Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Final Fantasy XV

Final Fantasy XV : Frères d'armes & Monster of the Deep

L'épopée Final Fantasy XV est loin d'être arrivée à son terme...

Le quinzième épisode la franchise Final Fantasy a été de bien des manières un projet expérimental pour Square Enix et son équipe de développement. Sorti en 2016, le RPG propose une expérience de qualité, mais beaucoup ont pointé du doigt la faiblesse de l'histoire, assez vide il est vrai, et ont peu goûté la seconde partie de l'aventure. C'est peut-être ce qui a motivé Hajime Tabata et son équipe à ne cesser d'apporter du nouveau contenu au jeu. Un afflux qui n'est visiblement pas prêt de s'arrêter...

Après de nouvelles sections racontant les histoires plus intimes des compagnons de Noctis, Final Fantasy XV se lance dans des terres totalement inédites pour les épisodes classiques de la série : celles du multijoueur et de la réalité virtuelle. Lors de notre présence au Tokyo Game Show, nous avons pu les essayer, et d'apprécier ce que Square Enix avait à nous offrir pour les explorations groupées.

Nous ne révèleront rien de l'histoire pour éviter tout spoiler, nous dirons juste que l'action se déroule dans les moments les plus sombres de l'aventure, lorsque la nuit devient permanente. Nous incarnons un soldat qui lutte pour empêcher la destruction d'Eos.

La démo ne nous a pas permis, hélas, de créer notre propre avatar, nous proposant à la place des modèles préconçus. Après l'avoir sélectionné, nous avons été transportés dans un campement qui sert de hub pour rencontrer les autres joueurs avant notre incursion dans les terres désolées d'Eos. L'esthétique mis en place est magnifique et retranscrit parfaitement le monde en perdition. Par contre, il ne nous pas été possible de déterminer si l'action se déroulera dans un monde ouvert ou non.

Final Fantasy XV

Au côté d'autres joueurs, nous devions principalement dégager les routes des monstres. Une activité multijoueur classique et relativement simple. Lors de nos affrontements, nous avons pu découvrir que le gameplay n'était logiquement pas tout à fait le même que lorsque nous contrôlions Noctis. Il est ici davantage basé sur des classes. Pour être efficace, un groupe doit être équilibré de forces différentes, comme par exemple les capacités de guérison et d'attaque. La magie présente également une forme plus proche de celle des opus classiques de la saga. A noter que les effets des divers sorts sont absolument superbes, profiter de différentes capacités lors de notre voyage dans les plaines hostiles s'avérant par ailleurs très amusant et sera à n'en pas douter bien accueilli par les joueurs de Final Fantasy XV.

Une autre expérience nous était proposée lors du salon japonais : Monster in the Deep - Final Fantasy XV. On vous en a déjà parlé à plusieurs reprises sur Gameractor, il s'agit d'un jeu de pêche pensé pour le PS VR. Comme vous pouvez vous y attendre, vous retrouverez les quatre protagonistes principaux de l'aventure, Noctis, Prompto, Ignis et Gladio. Avec l'avatar que vous aurez créé, vous partagerez les aventures de pêche au côté du groupe fidèle à leurs caractères et attributs respectifs. Il n'a pas été précisé cependant si c'est notre avatar qui interagira avec les personnages, ou l'inverse. Un élément qui changera fortement le sens de l'expérience.

Final Fantasy XV

Le gameplay est très simpliste et demande de reproduire basiquement des mouvements de pêche. L'expérience proposée pourrait d'ailleurs être perçue comme la transposition pure et simple du mini-jeu de pêche déjà disponible en solo. Nous n'avons relevé aucune amélioration ou utilisation réellement spécifique au VR.

Pour autant, Monster of the Deep est certainement l'un des plus beaux jeux offerts par le PS VR. Les environnements sont époustouflants et d'une beauté renversante. Dommage que le gameplay ne semble pas être à la hauteur...

L'approche de Square Enix concernant le monde de Final Fantasy XV et son développement révèlent plus du MMO que de JRPG solo classique. Mais étant donné ce que nous avons eu entre les mains à Tokyo, nous n'allons pas nous en plaindre...