Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
World War 3

World War 3

Un FPS futuriste, mais réaliste, qui gagnerait à être peaufiné pour s'établir comme une évidence du genre...

Facebook
TwitterReddit

Il est difficile aujourd'hui pour une production de se faire une place parmi les jeux de tir dans un cadre de guerre. Il faut trouver la bonne approche, sinon le jeu peut vite se transformer en une expérience sans saveur dans lequel vous tirez sur des opposants quelconques dans un conflit sans réel intérêt. C'est le challenge que s'est imposé The Farm 51 avec World War 3 et son expérience multijoueur. Le studio tend à remplir l'espace laissé par DICE et son retour dans les affrontements historiques. Ici, les joueurs sont plongés dans un futur proche où le monde est engagé dans un conflit global.

Un concept pas vraiment original, mais WW3 se démarque vraiment des autres expériences en grande partie grâce au timing de sa sortie, mais aussi au mélange d'éléments que The Farm 51 a mis en place.

Actuellement, il y a trois maps proposées dans l'Early Access du jeu. L'action débute à Berlin, se déplace en Varsovie, et se termine à Moscou. Chacune de ces cartes est vaste, bien qu'il soit possible de choisir des rencontres plus réduites dans des versions plus restreintes. Ce changement transforme l'expérience d'une bataille à large échelle en un enfer balistique frénétique.

World War 3

Bien que les armes soient personnalisables, le gameplay général est moins nuancé. WW3 se rapproche plus de l'action arcade que de la simulation. Le but se résume presque entièrement à de la capture de points stratégiques, avec quelques variétés (comme le fait de devoir tenir deux points liés pour scorer). Les points contrôlés par une équipe deviennent les lieux de réapparition en cas de mort, par contre si tous les points sont détenus par l'opposant, des points de respawn sont placés à la périphérie de la carte. La plupart du temps, ce système marche bien. Mais lorsqu'une équipe à la nette domination de la rencontre, en ayant le contrôle des points clés de la map, il devient trop facile d'enchainer les kills des dominés en se postant au point de réapparition.

Si vous êtes dans une bataille fortement disputée, vous pouvez rapidement rejoindre l'action grâce à ces points de réapparitions, mais gardez à l'esprit que vous serez en plein milieu des échanges. Il est possible de réapparaitre un peu plus en périphérie des batailles mais au prix d'une longue routes pour rejoindre les combats, à vous de voir la tactique à adopter...

World War 3
World War 3World War 3World War 3

Les temps de chargements sont hélas trop longs et les serveurs manquent encore de fiabilité. Certes, c'est mieux qu'au lancement, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour réellement atteindre un niveau décent. En plus de cela, quelques bugs sont présents, ainsi que quelques soucis d'équilibrage. Ces aspects doivent être revus si World War 3 veut s'inscrire dans le temps. Mais ce qui fait la valeur de l'expérience, c'est son gunplay et le level design général. Certains environnements semblent un peu générique, mais dans l'ensemble, les maps sont engageantes et affichent des textures et détails qui amplifient l'intérêt des combats. Elles sont tellement vastes que certains coins donneront l'impression d'être une map individuelle à part entière !

World War 3World War 3

Comme dit plus haut, le gunplay est solide et, même si par moments la détection d'impact semble être un poil généreux, la plupart du temps nous trouvons qu'il est très bien exécuté. Le niveau de détails implanté dans la customisation des armes est particulièrement séduisant. Grâce aux nombreuses options, il vous est procuré la possibilité de façonner vos armes selon votre volonté, pour mieux trouver votre place sur le champ de bataille. Peu importe votre style, au contact ou en soutient à distance, les développeurs ont pensé à vous.

Les défenses des soldats restent assez semblables à ce que l'on peut voir dans la réalité. Pas de super armures ou de protection high-tech. Et donc comme dans la vrai vie, les soldats ne sont pas invincibles, quelques balles venues du bon angle et c'est la fin. Les animations des protagonistes sont plutôt réussies, mises à part quelques exceptions, et s'accordent au style semi-réalisme vers lequel tend le studio.

Les deux arguments de ventes de World War 3 résident dans son cadre de futur proche et ses terrains de jeu très vastes. Bien qu'ils constituent des éléments positifs du titre, ce dernier reste tout de même un produit en développement. Si vous êtes tenté par l'expérience, vous devez garder à l'esprit qu'il lui reste encore beaucoup à faire pour être réellement satisfaisant en tant que jeu ; il faut plus de maps, un meilleur équilibrage (surtout en ce qui concerne le respawn), des actions contextuelles plus peaufinées et, malgré son lancement de plusieurs semaines, les serveurs se montrent encore capricieux. Mais cela dit, en termes de gameplay, les fondations semblent solides et il y a un véritable potentiel à exploiter, qui pourrait même rivaliser avec les grands noms du genre avec un peu de temps...