Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Rainbow Six: Siege

Rainbow Six Siege : Operation Wind Bastion

Nous avons eu la chance de voir Kaid et Nomad en action sur la nouvelle carte.

Facebook
TwitterReddit

La troisième année de Rainbow Six: Siege s'achève enfin avec l'opération Wind Bastion, qui nous emmène au Royaume du Maroc avec une nouvelle carte et deux nouveaux opérateurs. Ces derniers ont fait leur apparition ce week-end à la Finale de la Pro League à Rio de Janeiro au Brésil. La semaine dernière, nous avons été invités dans les bureaux d'Ubisoft au Royaume-Uni pour jeter un œil à ce nouveau contenu avant sa sortie et voir les changements qu'ils apportent.

Nous avons commencé à découvrir la nouvelle carte, appelée Forteresse, qui rappelle énormément Littoral de l'Operation Velvet Shell. En effet, les assaillants disposent de nombreux moyens pour monter et descendre au centre du bâtiment, avec diverses ouvertures et passerelles. Frapper par le haut est souvent la tactique la plus utile sur cette carte, mais lorsque les sites de bombardements sont à la cave : cela devient une véritable difficulté pour les attaquants car la défense bénéficie de position de tir bien avantageuse.

Pour parler un peu des opérateurs, nous avons d'abord le défenseur : Kaid. S'il est peut-être un peu plus âgé que d'autres opérateurs, il n'en est pas moins meurtrier. Il est équipé d'un AUG A3 et d'un fusil semi-automatique, mais ce qui est intéressant, c'est sa capacité particulière. En effet, il dispose de trois dispositifs déployables qui électrifient tout ce qui se trouve dans son rayon, du fil de fer barbelé aux murs renforcés. Cela fait de lui une excellente alternative à Bandit.

Rainbow Six: Siege

L'avantage de ces objets, c'est que vous pouvez les cacher, comme les placer sous le sol d'une barricade que vous voulez électrifier. IQ peut toujours les voir et les détruire, tout comme les grenades EMP de Thatcher, mais cela reste un excellent moyen de gérer les zones clés de la carte et de bloquer un accès.

Vient ensuite l'attaquant : Nomad. Elle possède également deux armes, dont un AK-74M, sans oublier un Mag .44 Semi-Auto avec lunette (que Kaid possède également). Son gadget spécial est un Airjab, un équipement qui fait trébucherles ennemis au sol. Elles peuvent être utilisées comme lance-grenades directement sur les ennemis, ou déployé comme mines de proximité. Mais attention, vos alliés peuvent également se faire bousculer par la force de l'Airjab si vous ne faites pas attention. Évidemment, Jäger peut également détruire les Airjabs, alors faites bien attention à lui.

Ce gadget est utile de plusieurs manières. Premièrement, cela vous laisse un peu de temps pour tirer sur un ennemi s'il est renversé. Deuxièmement, il présente également des avantages tactiques plus complexes. Les ennemis porteurs de boucliers, par exemple, déplacent leur bouclier dans le dos une fois touché. Vous pouvez même envoyer des ennemis à travers les murs. Bien placé, c'est le genre d'accessoire qui peut faire la différence entre un succès et un échec.

Rainbow Six: Siege

Comme mentionné précédemment, Operation Wind Bastion est l'une des quatre mises à jour majeures que le jeu a reçues cette année dans le cadre de la troisième année. Au cours des 12 derniers mois, nous avons assisté à un changement radical de méta. L'opération Chimera a d'abord introduit deux nouveaux attaquants pour la première fois dans l'histoire du jeu. L'un d'entre eux permettait de détecter les ennemis en mouvement via un balayage de drones, tandis que l'autre donnait à ses coéquipiers des Nanobots qui augmentaient leurs PV et leur vitesse.

Puis avec la saison 2, nous avons eu l'opération Para Bellum, avec Alibi qui pouvait placer des hologrammes jouant le rôle de leurres, et Maestro avec ses tourelles laser télécommandées. Juste avant l'opération Wind Bastion, nous avions également l'opération Grim Sky : nous y avons découvert Maverick et son chalumeau. Puis, Clash, dont le bouclier semble avoir fusionné avec un taser géant.

Rainbow Six: Siege
Photo: ESL

Ces nouveaux venus présentaient de superbes nouvelles capacités, mais aucune d'elles n'a eu un impact dramatique sur la méta. Globalement, ils ont juste permis de nouveau combo entre opérateurs. De plus, ces opérateurs et leurs gadgets ont contribué à donner un aspect beaucoup plus science-fiction au jeu. Ce n'est peut-être pas au goût de tout le monde, mais au moins : ça a le mérite d'apporter un peu de nouveauté dans cet opus qui date de 2015.

Sans parler des nombreux changements que nous avons également connus, non seulement l'an 3 inclut de nouvelles cartes, mais nous avons également un événement saisonnier. Ubisoft a également montré son engagement à rafraîchir le jeu. Des ajustements ont été faits, par exemple à la base de Hereford qui a été totalement réinventée et redessinée. Bien que tous ces changements n'aient pas toujours été reçus avec plaisir de la part de la communauté, le jeu s'améliore et se développe.

Rainbow Six: Siege
Photo: ESL