Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Metro Exodus

Metro Exodus - L'ultime aperçu

Le troisième jeu inspiré par la saga de romans de Dmitry Glukhovsky arrive le mois prochain...

Facebook
TwitterReddit

Nous avons déjà pu jouer à Metro : Exodus quelques fois. Le jeu est prévu pour le moins prochain, 4A Games et Deep Silver nous ont invité une dernière fois avant le 15 février. Cette nouvelle démo continue de faire tourner les saisons. C'est en été que se déroulera notre dernière session, une saison qui met encore plus de distance entre ce troisième opus et ses grands frères, qui se déroulaient uniquement dans le métro (vous l'avez) de Moscou jusque là.

Au début de la démo, Artyom débarque en ville à bord de leur train, leur foyer mobile que nous avons déjà évoqué précédemment. A la recherche d'un lieu où s'établir,on comprendra rapidement que l'endroit n'est pas le bon. Premièrement, il y a du sable partout, très vite, une tempête de radiations nous force à enfiler notre masque à gaz. Les habitants de la zone ne tardent pas à se manifester non plus : des mutants des sables nous tendent une embuscade alors que nous essayons d'explorer la zone. Au moins, nous pouvons nous servir sur les restes de corps humains, les mutants n'ont pas de poches pour transporter des munitions. Les munitions sont rares dans Metro Exodus (comme ça l'a toujours été dans la série) mais malgré tout, ces précieuses cartouches partent très vite lorsque un ennemi vous charge.

Si vous utilisez toutes vos munitions, il est possible de fabriquer vous même vos balles grâce à votre sac à dos (des établis sont dispersés dans le jeu et offrent plus de possibilités). Nous avons fabriqué un maximum de balles et de trousses de soin, exploitant chaque ressource amassée pendant l'exploration. Mais en dépit de cela, nous nous sommes retrouvés à battre à mort les mutants avec la crosse de notre pistolet bien trop tôt. Les ennemis les plus impressionnants sont affrontés via des QTE mais le reste du temps, tout repose sur vous. Le combat au corps à corps aurait peut être mérité un petit plus de peps.

Metro Exodus

La fabrication vous donne d'avantage de flexibilité, cette nouvelle liberté est augmentée par une interface plaisante mais compliquée. La force de la saga Metro réside dans son immersion. QTE mis à part, tout ce que vous avez besoin de savoir est affiché sur votre écran. Des menus pour sélectionner arme, munition et torches sont aussi disponibles.

Après avoir zigouillé quelques zombies des sables et nous être présenté (violemment) à la faction humaine locale, nous nous sommes mis au travail. Notre mission, que nous avons choisi d'accepter, était de porter secours à une femme agressée par des vagabonds qui convoitait son phare. Après avoir traverser une série de tunnels occupés par des soldats, nous avons pu contourner les ennemis qui attaquaient la tour. Pris en sandwich, les pillards n'ont eut d'autres choix que de fuir. Notre nouvelle alliée nous a ensuite donné une seconde tâche.

Celle-ci nous envoyait en territoire connu : sous terre. Bien que Metro Exodus se déroule à la lumière du Soleil, les sous-terrains y occupent encore une place importante. Nous sommes donc partis à la recherche d'une photo de famille et de plans. C'est à ce moment là que nous avons rencontré les araignées. Enfin, araignées... ces choses étaient plus grosses que des chiens et avaient des queues qui faisaient plus penser à des scorpions. Dans tout les cas, nous ne les avons pas vraiment aimées, mais alors vraiment pas. Heureusement, elles n'aimaient pas la lumière, utiliser votre torche sera aussi efficace qu'un pistolet. En fait, ce sera même carrément mieux puisque vous économiserez vos munitions.

Metro ExodusMetro Exodus

Ces créatures vont tenter de vous contourner et sont très rapides, les combattre peut se révéler un peu désorientant. Les niveaux sont designés logiquement mais vous devrez explorer chaque chemin plutôt que de suivre un itinéraire tracé à vos pieds. Après un affrontement contre un insecte géant contre lequel vous agitez votre torche dans tout les sens, il est compliqué de savoir dans quelle direction vous alliez. La pression redouble lorsque vous vous rendez compte que le dernier filtre de votre masque arrive à son terme. C'était tendu et sans relâche, et nous avons adoré.

Le gunplay est bon, les mondes ouverts nous attirent et les graphismes sont époustouflants mais le meilleur atout de Metro Exodus est l'ambiance qui transpire de chaque aspect du jeu. L'histoire s'est encore faite très discrète pendant les 90 minutes de jeu. Mais étant donné la qualité des deux premiers opus, nous faisons confiance à 4A Games. Les mécaniques de fabrication n'ont pas non plus dévoilé toutes leurs caractéristiques. Au cas où vous ne l'auriez pas compris, Metro Exodus est un jeu à surveiller avec la plus grande attention, nous commençons à comprendre ce que 4A Games essaye de faire avec ce troisième jeu et avons hâte de voir le résultat final. Ce dernier aperçu confirme la qualité globale du jeu et celui-ci pourrait bien être exactement ce que nous attendons de lui.

Metro ExodusMetro ExodusMetro ExodusMetro Exodus
Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.