Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
articlesler

PlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortie

Retour sur les 12 mois premiers mois de la dernière console de Sony.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Il y a maintenant un an, nous sommes entrés dans la 9e génération de consoles. Nous avons accueilli dans nos foyers les Xbox Series S et X de Microsoft et la PlayStation 5 de Sony et, si leurs sorties respectives ont été marquées par différents problèmes (allant des reports au pénuries en passant par les reventes à la sauvette), les deux machines ont apporté leur lot d'innovation en rapprochant les performances des consoles de celles d'un PC.

Après une année passée à les mettre à l'épreuve, il est temps de prendre du recul pour dresser un premier bilan, et nous allons plus précisément nous intéresser à la PlayStation 5.

HQ

Du point de vue du hardware, la console de Sony est impressionnante, mais ses faiblesses sont apparentes comparée à la Xbox Series X. Malgré le fait que la technologie soit très similaire, beaucoup de jeux affichent une résolution légèrement inférieur sur PS5 que sur XSX, même si les taux de rafraichissements d'images sont les mêmes.

Ensuite, la mémoire, qui est complexe à améliorer sur PS5. Vous devez physiquement démanteler la machine et acheter un SSD précis qui suffira à peine à stocker le prochain Call of Duty. Un système de SSD à changer rapidement est une alternative bien plus pratique.

Hardware de côté, les menus de la PS5 laissent aussi à désirer ; ceux de la Xbox sont plus ergonomiques...

Ceci dit, tous ces petits défauts ne sont rien à côté de son design. La taille de la console en fait un véritable cauchemar a ranger dans un salon et son aspect purement visuel détonne tellement de ce que les consoles ont jusque là proposer qu'elle est à mi-chemin entre le laid et l'abstrait incompris. Sony a toujours pris des décisions peu conventionnelles concernant le design de ces machines mais la PS5 passe à la vitesse supérieure dans le bizarre et il est parfois complexe d'apprécier cette direction.

PlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortie
PlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortiePlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortiePlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortie

Et pourtant, la PlayStation 5 excelle. Simplement comparée à la PS4, les temps de chargements minimes, le taux de rafraichissement d'images doublé, la résolution augmentée, tout y est.

Les toutes nouvelles fonctionnalités sont aussi très intéressantes. Le système audio Tempest 3D est bien plus immersif et la manette DualSense est une vraie merveille de technologie avec ses fonctionnalités haptiques (les gâchettes adaptatives sont devenues une légère nuisance à force), au point où l'on préfèrera plus d'une fois jouer à un jeu multi-plateformes sur PlayStation 5 par curiosité pour la façon dont les contrôles haptiques ont été gérés. Ces innovations font de la nouvelle console de Sony une vraie amélioration qui est difficile à ignorer pour quiconque joue régulièrement.

Cependant, aussi impressionnantes que soient ces innovations, elles ne sont d'aucune utilité si le catalogue de jeu n'arrive pas à les exploiter correctement. Et avec Sony Interactive Entertainment, on peut s'attendre à un barrage de titres qui ne décevront pas.

Que vous arpentiez les terres désolées de Demon's Souls, que vous vous balanciez d'immeubles en immeubles dans les rues enneigées de Spider-Man : Miles Morales, que vous aidiez un robot et un Lombax à sauver la galaxie dans Ratchet & Clank: Rift Apart, ou même que vous revisitiez des classiques de la PS4 avec les Director's Cut de Ghost of Tsushima ou Death Stranding... les jeux PS5 restent sans égal (même si Nintendo n'est pas loin derrière).

PlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortiePlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortie
PlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortiePlayStation 5 : Premier bilan un an après sa sortie

La PS5 est la digne successeur de la PS4. Des améliorations hardware à la DualSense combinés au catalogue d''excellent jeux, il n'y a pas de réelle raison de ne pas la vouloir, à part peut-être les choix ergonomiques et de design. Si vous n'avez toujours pas pu mettre la main sur l'une d'entre elle (pour un prix raisonnable !), nous ne pouvons que vous la recommander en vue des prochains mois que nous réserve Sony...



Chargez le contenu suivant