Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy

De retour au tribunal pour réexaminer certaines de ces affaires qui ont fait la réputation de la licence.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Capcom a de nouveau ouvert son casier judiciaire et a remastérisé un autre de ses grands succès. Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy a fait ses débuts sur la Game Boy Advance au Japon, plus tard sur la DS à l'ouest. Le jeu est désormais sur PC, PS4, Nintendo Switch et Xbox One. Nous avons ici essentiellement trois jeux en un (une trilogie si vous voulez) qui suit l'histoire d'un jeune avocat appelé Phoenix Wright, qui s'avère être un as dans son domaine...

Pour ceux qui ne connaissent vraiment pas l'histoire, il s'agit d'un visual novel épisodique et basé sur la narration (les trois opus sont divisés en quatorze affaires). Vous suivez donc l'histoire de Phoenix Wright dans Ace Attorney, Justice For All, et Trials and Tribulations. C'est un jeune avocat séduisant, coiffé comme à l'arrache et qui défend divers personnages. Dans sa première affaire, il défend son meilleur ami après avoir été accusé de meurtre : un lundi de m***e donc.

Le premier chapitre d'Ace Attorney vous prend doucement la main pour vous apprendre à jouer, notamment avec votre patron, Mia, qui donne des conseils sur ce qu'il faut faire et quand. C'est un bon moyen de vous apprendre les ficelles du métier, qui consiste essentiellement à choisir des options de dialogue, à faire pression sur des témoins, à présenter des preuves dans la salle d'audience, etc.

Bien que le principe de base soit assez simpliste, vous devez vraiment écouter attentivement les témoignages des témoins ou des meurtriers peu fiables pour pouvoir les distinguer, et appuyer là où ça fait mal. Dans le jeu suivant, vous devenez détective : votre rôle est donc d'une plus grande importance. Quelque chose arrive à votre patron dès le premier épisode, et vous devrez résoudre ce mystère au fil de plusieurs épisodes.

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy

Souvent, avant que le tribunal ne commence, vous voyez qui commet le crime dans une cinématique. Le jeu garde cependant le suspense en ne dévoilant pas son identité. Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy vous oblige à vous fier davantage à votre bon sens et à votre intellect, presque comme le Professeur Layton.

Vous devez rechercher des indices pouvant être trouvés sur différentes scènes et parler à des témoins pour constituer un dossier pour la défense. Vous vous rendez régulièrement dans des lieux tels que des centres de détention, des scènes de crimes et votre bureau. Bien évidemment, des lieux plus occasionnels apparaissent, comme des plateaux de cinéma et des chambres d'hôtels, par exemple.

Une chose que nous avons trouvée frustrant est que lorsque vous quittez un endroit pour vous rendre à un autre, vous devez choisir dans une liste où aller. Un peu énervant quand il s'agit d'une pièce à côté de là où vous vous trouvez. C'est un détail, mais qui aurait pu être largement amélioré.

Phoenix Wright: Ace Attorney TrilogyPhoenix Wright: Ace Attorney Trilogy

Le gameplay des trois jeux est assez similaire, le second introduit juste quelque chose de nouveau avec les questions mystères à déverrouiller. C'est généralement un secret sous forme de cadenas que Phoenix doit casser afin de révéler la vérité en présentant des preuves au personnage en question. Les seules autres choses qui diffèrent sont les protagonistes et les histoires.

Le manque d'innovation dans le troisième jeu a été la cause d'une petite critique mais l'histoire a été bien accueillie. Comme il s'agit d'une trilogie, l'absence de différence n'est pas aussi perceptible vu qu'elle fait partie du même paquet.

Évidemment, en tant que roman visuel, il y a beaucoup de dialogue à parcourir, ce qui implique essentiellement de lire et d'appuyer beaucoup sur le bouton "X" (nous l'avons essayé sur PS4). Il n'y avait pas de voix off, ce qui aurait selon nous ajouté quelque chose à l'expérience, pour les nouveaux joueurs en particulier. Au lieu de cela, vous avez ce bip sonore en continu pendant le dialogue. On a l'impression cependant qu'il y a parfois trop de lecture. Ou trop de bips ? À vous de voir.

Phoenix Wright: Ace Attorney TrilogyPhoenix Wright: Ace Attorney Trilogy

Cela dit, nous devons bien avouer que les dialogues sont bien écrits, impliquant et souvent drôle.
Bien que beaucoup de blagues soient de simples jeux de mots vaseux, ils ajoutent du charme au titre. Cela vous garde vraiment engagé dans le scénario, vous ne remarquerez même pas que vous lisez autant une fois que vous êtes plongé dans les événements.

Il y a des personnages bien conçus avec lesquels interagir, y compris une sélection de méchants et de personnages récurrents tels que Edgeworth, le procureur qui règle les affaires. Le détective Gumshoe, un policier adorable et pourtant très embarrassant, ainsi que Maya Fey, qui, avec des pouvoirs mystiques, peut faire appel à l'esprit d'un vieil allié pour vous conseiller.

L'aspect général du jeu est associé à une bonne écriture. Compte tenu de leurs origines modestes, les graphismes sont vraiment jolis et colorés, mais se traduisent mal sur grand écran. Ils ont un style animé, et bien qu'il y ait très peu de mouvement (autre que le changement d'un côté à l'autre de l'écran) les expressions faciales sont quelque peu limitées. Toutefois, dans l'ensemble, le style artistique s'en sort bien.

Phoenix Wright: Ace Attorney TrilogyPhoenix Wright: Ace Attorney Trilogy

Le jeu est amusant, cependant, heureusement que le scénario est là pour sauver les meubles. L'utilisation de preuve force à user de son intelligence, et c'est une bonne chose. Avec trois jeux en un, vous avez une grande quantité de contenu à parcourir. C'est sûrement une bonne occasion de jouer à une licence légendaire, et si certaines améliorations telles que le dialogue vocal et un système de déplacement d'emplacement moins compliqué auraient renforcé sa cause, il reste tout de même agréable. Au moins, par nostalgie.

Le verdict est donc prononcé. Nous condamnons Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy à un 6 /10.

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
06 Gamereactor France
6 / 10
+
Beau, excellents dialogues, c'est bien de voir votre intellect mis au défi.
-
Nous aurions aimé plus d'améliorations pour moderniser l'expérience, besoin de plus de moments d'action. Pas forcément adapté aux grands écrans...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant