Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
PlayerUnknown's Battlegrounds

PlayerUnknown's Battlegrounds - Aperçu de la version Xbox One

Le jeu le plus populaire de l'année débarque sur consoles Xbox One.

Facebook
TwitterReddit

Si vous ne connaissez pas encore PlayerUnknown's Battlegournd et que vous avez miraculeusement échappé au battage médiatique autour du jeu vous aurez, grâce à cet article, l'occasion de vous rattraper et de vous faire pardonner. Car près d'un an après le lancement du jeu sur Steam en Early Access, le jeu de shooter inspiré de Battle Royale est désormais disponible sur Xbox One via sa section Game Preview. Cependant, comme ce fut le cas en mars lors de sa sortie, c'est une version encore en cours de développement de PUBG qui est proposé sur console. C'est pourquoi on remarquera rapidement des problèmes de textures, des chutes de fréquence d'images et parfois des problèmes de contrôles. C'est donc c'est normal et certains joueurs prétendent même que ces bugs font partie du charme du jeu, mais en ce qui nous concerne, nous avons surtout eu une impression de déjà vu...

Il a été difficile d'échapper à d'échapper à PUBG en 2017, ce jeu inédit et inachevé catapulté sous les feux de la rampe et qui a su rester au premier plan. Avec environ 25 millions de copies déjà vendues, le titre est un succès indéniable, les chiffres étant sans appel. La question que nous soulevons aujourd'hui est la suivante : qu'en est- il de la transition du jeu sur la Xbox One ? Cela vaut il la peine d'investir dans ce nouveau jeu ?

Si vous envisagez de demander au père Noël de vous acheter un billet pour Erangel, sachez que Battlegrounds a quelque chose de spécial, le titre devrait sous séduire et vous garder scotché à l'écran un certain temps. Malgré un lancement qui a connu des bugs sur les deux plates-formes, le titre offre une expérience vraiment convaincante. Après les deux premières heures, une fois que vous êtes rentrés dans le jeu, vous aurez un délicieux nœud à l'estomac et serez tendu tout le long de votre progression alors que tenterez de rester en vie le plus longtemps possible et d'éliminer quiconque croisera votre chemin.

PlayerUnknown's Battlegrounds

Dès le début du jeu nous avons trouvé refuge dans et autour des différents bâtiments. Nous nous sommes emparés d'armes et de munitions et nous nous sommes adaptés à notre nouvel équipement. Nous avons essayé de rester à l'abri du danger pendant que nous rassemblions nos forces. Parfois, cela fonctionne bien et vous franchissez le premier obstacle sans trop de difficultés et d'autres fois, vous perdez la première course et un adversaire vous tombe dessus, vous renvoyant à l'écran de chargement pour une autre tentative. Mais dès le début de chaque partie - et c'est peut-être la plus grande force de PUBG - le jeu exige que vous preniez des décisions importantes.

Quand renoncez-vous à l'avion? Quel genre de bâtiment visez vous une fois sur la terre ferme ? Une fois sur place, combien de temps allez vous restez ? Quel equipement allez vous laisser derrière vous et quel genre de construction espérez-vous créer ? Si vous voyez un adversaire s'éloigner allez vous le pourchasser ou restez en retrait pour garantir votre sécurité ? Est-ce que vous déplacer rapidement en laissant les portes des bâtiments que vous explorez ouvertes ou effacez-vous méticuleusement toutes traces de votre passage derrière vous ? Allez vous prendre un vélo pour aller plus vite ou préférez-vous vou faire plus discret et continuer à pied?

Les questions ne cessent de se poser et, au fur et à mesure que le jeu évolue et que les joueurs sont passent d'une zone à l'autre au milieu des bombardements et des vagues d'énergie crépitante dignes d'une superproduction hollywoodienne, la méta change constamment. Nous avions déjà vu des astuces similaires ??dans d'autres titres mais aucun autre jeu ne propose une telle expérience

Cependant, bien que nous ayons le sentiment enivrant d'être seul contre 99 autres joueurs (ou 49 équipes de 2, ou des équipes de 3 ou 4 joueurs) et que l'île incroyablement détaillée qui a été construite pour faciliter l'expérience en ligne parait en constante évolution, il faut avouer qu'on aimerait parfois que le jeu soit plus travaillé par endroits. L'audio est incohérent, nous avons remarqué un certain décalage du serveur, les baisses de fréquence d'images sont très visibles lorsqu'elles se produisent et certains ennemis lointains sont parfois trop obscurs. Il y a donc encore beaucoup d'optimisation, nous avons joué principalement sur une Xbox One X et pour l'instant l'expérience n'est pas vraiment limpide. Bien sûr, il s'agit d'une version en early access, pour la Xbox One X du moins et nous devons avouer que nous nous attendions à mieux.

Le passage du clavier à la manette n'aide pas les choses. Il nous a fallu du temps pour nous arriver à viser correctement, en effet, il n'y a pas pas d'aide à la visée ce qui rend les choses plus compliquées. Nous recommandons d'ailleurs aux joueurs qui se lance dans l'aventure pour la première fois de bien vérifier la cartographie de la manette dès le début car nous avons passé beaucoup trop de temps à essayer de charger notre premier pistolet et même une fois que nous avons compris comment le faire nous devons dire que l'utilisation du bouton X n'est pas satisfaisant. Au bout d'un moment les contrôles nous ont cependant semblé plus naturels et, finalement, après quelques morts prématurées pour cause de manque de précisions de nos tirs et de mauvais positionnement sur la carte, nous avons commencé à trouver notre rythme, à survivre de plus en plus longtemps dans chaque partie et enfin à nous amuser.

Mais il reste quand même appréciable que certaines des améliorations apportées à la version PC ces derniers mois se retrouvent dans cette nouvelle version de lancement, la version Xbox One de PUBG étant du coup bien meilleures que ne l'était la version PC lors de son lancement.

Si la version PC (qui reste pour nous la meilleure façon de jouer à PUBG, du moins pour l'instant) se rapproche de la version définitive du jeu, il reste beaucoup à faire en ce qui concerne la version console. On pourrait même souhaiter que les deux versions soient un peu plus subtiles, que les séquences du début de chaque tour soient un peu rafraîchies, il faudrait également améliorer l'écran de chargement, affiner le travail de la séquence en avion et apporter en général un peu plus de style et de substance.

Ceci étant dit, la séquence d'ouverture du jeu symbolise bien ce qu'est PlayerUnknown's Battlegrounds : un jeu en cours de développement, un peu brouillon sur les bords et qui aboutit à un saut dans l'inconnu. PUBG offre des défis en constante évolution et, malgré un champs finalement limitée, nous propose une expérience unique, à profiter sans modération. Si vous pouvez pardonner les problèmes techniques et les quelques baisses de performance, cette version devrait vous satisfaire, l'essence même du jeu étant restée intacte lors de la transition du PC à la Xbox One...