Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands /
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Call of Duty: WWII

Call of Duty: WWII

Un nouvel aperçu du FPS militaire qui promet beaucoup cette année...

  • Textes: Ford James
Call of Duty: WWIICall of Duty: WWII

Vous le savez sans doute déjà, mais Call of Duty a quitté le cadre futuriste abordé en longueur ces dernières années, pour un retour à ses racines : la Seconde Guerre Mondiale. Une demande longue date des joueurs de la série, les plus inconditionnels comme les fpistes les plus occasionnels...

Notre première impression sur ce Call of Duty nous a convaincu. Le retour à de l'action réaliste le rend bien plus tactique et stratégique que ses prédécesseurs. De même que son atmosphère et son environnement sonore qui nous prennent littéralement aux tripes. Et pour cause Call of Duty : WWII a décidé de représenter la guerre avec un réalisme jamais vu auparavant dans la franchise. Nous avons passé beaucoup de temps sur la bêta. Non par devoir, mais véritablement par plaisir !

Le mode War de cet opus impose quatre objectifs. Du côté attaquant, vous devrez capturer une zone, construire un pont, planter une bombe et partir à la recherche d'un tank pour le détruire. Une action soutenue jamais expérimentée dans les précédents numéros de la série. Cela demande du travail d'équipe, tuer ne sert strictement à rien si ce n'est pour servir l'objectif commun. La map testée était fortement à l'avantage des attaquants, l'équipe de défense doit faire preuve de beaucoup d'entraide et de stratégie pour avoir une peitite chance de l'emporter ici...

Call of Duty: WWII

Dans la bêta, trois autres modes étaient disponibles : Deathmatch en équipe, Domination et Hardpoint à travers trois différentes cartes, chacune plus ou moins adaptée à l'un des modes énumérés. Ceux-ci restent identiques à ce que l'on a pu voir par le passé, mise à part une légère modification du temps dans Hardpoint. Divers armes seront disponibles, mais si une a su se démarquer à nos yeux, c'est bel et bien le STG-44. Il se révèle bien meilleur que beaucoup d'autres armes quelle que soit la distance. En ce qui concerne la mitraillette, nous avons eu beaucoup plus de mal à les départager. Le PPSh-41 paraît plus équilibré avec des stats convenables peu importe son utilisation. On peut enfin mentionner le Winchester 1897 et sa capacité à tuer en un coup ainsi que sa grande portée, tout comme le Commonwealth parmi les fusils de sniper.

Call of Duty: WWII

Parmi les nouvelles mécaniques introduites, nous avons pu tester les Divisions. Il y en cinqen tout, une pour chaque classe d'armes : Infanterie, Aéroportée, Blindée, Expéditionnaire et Montagne. Chacune présente un avantage spécifique.

Durant notre expérience de jeu, nous avons trouvé plus confortable de choisir la Division Infanterie ou Aéroportée. Il est aussi dommage de ne pas avoir laissé aux joueurs le choix d'activer les particularités de ces classes ou non. Certaines ne sont pas les plus utiles selon les situations, comme par exemple les munitions spéciales de la Division Expéditionnaire qui vous seront équipées d'office à chaque réapparition.

De nouvelle compétences seront aussi déblocables selon votre Division, grâce aux entraînements de base offrant différents bonus, comme la possibilité de tirer en courant ou encore une mini-carte plus large. Les joueurs doivent désormais davantage compter sur leurs propres capacités que sur les compétences octroyés. De même que les récompenses vous coûteront plus cher en points, ce qui nécessite de faire preuve de maîtrise avant de pouvoir espérer les acquérir.

Mais l'une des décisions les plus discutables adoptées par Sledgehammer concerne le chat lors des batailles. Combien de fois sommes-nous morts à cause de nos hurlements pour désigner la position des ennemis pour au final lui permettre de nous repérer ? Cela marche dans l'autre sens aussi, mais le fait d'abattre un ennemi de la sorte semble si mesquin...

Call of Duty: WWIICall of Duty: WWII

Nous aurions aussi aimé avoir une indication plus précise des grenades, celles-ci nous ayant souvent semblé derrière nous alors qu'elles étaient en fait à nos pied. Le système de localisation a été modifié sans raison apparente par rapport aux précédents opus. Pour continuer sur les changements négatifs, le menu a totalement été revu pour un très mauvais résultat. Il désormais bien moins fonctionnel et vous demandera plus de temps pour effectuer de simples tâches, comme inviter un ami par exemple...

WWII a su également emprunter les bons points d'autres franchises comme Overwatch. A la fin d'une partie, un meilleur joueur sera sélectionné. Nous pensons cependant que les critères devraient être revus car ceux-ci ne nous ont pas semblé très claires ni limpides...

Quoi qu'il en soit, Call of Duty: WWII a tout pour être le meilleur épisode de la série depuis Black Ops 2. Le retour à un cadre plus réaliste est une excellente nouvelle et le nouveau système de classes de Sledgehammer le rend très rapide d'accès et bien plus équilibré. Certes, quelques petits défauts ont été rencontrés ci et là, mais c'est tout à fait normal s'agissant d'une bêta. D'autant qu'ils seront certainement corrigés prochainement. On a hâte d'être au mois de novembre !