Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Forza Horizon 4

Forza Horizon 4

Présentée hier lors de la conférence Microsoft à L'E3, la simulation signée Playground Games nous a déjà fait bonne impression.

Facebook
TwitterReddit

C'est l'un des gros titres annoncés dimanche à l'occasion de la très convaincante conférence de Microsoft. Et c'est aussi l'un des rares qui sortira avant la fin de cette année. Attendue en effet dès le 2 octobre prochain, l'exclusivité Xbox One (X) a donc eu le droit à son premier trailer à l'E3, confirmant au passage le retour de la licence automobile sur les routes européennes, après une escapade mémorable du côté de l'Australie en 2016.

Forza Horizon 4

Comme dans la vidéo, la courte session de jeu qui nous a été proposée lors du showcase de l'éditeur américain nous a permis d'avoir un aperçu de la Grande-Bretagne, à travers différentes conditions climatiques. Les développeurs du studio britannique, qui fait désormais partie de Microsoft Studios, ont particulièrement insisté sur l'importance que revêtiront les saisons sur notre conduite et le comportement des véhicules.

Cela n'a rien de nouveau : conduire sous la pluie, sous la neige ou sous le cagnard nécessite d'adopter une attitude en conséquence. Mais Playground Games assure que Forza Horizon 4 poussera cette distinction plus loin que jamais. On ne peut pas affirmer qu'on a pu le constater de manière implacable, mais le message de la démo, à l'image du premier trailer donc, était pour le moins clair et limpide.

Forza Horizon 4Forza Horizon 4Forza Horizon 4

Quatre saisons et au moins autant de façons d'aborder la route nous ont été soumises. Au volant de la MC Laren Senna (celle du trailer), de la Porsche Cayenne GT4 ou d'une Dodge Viper par temps clair, on a pu dévaler les routes à toute allure. Fidèle à la série, cet opus nous a procuré des sensations de vitesse par moments jouissives. Impossible par exemple de rester confortablement assis au fond de son siège lorsque l'on opte pour l'une des caméras embarquées .

C'est aux commandes d'une Ford Fiesta que l'on a pu ensuite arpenter un tronçon plus boueux, puis d'un RJ Anderson #37 Pro 2 Truck pour braver la neige. A chaque fois, il a fallu être pragmatique, que ce soit en fonction du véhicule ou de la météo. Cela nous donne envie de croire les promesses faites par les développeurs, à défaut d'avoir pu nous en persuader de manière définitive manette en mains.

Forza Horizon 4

Nous n'avons pas non plus pu constater la taille du monde ouvert qui sera proposé, que l'on imagine aisément plus important qu'en Océanie. Ni le contenu en lui-même, que ce soit la quantité de bolides, ni la manière de participer ou de gérer le festival et les compétitions... Mais cela n'a rien d'étonnant étant donné que la sortie du jeu n'est pas prévue avant quatre mois.

Le gameplay dans son ensemble reste dans la lignée de Forza Horizon 3. Il faut faire preuve de précision certes, mais la conduite est plus accessible que sur Forza Motorsport 7. Le comportement des voitures est assez généreux et il suffit de rester concentré pour réussir une course correcte. Les puristes considéreront toujours cela comme un jeu arcade, et on ne leur donnera pas forcément tort. Mais le plaisir est bel et bien présent, quel que soit son niveau d'exigence. La vitesse est au rendez-vous, le sentiment d'être le maître de la route également. Bref, du Forza Horizon tout simplement.

Forza Horizon 4

Visuellement, on a sans doute là ce qu'il se fait de mieux en matière de jeux automobiles. FM7 avait déjà placé la barre très haut, avec des environnements de toute beauté et des bolides très bien modélisés. Le caractère encore plus contemplatif de FH4, avec notamment ses paysages du nord de la Grande-Bretagne, met encore davantage en exergue la qualité graphique proposée. Le moindre reflet au sol est apparent, le ciel et les éléments entourant la piste sont représentés avec un réel souci du détail. C'est d'autant plus impressionnant que le titre tournait sur la console la plus puissante du monde, la Xbox One X. La différence promise entre les saisons sera évidemment perceptible à l'œil, à un niveau de réalisme toujours plus élevé. Si cela suit au niveau du gameplay, ce qui semble être le cas, l'immersion sera donc totale.

Une immersion qui sera en tout cas favorisée par la qualité sonore de la production motorisée. Le son émit par les moteurs est fidèle aux différents modèles de véhicules et résonne différemment en fonction de la surface sur laquelle la voiture roule. Les amateurs du genre apprécieront, on en a quant à nous déjà eu pour nos oreilles !

En attendant d'en découvrir plus sur Forza Horizon 4, on a déjà la quasi-certitude que la qualité sera au rendez-vous. Une fois de plus. Un nouveau hit en perspective pour un mois d'octobre qui s'annonce palpitant.