Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
tests
Pokémon Sword/Shield

Pokémon Épée/Bouclier : L'île Solitaire de l'Armure

Le premier DLC de l'histoire de Pokémon propose un voyage agréable mais loin d'être mémorable.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Premier opus original sur Switch, Pokémon a apporté de la nouveauté à la série, surtout via son Season Pass. Exit la troisième version améliorée que les fans ont pu connaître à chaque génération comme Jaune, Crystal, Émeraude ou encore Platine. À la place ici, un premier DLC qui permet aux joueurs de prolonger l'aventure sur l'île d'Isolarmure, au fin fond de la région de Galar.

Ce contenu supplémentaire est accessible à tous les joueurs de Pokémon Épée et de Pokémon Bouclier puisque tous les monstres rencontrés sont adaptés au nombre de badges et donc au niveau du joueur. Cela permet d'apporter de la variété dans le post-game ou rajoute des Pokémons en plus à capturer pour s'assurer de la fiabilité de son épique. Par ailleurs, quelle que soit la version de base choisie entre Épée ou Bouclier, le DLC ne varie que peu.

L'île d'Isolarmure comporte 103 Pokémon d'anciennes générations, dont certains très appréciés par les fans comme Alakazam, Airmure, Luxray ou encore les starters de la première génération. En revanche, seulement quatre Pokémon inédits font leur entrée (cinq en comptant le légendaire Zarude) mais un tas de nouvelles formes Gigamax fait son entrée.

Pokémon Sword/Shield

L'atout principal de ce DLC est de loin la nouvelle île en elle-même. Elle est toute aussi ouverte que les Terres Sauvages, mais propose quelque chose de moins linéaires et par conséquent plus surprenant. Les grottes, les déserts et les forêts se mélangent entre eux, favorisant l'immersion et l'exploration : il arrive de s'y reprendre à plusieurs fois en regardant la carte, d'autant plus que les Pokémon présents renforcent cette dynamique : voir un Sharpedo me foncer dessus ou un Wailord en taille réelle au loin est toujours agréable à voir.

Tout cela tranche avec l'intrigue un peu short proposé par l'Île Solitaire de l'Armure. Elle fait voyager le joueur à travers l'île afin de remplir les épreuves de Dojo et d'une tour pour bénéficier de l'entraînement de Mustar, ancien maître de Galar. Comptez deux à trois heures pour la boucler et pour la dégager aussi vite des annales.

Après cela, le joueur reçoit Wishour, nouveau légendaire et doit le trimbaler sur l'île pour améliorer sa relation avec lui. Afin de le faire évoluer, il faudra augmenter l'ami karatéka jusqu'au niveau 70 (les bonbons sont donc à garder judicieusement) et pourra représenter pour les néophyte la croix et la bannière tant le pexing peut être long et fastidieux.

Pokémon Sword/ShieldPokémon Sword/Shield

Outre l'histoire et le remplissage permanent du Pokédex, il existe d'autres activités qui aident le voyage. 150 Taupiqueurs d'Aloha sont à récupérer, une nouvelle machine permet de créer des Balls et il existe encore les éternels Watts à récupérer.

Fonctionnalité phare de Pokémon Or & Argent, il est de nouveau possible d'avoir un Pokémon qui suit le personnage, même si elle reste mal optimisée puisque le pauvre compagnon, ne pouvant suivre le rythme du joueur, ne fera que disparaître et réapparaître. Par ailleurs, la Maxi Soupe permet également de récupérer des formes Gigamax.

Globalement, ce DLC laisse indécis. Si l'exploration et les nombreux ajouts sont rafraîchissants, l'histoire parait trop courte et sous-développée. Le retour d'anciennes génération est toujours appréciable mais perd de sa valeur avec Pokémon Home de disponible dans la version de base d'Épée et Bouclier. En espérant que le deuxième DLC, Les terres enneigées de la Couronne, sortira des sentiers creusés par son prédécesseur pour offrir aux fans un contenu bien plus généreux.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
06 Gamereactor France
6 / 10
+
La nouvelle région à explorer, le retour d'anciennes générations.
-
Peu de choses à se mettre sous la dent, DLC non nécessaire pour "tous les attraper".
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant