous sommes parvenus à quelques conclusions : Améliorer les armes et les compétences reste essentiel pour marquer des points au combat, car les mouvements initiaux sont assez basiques. Par conséquent, vous avez besoin de beaucoup d'orbes rouges pour déverrouiller ce dont vous avez besoin, c'est une mécanique présente depuis longtemps dans la licence. Combiné à la sélection des personnages, aux missions secrètes et à quelques modes supplémentaires, il y a donc de nombreuses possibilités de rejouabilité.

DMC5 donne également l'impression que Capcom ne voulait pas trop déranger la conception des niveaux. C'est vraiment étonnant visuellement grâce au moteur RE, en particulier pour les personnages et les acteurs, mais les paysages ne sont pas aussi accrocheurs et semblent assez petits et simplets en comparaison. C'est juste de l'action, de l'exploration rapide et de la plate-forme.

Dans l'ensemble, Devil May Cry 5 offre un système de combat profond et évolutif qui engage, et Capcom semble savoir comment éviter le gros problème de sentiment de répétition présent dans les jeux de hack et slash. Rendez-vous dans un mois, pour la sortie du jeu, pour confirmer nos premières impressions.

Devil May Cry 5Devil May Cry 5Devil May Cry 5